Le magicien des enchères

Une équipe de télévision a suivi Philippe Rouillac pendant 1 an, pour réaliser son portrait en 52 minutes...
Grande première du marché de l'art !


Philippe Rouillac, commissaire-priseur à Vendôme, est bien connu en région Centre. De par son métier, mais aussi du fait de sa personnalité, il est placé à l'une de ces articulations entre le Val de Loire et son ouverture sur le monde, entre l'histoire profonde de la France et sa modernité.

Un commissaire-priseur atypique
Cependant, maître Rouillac est un commissaire-priseur atypique, dont les manières et les conceptions déplaisent quelques fois à ses confrères. Portant c'est aussi et paradoxalement , un commissaire-priseur archétypique : il correspond parfaitement à l'image que nous nous faisons de cette fonction., elle d'un passeur d'objets, d'un conteur qui donne un âme aux choses en assurant leur transmission.

Un nœud éphémère et exceptionnel
Le commissaire-priseur se trouve en effet au cœur d'un nœud éphémère et exceptionnel, où se mélange passions et argent, attachement aux souvenirs et volonté d'oubli, désir brulant de s'approprier et détachement intéressé...
La transmission d'un objet, via une vente aux enchères, est souvent l'occasion de mettre en relation défunts et vivants, pauvres et riches, anonymes et célébrités...


Reportage de 52 min réalisé par J-F. Matteudi pour France 3 - Janvier 2008
DVD disponible à l'étude
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :