FR
EN

MONNAIE, OR, ARGENTERIE ET ARTS DE LA TABLE

Cliquez ici pour afficher les détails
Lot 747
ODIOT Charles Nicolas (1789-1868) et Gustave (1823-1913).
SERVICE À THÉ en argent, QUATRE PIÈCES dit "au Chinois". Décor gravé en rongé de plants de pavot et marguerite dans des panneaux, arabesques et frises sinisantes. Il se compose d'une bouilloire sur support de réchaud, d'une thiéière, d'un sucrier et d'un pot-à-lait. Le support de la bouilloire à décor naturaliste de tiges entrelacées, fleurs et boutons floraux. Les pièces monogrammées "FS" au-dessous. Monogramme que l'on retrouve au centre du PLATEAU DE SERVICE de forme rectangulaire qui vient compléter l'ensemble. En argent, portant également la signature d'Odiot, il présente un riche décor de style Régence tel que croisillons, enroulements feuillagés, grenades et feuillages stylisés.
Poinçon Minerve, circa 1860-1870.
Bouilloire et son support : Haut. 41 cm. Plateau : Long. 62, Larg. 45 cm.
Bouilloire et son support : 3 020 g. Théière : 775 g. Sucrier : 505 g. Pot-à-lait : 205 g. Plateau : 3 765 g.
Poids total : 8 270 g. (rayures et petits chocs d'usage, manque le réchaud)

Ce modèle est reproduit dans l'ouvrage de Jean-Marie Pinçon et Olivier Gaube du Gers, "Odiot, l'Orfèvre, 3 siècles d'Histoire, d'Art et de Créations", éditions Sous le Vent, 1990. p. 182.
"La technique du rongé très employée dans le troisième tiers du XIXe siècle fait appel à l'acide pour graver le métal qui présente alors un aspect amati large. Sous le Second Empire, s'inspirant de l'Extrême Orient, l'orfèvrerie adapte les formes chinoises et japonaises."

Charles Nicolas Odiot est le fils du célèbre orfèvre de l'empereur Napoléon Jean Baptiste Claude Odiot (1763-1850). Il travaille avec son fils Jean Baptiste Gustave dit Gustave Odiot qui lui succède.

Provenance : famille Singer.

JOINT : PINCE-À-SUCRE en métal argenté de la maison Christofle, à griffes de lion, style Louis XVI.
Adjugé : 5 600 €
ODIOT Charles Nicolas (1789-1868) et Gustave (1823-1913).SERVICE À THÉ en...
Lot 747
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :