FR
EN

Bibliothèque du Manoir de La Roche Musset et à divers

Cliquez ici pour afficher les détails
Lot 752
ALMANACH DE MELCHIOR GRIESSER.
Almanach ou nouveau calendrier des Bergers pour l'an de grâce biss. MDCCLXXXVIII.
Par Melchior Griesser. 1788.

In-32 (93 X 80 mm), 32 pages non chiffrées. Broché. Titre en rouge et noir. (Tache d'encre dans l'angle inférieur du quatrième feuillet)

L'illustration gravée sur bois se compose de 12 vignettes (40 X 60 mm) représentant les travaux des champs, et de 110 vignettes (circa 20 X 10 mm) figurant saints et fêtes de l'année. La grande majorité de ces xylographies est rehaussée hâtivement de gouache rouge.
4 lignes "hiéroglyphiques" au bas de chaque page sont imprimées en rouge et noir.

Sans doute l'almanach de Melchior Griesser est-il celui qui a le plus étonné Charles Nisard, qui n'en connaissait que des exemplaires des années 1830.
Nisard écrit en effet dans son Histoire de la littérature et de colportage, Paris, 1864. Tome I, pages 74-75 : "Je ne sache pas qu'il y ait quelque chose au monde de plus bizarre, de plus original. Figurez-vous un almanach sans texte, ou du moins sans celui pour lequel un almanach est particulièrement fait, c'est à dire l'indication des jours et des quantièmes des mois. Ces renseignements si essentiels sont indiqués en caractères hiéroglyphiques, de sorte que, s'il est vrai (...) que ce livre est destiné aux gens qui ne savent pas lire, il faut nécessairement, que pour parvenir à deviner et à savoir par coeur ces caractères, ils fassent cent fois plus d'efforts d'intelligence et de mémoire qu'ils n'en feraient pour apprendre seulement à lire l'écriture vulgaire".
Pour le XVIIIème siècle, on ne connait que deux livrets de Melchior Griesser conservés dans les bibliothèques publiques : l'un, daté 1760, est conservé à la Newberry ; l'autre, daté de l'année bissextile 1788 comme l'exemplaire présenté, est conservé à la Bibliothèque Universitaire de Berne.
Aucun exemplaire dans les bibliothèques françaises.
Adjugé : 450 €
ALMANACH DE MELCHIOR GRIESSER. Almanach ou nouveau calendrier des Bergers...
Lot 752
Lot 785
CHENU, Jean
Recueil de reglemens notables tant generaux que particuliers donnez entre ecclesiastiques pour la celebration du service divin : iuges, magistrats et autres officiers royaux et des Seigneurs Iusticiers inferiurs et subalternes pour l"exercice de leurs offices, rangs, seances, prerogatives, institution et destitution d'iceux. Auquel sont adioustees cent rares et singulieres questions de droict decidees pa arrests memorables, partie d'iceux prononces en Robbes rouges. Le tout extraict des ordonnances Royaux, arrests du Conseil Prive, et autres cours souveraines de France par Jean Chenu de la ville de Bourges, advocat en Parlement.
Edition seconde, revue et augmentée.
A Paris, Chez Nicolas Buon, demeurant au Mont Sainct Hilaire, à l'image Sainct Claude. 1603.
[A la suite] Cent notables questions de droict décidées par arrests mémorables des cours souveraines de France, partie d'iceux prononcées en Robbes rouges. Recueillies par Jean Chenu de la ville de Bourges, advocat en Parlement.
Edition seconde, revue et augmentée.
A Paris, Chez Nicolas Buon, demeurant au Mont Sainct Hilaire, à l'image Sainct Claude. 1603..
.
2 ouvrages en 1 fort volume in-4°, (40 pages), 851 pages ; (16 pages), 621 pages, (16 pages). Plein vélin semi-rigide du temps. (Coins supérieurs du vélin manquants. Petit manque de vélin sur une coupe. Dos empoussiéré. Mouillures dans la marge des 20 premiers feuillets. Le feuillet blanc IIII4 n'a pas été conservé.)
En dépit des défauts signalés, agréable exemplaire.
Jean Chenu (Bourges, 1559 - 1627) est l'un des plus célèbres avocats de la fin de la Renaissance. Reçu avocat au Parlement de Paris, il fit toute sa carrière à Bourges. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages de droit, qui se fondent en particulier sur des procès qui se déroulaient dans le Centre de la France (Montargis, Bourges, Sens, Le Mans, Poitiers, Tours, Angers, Thouars, Chartres, Fontenay le Comte, etc...)
A noter entre autres dans la Juridiction des Eaux et Forests (Chapitre CIX) "le proces extraordinairement faict à la requeste de Messire François de Choiseul, Sieur de Precigny, à l'encontre des manans et habitans dudit lieu de Precigny [Pressigny]"...
Les références choisies par l'auteur pour conforter ses thèses et éclaircissements montrent un homme cultivé -et peut-être bibliophile : non content de citer Guillaume de Sainct Amour, ou Le Songe du Vergier, il reprend une trentaine de vers de Jean de Meung (part. II, question septieme, page 107-108) en comparant deux versions qu'il a sous les yeux : "Le chef de la chrestienté", ou "la clef de la chrestienté" ?.
Parmi les "Cent notables questions de droict", denombreuses concernent le droit des femmes, Chenu considérant a priori que "la femme est moins passionnée d'amour que l'homme" (page 401) : " la femme laquelle s'est remariée à son valet après avoir paillardé ensemble ... doict être privée des acquets, douaire et autres advouages de son défunt mary (page 177) ; "de la dissolution du mariage par impuissance et frigidité du mary" (166) ; "le mary condamné aux galères ou banni, la femme peut demander son dot et douaire tout ainsy que s'il étoit mort naturellement" (324) ; "De l'éducation des enfans, si elle doict être faicte en la maison et par la mère ores qu'elle soit mariée" (195) etc... etc...
Lot 785
Lot 786
COLLET, Pierre (1693-1770).
La vie de Saint Vincent de Paul.
Nancy, Leseure, 1748.

2 volumes in-4° (260 X 190 mm), XXVIII pages, portrait, 588 pages, 615 pages. Veau du temps. (Coins et coiffes endommagés ; reliures solides).
Exemplaire correct, malgré les défauts signalés.
" Au XVIIIe parut la deuxième grande biographie de Vincent, celle de Pierre Collet : La Vie de Saint Vincent de Paul, instituteur de la Congrégation de la Mission et des Filles de la Charité. (Nancy, A. Lescure, 1748) 2 volumes (588 pages et 616 pages)
Pierre Collet (1693-1770) était un prêtre de la Congrégation de la Mission et un théologien distingué. C'était un anti-janséniste passionné.
La biographie de Collet fut publiée peu de temps après la canonisation de Saint Vincent. Pour éviter l'opposition janséniste, il se fit imprimer en Lorraine, mais fut obligé de cacher son nom. Collet, méthodique et systématique compulsa la documentation déjà étudiée par Abelly, mais à laquelle s'étaient ajoutés les éléments rassemblés pour les procès de béatification et de canonisation. Il observa dans son ouvrage un ordre rigoureusement chronologique, et il y ajouta des notes critiques, qui manquaient chez Abelly.
On a accusé Collet de ne pas être très original. L'accusation n'est qu'en partie vraie. En général il suit assez servilement Abelly mais il ajouta des éléments nouveaux : il critiqua de nombreux documents, il polémiqua sur les versions jansénistes de la figure de Vincent de Paul et il mit en relief l'aspect politique de ses engagements. C'est une biographie érudite et scientifique dans le style du XVIIIe. Sous plus d'un aspect, il complète Abelly, bien que sa lecture soit moins facile, car si le style d'Abelly est douceâtre, celui de Collet est sec et un peu indigeste. " (Réseau de formation Vincentienne sur Internet).
Adjugé : 50 €
Lot 786
Lot 789
CORNEILLE, Pierre.
Le Théâtre de Pierre Corneille. Reveu et corrigé par l'auteur.
A Rouen, et se vend à Paris, chez Louis Billaine (Tomes I et II) . A Rouen, et se vend à Paris, chez Guillaume de Luyne (Tome III). 1664.
3 volumes in-8, veau ancien. (Les dos sont d'origine, avec quelques caissons habilement remontés et des restaurations aux coiffes ; les pièces de titre sont refaites. Les plats, de veau fauve avec un large et beau décor frappé à froid, sont anciens ; mais proviennent d'autres volumes et ont été appliqués au moment de la restauration. Les corps d'ouvrage ont été démontés et les cahiers recousus. Les gardes ont été changées. Manques de papier comblés dans les 4 derniers cahiers du tome I [cahiers Ss, Tt, Uu et Xx], avec perte de plusieurs lettres et mots. Quelques légères mouillures à la fin du tome II.)

Exemplaire qui reste agréable (en dépit des remarques ci-dessus) d'une édition qui reprend les frontispices (datés 1660), les 23 figures de l'édition de 1660, première édition illustrée ("Imprimé à Rouen et se vend à Paris chez Courbé ou de Luyne"), et la pagination de l'édition de 1660 du tome I (703 pages et 1 page blanche) et du tome II (720 pages) pour la partie comprenant les pièces de théâtre. Le tome III, comprenant 1 pièce de plus, "La Toison d'or", a 743 pages, contrairement à l'édition de 1660 qui s'arrête à la page 632, à la fin d"Oedipe".
Le nombre de pages des pièces liminaires (Discours, etc...) diffèrent dans les 3 tomes (1660 : XC, XCVIII et LXXXII. 1664 : XCVIII et (1 feuillet de privilège avec achevé d'imprimer du 15 août 1664 par le typographe rouennais Maurry), CXIV plus le même feuillet de privilège et d'achevé d'imprimer ; et XCI, la dernière page indiquant la date d'achevé d'imprimer par le même Maurry le 14 août 1664).
Comme dans l'édition en 2 volumes in-folio publiée la même année par Billaine et Jolly, (mais achevée d'imprimer le 22 décembre 1663), l'orthographe renferme des innovations pour "faciliter la prononciation aux Estrangers".

Cette édition est très rare, et manque à Tchemerzine.

Adjugé : 480 €
CORNEILLE, Pierre. Le Théâtre de Pierre Corneille. Reveu et corrigé...
Lot 789
Lot 791
DACIER, Anne, née Le FEVRE.
4 traductions (en 8 volumes) données par Anne Le Fèvre (1645-1720), dont l'enfance se passa à Preuilly sur Claise, fille de l'helléniste converti au protestantisme Tanneguy Le Fèvre, qui enseignait à Saumur, épouse du philologue André Dacier. C'est pour Anne Le Fèvre, considérée par Ménage comme "la femme la plus savante qui fut jamais' que le mot "traductrice" fut introduit dans la langue française. C'est elle qui, la première, traduisit en français des comédies d'Aristophane.

- Le Plutus et les Nuées d'Aristophane, comédies grecques. Traduites en français par Melle Le Fèvre. Paris, Thierry et Barbin, 1684.
In-12, plein maroquin janséniste signé Hardy.
-Les Poésies d'Anacréon et de Sapho. Traduites de grec en françois par Madame Dacier.
Amsterdam, Paul Marret, 1699.
In-12, veau du temps. Frontispice. (Coiffes abrasées). Texte grec (sans ligatures) et français.
- Les Comédies de Terence. Avec la traduction et les remarques de Madame Dacier.
Rotterdam, Gaspard Fritsch, 1717.
3 vol. petit in-8. Plein maroquin bleu signé René Kieffer Nombreuses illustrations hors-texte.
- Comédie de Plaute traduite en françois par Madmoiselle Lefèvre.
Paris, Thierry et Barbin, 1683.
3 volumes in-12, plein veau glacé havane. Reliure du temps. (1 coiffe frottée).

(On joint :) Phaedri ... fabulae. Additae sunt Notae et animadversiones Tanaquilli Fabri.
Saumur, Daniel de Lerpinière. 1657. In-4°. Veau glacé du temps. (Restaurations anciennes).
Un des savants ouvrages du père d'Anne Le Fèvre. La Préface est dédiée au neveu de Du Plessis-Mornay.

Soit en tout 9 volumes.

Adjugé : 1 800 €
Lot 791
Lot 797
DESCHAMPS, Eustache.
Oeuvres complètes de Eustache Deschamps publiées d'après le manuscrit de la Bibliothèque Nationale par le Marquis de Queux de Saint Hilaire. (Tomes I, II, III, IV, V, VI, VII, VIII).
Paris, Firmin-Didot, Société des anciens textes français, 1878
.
8 volumes grand in-8. Environ 3000 pages. 1/2 maroquin aubergine à gros grains, têtes dorées; dos à 5 nerfs ornés de fleurons dorés. Reliures du temps. (Petites brûlures d'encre sur les ors de la tête du tome VIII).
Très bel exemplaire, dont 4 reliures sont signées C. Chapalain (dont le nom manque à Fléty), et 1 Veuve Brany (Flety, page 33).
Un des 100 exemplaires sur papier vélin fort, seul grand papier, celui-ci nominatif, imprimé spécialement pour le Baron Arthur de Rothschild (1851-1903). Son frère, James de Rothschild (1844-1881), fondateur de la Société des Anciens Textes, constitua en une dizaine d'années l'une des plus importantes bibliothèques d'ouvrages rares français, et des mieux choisies. Arthur quant à lui collectionnait aussi sans compter -les cigares, qu'il faisait venir par caisses d'Angleterre ou de Cuba, et les cravates qui emplissaient sa bibliothèque, dont les livres étaient absents.
Cette première édition des Oeuvres d'Eustache Deschamps comporte en tout 11 volumes. Les tomes I à VI ont été publiés par le marquis Le Queux de Saint Hilaire, les VII à XI par Gaston Raynaud. Les tomes IX, X et XI, publiés de 1894 à 1903, manquent à cet ensemble.
Eustache Deschamps (vers 1340-1404), ami de Guillaume Machaut, a fixé la forme de la ballade. Son oeuvre, considérable, consiste en ballades, rondeaux, lais, virelais ; il est aussi le premier à codifier l'art poétique français tout entier dans son "Art de dictier et de fere chançons, balades, virelais et rondeaulx", daté de novembre 1392 (publié dans le tome VII).
Estimation : 200 € ~ 300 €
Lot 797
Lot 804
DIDEROT, Denis.
La Religieuse. Par Diderot..
Paris, Buisson, an V (1796)
.
In-8, (195 X 15 mm). (2 ff) pour le faux-titre portant au verso le "Décret concernant les contrefacteurs", et le titre, 411 pages, (1 page blanche). Plein veau raciné du temps, pièce de titre "La Religieuse", sans nom d'auteur ; tranches rouges. (Nerfs légèrement frottés ; fortes rousseurs dans les marges du faux-titre, du titre, du premier feuillet de tête et des deux derniers feuillets. Epidermures très superficielles sur la reliure).
Edition originale posthume, très recherchée, et peu courante. Elle est établie par Buisson d'après des manuscrits appartenant à Grimm, et parait en octobre 1796 (Notice BNF).
Une contrefaçon, supposée anglaise, datée elle aussi de l'An Cinquième, et avec la même pagination, en différe cependant légèrement dans la composition typographique du titre, en particulier dans le nombre de filets droits.
" Ce roman est une mystification écrite par Diderot entre 1760 et 1780. Composé comme les mémoires de Suzanne Simonin, placée de force au couvent de Longchamp par ses parents, il constitue une critique acerbe des institutions religieuses de cette époque. "Le projet de ce roman est né d'un fait divers bien réel qui est lui-même une transgression: en 1758, une religieuse, Marguerite Delamarre, a réclamé contre ses voeux, mais elle a perdu son procès et doit rester dans son couvent. Un ami de Diderot, le marquis de Croismare, s'est ému de ce cas inhabituel et, en compagnie de Grimm, Diderot voit là l'occasion d'une plaisanterie: ils vont écrire au marquis, au nom d'une religieuse imaginaire, des lettres touchantes demandant son aide dans un cas analogue. Il ne faut attacher à cette anecdote que l'importance qu'elle prendra lorsque Diderot aura l'idée de s'en servir pour boucler son roman. L'essentiel, au départ, est qu'il se pique au jeu, oubliant la plaisanterie, et que la prétendue correspondance devient un mémoire très critique sur la vie dans les couvents" (Lucette Perol, La Religieuse de Diderot et la dynamique de la transgression, in: Normes et transgression sociale au XVIIIe siècle, PUF, 2002, pp. 163-164).



(Adams, Bibliographie des Oeuvres de Denis Diderot, RC 1. Tchemerzine, IV, 471.
Pour la contrefaçon anglaise : Adams, Bibliographie des Oeuvres de Denis Diderot, RC 2).
Adjugé : 1 500 €
DIDEROT, Denis. La Religieuse. Par Diderot..Paris, Buisson, an V (1796).In-8,...
Lot 804
Lot 810
ELZEVIERS, etc..
Ensemble de 6 ouvrages :
-Cicéron : Epistolae ad Atticum. Leiden, ex officina Elzeviriana, 1642. (Willems, 535, VI).
Petit in-12. Plein cuir de Russie rouge, filet d'encadrement, tranches dorées. Reliure établie vers 1780. Forme le tome VI des Opera.
- Jules César : Quae extant, ex emendatione J. Scaligeri. Leiden, ex officina Elzeviriana, 1635. (Willems, 420, première réimpression).
Petit in-12. Plein veau maroquiné rouge, filet sur les coupes, toutes tranches dorées. Reliure établie vers 1860. (Un mors un peu fragile. Rousseurs éparses)
-Virgile : Opera. Leiden, ex officina Elzeviriana, 1636. (Willems, n° 450).
Petit in-12 selon Willems. Maroquin bordeaux, triple filet d'encadrement, dos orné d'un fin décor réticulé, filet hachuré sur les coupes, toutes tranches dorées. Reliure établie vers 1750. Une carte dépliante. "Chef d'oeuvre typographique". Premier tirage. (Willems, pages 111-112)
- Plaute : Comoediae superstant XX. Amsterdam, J. et C. Blaeu, 1640.
In-32 (hauteur 13 mm), plein veau maroquiné vert (Ors du dos légèrement ternis). Reliure établie vers 1800.
- Sénèque : Tragoediae. Amsterdam, Daniel Elzevier, 1678. (Willems, n°1553).
Petit in-12. Plein maroquin bordeaux, triple filet d'encadrement, dos orné à la grenade, gardes d'Augsburg, toutes tranches dorées. Reliure établie vers 1750.
- Jérôme Cardan : Neronis encomium. Amsterdam, I. et C. Blaeu, 1640.
Petit in-12, 144 pages dont le titre-frontispice. Veau du temps.
Première édition séparée de cet éloge de Néron et du pouvoir absolu.
Adjugé : 380 €
ELZEVIERS, etc.. Ensemble de 6 ouvrages :-Cicéron : Epistolae ad...
Lot 810
Lot 822
FROISSART, Jehan.
Le premier Volume de froissart des croniques de france / dangleterre / descoce / despaigne / de bretaigne / de gascongne / de flandres et lieux circonvoisins.
Imprimée a paris pour Anthoine Verard libraire jure demourant en la rue de la juifverie a lenseigne de sainct jehan levangeliste. devant la rue neufve nostre dame. Ou au palais au premier pillier devant la chappelle la ou len chante la messe de messeigneurs les presidentz.
Le second volume de froissart ... le troisième volume de Froissart ... le quart volume de Froissart...Imprime a Paris Lan de grace 1518 le VIIème jour d'octobre.

4 tomes en 3 volumes in-folio, tentative de reliure pastiche en plein vélin rigide à petits recouvrements, tranches rouges, titres calligraphiés au dos. Exemplaires lavés. Reliures modernes. (Mouillures mais saines dans le tiers inférieur à la fin du second volume, et dans le 3ème volume, contenant les tomes III et IV).

Cinquième édition (après 1495, 1499, 1505, 1514) de ces chroniques fondamentales pour la connaissance de la Guerre de Cent Ans, imprimée en gothique cursif. L'édition a été partagée entre Jehan Petit, Antoine Vérard, François Regnault. Tous les tomes de notre exemplaire portent la marque d'Anthoine Vérard (I, II et IV au titre et au dernier feuillet ; III au titre seulement). Seul le tome IV porte la date, au colophon.

. Collation conforme à Bechtel (Catalogue des Gothiques Français, 2ème édition, p. 304), mais les feuillets blancs n'ont pas été conservés.
Adjugé : 2 400 €
FROISSART, Jehan. Le premier Volume de froissart des croniques de...
Lot 822
Lot 824
GARNIER, Robert.
Les Tragédies de Robert Garnier, Conseiller du Roy, lieutenant-général criminel au siège présidial et sénéchaussée du Maine.
. Rouen Raphael du Petit Val, 1616
.
In-12, 646 pages, dont un beau titre avec encadrement signé Léonard Gaultier. Reliure du temps en veau fauve, encadrement de 2 filets dorés ; dos sans nerf. (Coiffes et coins frottés ; le cuir des mors est fendu, sans porter atteinte à la solidité de la reliure).

Robert Garnier (La Ferté-Bernard 1545 - Le Mans 1590), ami de Ronsard, est assurément l'auteur de théâtre le plus lu à la fin du XVIème siècle et au début du XVIIème siècle : son théâtre connut plus de 40 éditions à Paris, Niort, Toulouse, Lyon, Anvers, Saumur -mais surtout à Rouen- de 1580 à 1620, avant de connaître un long oubli. Deux de ses tragédies, traduites en anglais (Cornélie et Marc-Antoine), exercèrent une influence certaine sur le thèâtre élizabéthain, et probablement sur Shakespeare.
Cette édition, à qui est donnée la date de 1616 (en raison de la date gravée au bas du titre-frontispice de Gaultier-identique à celle de l'exemplaire de la B.N. d'Autriche, en ligne sur Internet), bien que Tchemerzine la donne de 1605 (alors que le même titre de Gaultier qu'il reproduit, V 432, semble porter une date encore plus tardive), semble bien avoir été imprimée par Raphael Du Petit Val -mais assurément avant 1614, date de la mort du typographe. Il est probable que les exemplaires restants dans l'atelier aient été écoulés par son fils David du Petit Val pendant quelques années encore, avec pour seul changement la date gravée.
(Tchemerzine, V, 432 et 433, d2.)

Adjugé : 150 €
GARNIER, Robert. Les Tragédies de Robert Garnier, Conseiller du Roy,...
Lot 824
Lot 826
GREGOIRE DE NAZIANZE

Sancti patris nostri Gregorii theologi vulgo Nazianzeni archiepiscopi Constantinopolitani opera omnia quae extant.
Parisiis, curis et sumptibus Parent-Desbarres. 1840..
.
2 volumes grand in-folio (404 X 255 mm), (2ff), CCI pages, 967 pages ; XXIII et 1391 pages chiffrées par erreur 1395, (1 page). Pleine basane du temps. (Quelques minimes défauts aux reliures).
Belle et bonne édition sur deux colonnes, en grec et en latin, la première complète de cet auteur.
Elle reprend le tome I (seul paru) de l'édition de Paris, 1782, donnée par les Bénédictins de la Congrégation de Saint-Maur ; et la complète enfin du tome II, laissé en manuscrit par le mêmes Bénédictins, édité par Caillau.
Cette édition se fonde sur les éditions anciennes, toutes partielles, et sur les différents manuscrits retrouvés en France, au Vatican, en Angleterre et en Allemagne.

Il est précisé au verso du faux-titre que l''ouvrage est imprimé "Ex typis Bourgogne et Martinet, via vulgo dicta Jacob, 30".
Le caractère grec est en fait un Didot 112. La maison Didot étant située au 24 rue Jacob, et l'imprimerie Bourgogne et Martinet au 30 de la même rue, il aurait été mal venu d'aller chercher ailleurs des caractères grecs. Il convient de prendre ce petit écart avec la vérité comme un hommage à cette grande famille d'imprimeurs.

(Brunet, II, 1727, parlant du tome I de 1782 :"Belle édition qui a été enfin complétée. On l'a fait reparaître avec un second volume [chez Parent Desbarres]...Le second volume se vend séparément.")
Estimation : 300 € ~ 500 €
Lot 826
Lot 831
PSAUTIER À L'USAGE DE TOURS

Psautier manuscrit sur vélin fin, à l'usage de Tours, illustré par le Maître de Spencer VI. (1511).

In-8 (215 X 135 mm). (5 feuillets) blancs, (257 feuillets), (5 feuillets) blancs. Cahiers de 4, 6, ou 8 feuillets.
Maroquin brun, dos à cinq nerfs, plats ornés d'un triple filet doré, large fer à entrelacs aux angles ; semis d'hermines, de léopards et d'aigles bicéphales ; au centre, dans une couronne de fleurs, les armes de Charles Brisard-Tiville et ses pièces d'armes en semis alternés. Dos orné des mêmes pièces d'armes en semis ; tranches dorées. Reliure française du second quart du XVIIe siècle.

Réglure à l'encre rouge pâle. 20 lignes par page. Espace inscrit : 145 x 75 mm. Écriture bâtarde, à l'encre noire. Rubrications tracées à l'or sur fond rouge ou bleu. Initiales de texte bleues à filigranes blancs (sur fond d'or à filigranes rouges, ou sur fond rouges à filigranes d'or) ou blanches (sur fond d'or à motifs végétaux ou floraux) d'une hauteur de deux lignes d'écriture.
Huit initiales particulièrement ornées, aux pages enrichies de bordures blanches ou bleues sur fond rouge à filigranes d'or, avec inclusions d'or et motifs floraux, d'une hauteur de quatre lignes d'écriture. Au folio 12, une importante initiale B comportant le monogramme DI en lettres peintes. Bouts de lignes à la gouache bleue, rouge ou brune rehaussée de filigranes d'or. Les fol. 12, 39, 57, 73v, 89v, 109v, 128v, 149 sont enrichis d'une magnifique composition à thèmes de fleurs, de fruits, d'animaux fantastiques et rinceaux.

Enluminures : le manuscrit est illustré de 12 petites miniatures (37 x 21 mm) qui sont l'œuvre du Maître de Spencer VI, enlumineur actif dans la région de Tours et de Bourges, dont l'œuvre se retrouve associée à celle de Jean Colombe, des Frères Montluçon, de Jean Poyet.

Description et localisation
Fol. 1 v : Table de la lune.
Fol. 2-7 v : Calendrier indiquant le nombre d'or sur trois colonnes (jours heures et minutes des nouvelles lunes ; sur les deuxième et troisième colonnes, les nombres rouges indiquent les heures ante meridiem et les nombres noirs, les heures post meridiem), la lettre dominicale, le nombre d'or de l'année 1512 (lui aussi sur 3 colonnes, selon le même principe), les fêtes liturgiques, la lettre-clé pour l'utilisation de la table du folio 1.
La mention des grandes fêtes est rubriquée. On relève la mention des fêtes des saints tourangeaux : Avertin (chanoine gilbertin retiré en Touraine, 5 mai) ; Martin (évêque de Tours, translation le 4 juil. et fête le 11 nov., rubriquées) ; Lidoire (évêque de Tours, 13 sept., rubriqué) ; Brice (évêque de Tours, 13 nov.).
Fol. 8-11 : Table perpétuelle des fêtes mobiles, du nombre d'or et de la lettre dominicale.
Fol. 12-191v : Psautier liturgique. Les psaumes sont présentés selon l'ordre biblique canonique.
Fol. 191v-206 : Cantiques.
Fol. 207-211v : Litanie des saints avec plusieurs oraisons. On relève le nom de saints particulièrement vénérés à Tours : au fol. 207v, saint Bié (ou Bienheuré Beatus) de Vendôme, saint Volusien (évêque de Tours) ; au fol. 208, saints Gatien, Lidoire, Martin, Brice, Eustoche, Perpet, Baud, Euphrone, Grégoire (tous évêques de Tours) ; au fol. 209, sainte Monegonde de Chartres (thaumaturge à Tours).
Fol. 211v-252 : Hymnaire des heures pour toute l'année (" Explicit psalterium. Sequuntur hymni qui in vesperis, matutinis atque aliis horis canonicis in Ecclesia Dei per totum annum leguntur "), suivi des proses de Pâques et de l'octave de Pâques, de deux proses de la Vierge et d'une prose des défunts. On relève une hymne pour la fête de saint Gatien (fol. 239-239v), cinq hymnes pour celle de saint Martin (fol. 248-252v).

Le Maître de Spencer VI

Nous remercions vivement Monsieur François Avril, ancien Conservateur Général des Manuscrits de la Bibliothèque Nationale d'avoir permis l'attribution de ces enluminures au Maître de Spencer 6.

Le Maître de Spencer 6 (ainsi nommé en référence au manuscrit conservé à la Spencer Public Library) est un enlumineur berruyer anonyme. Son style se caractérise par des personnages d'apparence souvent fluette. Au contact de Jean Poyet - réputé alors pour sa science de la perspective -, il donne à ses figures une forme hiératique.
Les deux artistes travaillent de conserve pour réaliser les petites miniatures du Missel Lallemant, du nom de Guillaume Lallemant, chanoine de Bourges, chanoine et archidiacre de Tours. Spencer 6 noue alors des contacts avec une clientèle tourangelle ; il est ainsi l'enlumineur du livre d'heures de Guillaume de Seigne, seigneur de Bléré, trésorier de l'artillerie et de son épouse Claudine Fortier.
Il collabore également avec deux grandes familles de peintres de Bourges : la famille Colombe et les frères Montluçon. Le Maître de Spencer 6 est très actif entre 1490 et 1511 environ, étendant sa clientèle à la Touraine, à la Champagne et à Paris.


Superbe psautier tourangeau ayant appartenu depuis 150 ans aux plus prestigieuses collections :


Provenances :

1) Tours, 1512. L'importance accordée aux saints tourangeaux dans le calendrier, la litanie, et l'hymnaire indique la provenance. Le calendrier a été rédigé pour une première utilisation en 1512 (la date est indiquée en haut de chaque page du calendrier), donc, probablement, dans le courant de l'année 1511.

2) Les initiales du destinataire (non identifié) étaient probablement ID. Il s'agit du monogramme que l'on observe en inclusion dans la grande initiale ornée du fol. 12.

3) Charles Brisard-Tiville, conseiller au Parlement de Paris (1623-1656), mort en 1656. Reliure aux armes. Des reliures armoriées de même type provenant de la bibliothèque de ce grand bibliophile sont répertoriées à la Bibliothèque Sainte-Geneviève et reproduites à pleine page dans le livre de Michel Pastoureau, Traité d’héraldique, Paris, Grands manuels Picards, 1993, p. 107.

4) Ex-libris Robert Samuel Turner (1818-1887). bibliothèque dispersée à l'Hôtel Drouot, le 12 mars 1878 (cat., n° 4).

5) Ex-libris Robert Hoe III (1839-1909) ; New York. Bibliothèque dispersée à New York (Anderson), en mai 1911 (cat., t. 1, 2, n° 2174).

6) Ex-libris Cortlandt F. Bishop (1870-1935). Bibliothèque dispersée à New York (Anderson), en 1938 (cat., t. 2, n° 1819).

7) Colonel Daniel Sickles (1904-1989) ; Paris. Ex-libris aux armes (de gueules aux trois faucilles d'argent, surmonté d'un calice et de deux cigognes affrontées).

8) Collection particulière, Paris.


Bibliographie

Catalogue de livres rares et précieux... provenant de la bibliothèque de M. Robert S. Turner ; la vente aura lieu le mardi 12 mars 1878..., Paris, 1878. Catalogue of the Library of Robert Hoe of New York... to be sold by the Anderson Auction Company, t. 1, 2, New York, 1911. The Cortlandt F. Bishop Library, t. 2, New York, 1938. Galantaris (Christian), Livres choisis..., Paris, 1975, n° 228.
Adjugé : 65 000 €
PSAUTIER À L'USAGE DE TOURSPsautier manuscrit sur vélin fin, à...
Lot 831
Lot 837
] ILLUSTRES DU XVIIIème SIECLE.
LA HARPE, Jean-François de.
Tangu et Féline. Poème en 4 chants par M. de La Harpe..
Paris. Pissot. 1780.

In-8, (2 ff blancs) 71 pages, dont le faux-titre et le titre avec vignette gravée, (2 ff blancs). Titre-frontispice et 4 planches hors-texte. 1/2 maroquin vert ; reliure signée S. David, établie vers 1900. Salvador David, successeur de son père Bernard David, fut actif de 1890 à 1927. (Dos légèrement fané. Petite brûlure dans la marge inférieure de la page 53.).

Edition originale, imprimée sur un vergé de grande qualité. Exemplaire à toutes marges ( 215 X 145 mm) avec nombreux témoins.
Charmante illustration de Marillier gravée par Dambrun, de Ghendt, Halbou et Ponce.
(Cohen, col.322).
Ex-libris Château de Rosny.

(On joint :)

DORAT, Cl. Joseph & MASSON DE PEZAY, A. F. J., Marquis.
Le Pot-pourri, Epitre à qui on voudra ; suivi d'une autre Epitre par l'Auteur de Zélis au Bain..
Paris. Sébastien Jorry. 1764.

In-8, 53 pages. Percaline fin XIXème (Reliure frottée)..

Edition originale de cet ouvrage partagé entre Dorat (Le Pot-pourri) et le Marquis de Pezay (Autre Epitre), mousquetaire et poète, professeur de tactique militaire du Dauphin, puis colonel des Dragons, homme du monde et séducteur, ami de Grimm, Voltaire et Rousseau, qui dut s'exiler sur sa terre de Pezay, près de Blois, où il mourut en 1777 à 36 ans.
Belle impression sur papier vergé fort, avec de très grandes marges ( 229 X 150 mm), peut être un des exemplaires en grand papier signalés par Cohen (col. 453) : "Charmant volume, très élégamment illustré".
Deux hors-texte (le premier représentant Pezay en dragon à côté de Dorat), deux vignettes et deux culs-de-lampe de Eisen, gravés par Lemire, de Longueil et Aliamet.
Adjugé : 80 €
Lot 837
Lot 843
KOBERGER (INCUNABLE).
Antoninus Florentinus: Summa Theologica. Johannes Molitor : Tabula. .
Nuremberg, Koberger, 1486-1487..
5 tomes en 4 volumes in-folio. Pleine basane ; dos à 6 nerfs ; pièces de titre en maroquin.. Reliures probablement allemandes, établies au XVIIème siècle.
(100 et 186 feuillets) non chiffrés ; (240 feuillets) non chiffrés ; (318 feuillets) non chiffrés ; (256 feuillets) non chiffrés. Les feuillets blancs n'ont pas été conservés.
(Quelques usures et restaurations anciennes aux reliures. Légères mouillures dans le tome II).
L'ouvrage a été imprimé du 17 juillet 1486 au 12 février 1487. Le très rare tome V (Tabula, de Molitor), a été relié au début du tome I.
L'exemplaire, absolument complet, est grand de marges, avec quelques annotations manuscrites dans les marges. Le texte est agrémenté de lettrines enluminées à la gouache, à la feuille d'or cadelée et d'argent, avec pour les grandes initiales d'importants prolongements de types floraux, enluminés selon la même technique.
Les petites majuscules du texte sont rehaussées de carmin, les grandes sont calligraphiées aux gouaches alternativement rouge et bleue.
Superbe exemplaire d'un incunable important et rare (Goff n'indique qu'un exemplaire complet aux Etats-Unis, à Yale University) sorti des presses d'Anton Koberger, le plus grand imprimeur allemand de la fin du XVème siècle.


Antonino Pierozzi de Forciglioni, dit Antoninus Florentinus (1389-1459) représente le courant dominicain dit "de l'observance". Archevêque de Florence de 1446 à 1459, il est lié d'amitié avec Fra Angelico, dont il dirige les travaux au Couvent San Marco.
Sa Summa Theologica connut un succès européen, et fut imprimée à Nüremberg, Venise, Speier, Bâle, Strasbourg, avant de l'être à Lyon en 1500. Elle passe pour marquer la transition entre les conceptions médiévales et modernes sur l'observation de la règle et sur la conscience morale.
Ulrich Molitor (1442-1508), auteur de la Tabula, juriste allemand, est l'auteur d'un des premiers traités de démonologie.

(Références : Hain et Copinger 1246 ; Goff, Incunabula in American Libraries, A-875).
Adjugé : 15 000 €
KOBERGER (INCUNABLE). Antoninus Florentinus: Summa Theologica. Johannes Molitor : Tabula....
Lot 843
Lot 853
LEMERRE, Pierre (Coutances 1644 - Paris 1728).
Recueil des actes, titres, et mémoires concernant les affaires du Clergé de France, augmenté d'un grand nombre de pièces et d'observations sur la discipline présente de l'Eglise. Divisé en douze tomes.
Paris, Guillaume Desprez, (puis Paris Desprez et Avignon, Garrigan) 1768-1771..
.
14 volumes in-4° (253 X 185 mm), plein veau moucheté, pièces de titre de veau havane, pièces de tomaison de veau vert. Reliures du temps. Texte sur deux colonnes. Chaque volume comprend environ 850 pages. (Quelques coins légèrement frottés).
Bon exemplaire en reliure uniforme de cette collection recherchée, bien complète des deux volumes supplémentaires (13ème volume, "contenant les cahiers résentés et les remonstrances et harangues faites aux Rois et aux Reines par le Clergé de France" et 14ème volume pour l"Abrégé du recueil des actes, titres et mémoires concernant les affaires du Clergé de France, ou Table Raisonnée en forme de Précis des matières contenues dans ce recueil. Ces deux volumes, ainsi que le tome XII, sont l'oeuvre du fils de Pierre Lemerre, qui porte le même nom que son père).
Le tome IX porte comme toujours la date erronnée de MDCCLXXX.
Tous les volumes portent sur le titre le cachet début XIXème de la Schola Philosophica du Diocèse de Besançon.
Immense travail de Pierre Lemerre, juriste, spécialiste du droit canon et de l'histoire ecclésiastique, fait en collaboration avec son fils Pierre, qui acheva seul l'ouvrage, source majeure pour l'histoire du clergé de France et de ses relations avec le pouvoir royal.
Les Lemerre reprennent et complètent le Recueil publié par Le Gentil, Chanoine de l'Eglise de Reims, en 1675, et le poursuivent et l'enrichissent -en particulier pour les affaires de Port Royal.
Le texte est en français avec de nombreux passages en latin.

Adjugé : 320 €
Lot 853
Lot 854
LE ROMAN DE RENART & SCHOPPER, Hartmann.
- Technae Aulicae. Ex apologo astutissimae vulpeculae latino et germanico carmine tam breviter delineatae quam elegantissimis iconibus ad vivum expressae. Francfort, Nicolas Bassaeus, 1588.
- Hartmann Schopper : Opus Poeticum de admirabili fallacia et astutia vulpeculae Reinikes libros quatuor inaudita et plane novo more nunc primum ex idiomate germanico ad elegantiam et munditiam Ciceronis latinitate donatos, adjectis insuper elegantissimis iconibus ...complectens. Francfort sur le Main, 1567

2 ouvrages en 1 volume petit in-8 (140 X 95 mm). Plein vélin rigide ; sur le plat supérieur sont frappées à l'or les initiales M.I.R.A. et la date de 1661. Dos muet. Gardes peignées.Tranches bleues, ornées de croisillons ciselés dans lesquels s'inscrivent des fers étoilés. Reliure ancienne.
a) Technae Aulicae, 1588. A-L8, soit 88 feuillets non chiffrés, . Les deux derniers feuillets du cahier L sont blancs.. (Quelques rousseurs bénignes).
Charmant ouvrage comprenant 76 figures sur bois (41 X 52 mm), certaines se répétant, accompagnées d'une explication en latin et en allemand, imprimées au recto seul. Ces gravures sont l'oeuvre de Jost Amman (1539-1591) ; les bois des feuillets H3 (repris en H4 et K7) , K3 et K6 portent les initiales I.A. (Brunet, IV, 1222 -édition de 1863- se trompe, comme d'autres bibliographes, en écrivant que ces bois sont les mêmes que ceux de l'Opus Poeticum de 1567.). Sous le couvert du Romant de Renart, c'est une sévère critique des moeurs de la Cour.
b) Opus Poeticum. 1567. (12 feuillets, le dernier blanc), 285 feuillets numérotés 284 -il y a 2 feuillets 283-, (1 feuillet pour la marque d'imprimeur et la date d'impression). A8 B4 B-Z8, a-n8, o6.
(Quelques salissures ; quelques cahiers roussis. Quelques passages oulignés ou barrés ; quelques marginalia. Le relieur a rogné un peu sévèrement les marges de gouttière, amputant les manchettes de leur première lettre, sur une dizaine de feuillets.)
"Traduction libre en vers latins du Renard, d'après le texte haut-allemand. C'est un livre très remarquable par les gravures sur bois dont il est orné, gravures qui sont dues à deux artistes célèbres, Jost Amann et Virgile Solis" (Brunet, IV, 1222.). Oberlé (Poètes Néo-latins, n°224) attribue les bois aux mêmes graveurs. Aucun de ces bois, bien différents de ceux des Technae Aulicae, ne serait-ce que par leur format (49 X 67), ne porte le monogramme de Jost Amann. Un seul (f7) porte le monogramme de Virgil Solis.
Adjugé : 750 €
LE ROMAN DE RENART & SCHOPPER, Hartmann. - Technae Aulicae....
Lot 854
Lot 855
LORRIS, Guillaume de & MEUNG, Jean de.
Le Rommant de la Rose nouvellement reveu et corrigé outre les précédentes impressions.
On les vend à Paris au clou (sic) Breunio (sic) à l'enseigne de lescu de Guiene en la boutique de Jehan Massé.[Colophon : 1538]
In-8, (8 ff), 403 feuillets, chiffrés par erreur 303 [le feuillet 402 est lui-même chiffré 302] et (1 f. blanc).
Signatures : (8), a-v8, x-z8, & et § 8, A-U8, x8, yy-zz8, a-b8, c4.
Plein veau frappé à froid. Reliure moderne, voulant pasticher une reliure gothique. (Quelques rares rousseurs).

Edition en lettres gothiques, illustrée de 49 bois dans le texte, partagée entre 11 imprimeurs (Bechtel, Gothiques français, n°383). Exemplaire avec de belles marges (165 X 97 mm).
La collation est conforme à Bechtel, mais les signatures des cahiers sont très différentes. La date se trouve seulement au colophon.
C'est la dernière édition ancienne du Roman de la Rose : il n'y en aura plus avant 1735. Une note du XVIème siècle montre pourtant que cet ouvrage gardait un lectorat quelques années plus tard :" Nos ancestres voulans monstrer quils laissoient leur langage gauloys pour prendre celuy des Rommains ont intitulé leurs livres ou se voyoit leur plus poly langage françoys Romans. Voyez la précélence du langage françoys pag. 43-44". Or la "Précélence du langage françois" d'Henri Estienne n'a été publié qu'en 1579.
Ex-libris sur le titre, fin XVIème ou début XVIIème : fme (?) Moret.
Poème de 6 octosyllabes (début XVII ème ? ) sur une garde volante précédant le titre :
"A vous la rose des pucelles
Un valet rose des fidelles
mande la rose des Romants
il offriroit quelqu'autre Rose
mais il craint dans vos passetemps
de joindre l'espine a la rose".
Quatrain sur le dernier feuillet blanc, de la même main :
Obiect qui me tiens en servage
souffre que ce don ie partage.
La rose Philis est pour toy
et l'espine sera pour moy."

Adjugé : 2 400 €
LORRIS, Guillaume de & MEUNG, Jean de. Le Rommant de...
Lot 855
Lot 867
MILITARIA.
[ Etat de 29 régiments de France, pour 1737-1738 ]. Circa 1738.

Manuscrit in-4°, 514 pages numérotées. Veau du temps. (Coiffe supérieure arrachée, coins frottés.).
Intéressant manuscrit, très soigné, d'une écriture régulière, donnant, régiment par régiment, l'état complet des officiers des troupes de France, et précisant leur carrière, leurs états de service, blessures et pensions éventuelles. Une table alphabétique complète l'ouvrage.
Les régiments décrits sont les suivants :
Régiment d'infanterie allemande D'Appelgrehn, Régiments d'Alsace, de Brie, de Bresse, de Bourbon, de Bretagne, de Berry, du Boulonnais, du Beaujolais, d'Enghien, du Forest, de Foix, de Guyenne, de Lorraine, de La Fere, du Languedoc, de La Marck, de la Marche, de La Reine, de Luxembourg, de Monconseil, de Noailles, de Nice, de Navarre, de Quercy, du Régiment Royal commandé par le Marquis de Croissy, de Souvré, du Vermandois et du Vivarais.
Les états de service de chaque officier sont décrits avec un grand détail.
Exemple, parmi beaucoup d'autres, pour le Chevalier de Maison-Rouge, capitaine au Régiment de la Marche :
" Cadet au Régiment de la Marine en 1698. Sous-lieutenant dans celui de la Marche en 1704. Lieutenant en 1705. Capitaine en 1709. Réformé en 1715. Capitaine en second en 1720. Capitaine en pied en 1723. Chevalier de Saint-Louis en 1735.
A été blessé dans la Plaine de Vic [Vigo] étant en détachement au siège de Barcelonne. Dans un autre détachement commandé par M. le Duc de Vendôme, il a pris 200 mulets chargés de grains, et 20 cavaliers, ce qui luy a procuré une gratification de 300#. A l'attaque des retranchemens devant Dantzich a eu une fracture à la jambe droite pour quoy il a reçu une gratification de 300#."

(On joint)
(ALLENT, P. Alexandre J. )
Etat des Officiers de l'Arme du Génie. An XII.
A Paris, de l'Imprimerie de Valade, Rue Coquillière. 1804.

In-8, (1f), 58 pages. Plein cuir de Russie cerise. . Tranches dorées. (Quelques petites taches sur les plats ; un coin écrasé ; papier légèrement roussi au centre des 4 derniers feuillets. Gardes établies vers 1860, recouvrant les gardes anciennes.) .

Ouvrage, imprimé sur papier vélin fin, manquant au catalogue général des Bibliothèques de France..
Pierre Alexandre Joseph Allent (Saint-Omer 1772-Paris 1837) prit part aux guerres de la Révolution et de l'Empire. Il fut adjoint au roi Joseph pour défendre Paris en 1814, et fut nommé Pair de France en 1832.
L'un des ouvrages majeurs de P.A.J. Allent est son Histoire du corps impérial du Génie, dont la première partie seule fut publiée en 1805. Cet Etat des Officiers du Génie, publié anonymement en l'an XII (c'est-à-dire 1803 ou 1804), sans doute à très petit nombre (plus encore sur papier vélin), est, comme l'indique l'Avis au verso du faux-titre "extrait de l'Histoire du Corps du Génie, ouvrage de plus d'étendue, qui développera tout ce qu'on n'a pu qu'indiquer dans cet abrégé."
Ex-dono sur une garde blanche de J. Boulatignier à E. David, avec une note de 10 lignes du donateur, datée 1868 ;
S. Joseph Boulatignier, maître des requêtes au Conseil d'Etat, est l'auteur, avec le baron de Gérando, biographe de P.A.J. Allent, d'Institutes de Droit Administratif.
Estimation : 300 € ~ 400 €
Lot 867
Lot 871
Lot 883
PINDARE.
Opera omnia videlicet, Olympia, Pythia, Nemea et Isthmia, latino carmine reddita per Nicolaum Sudorium ...Ejusdem commentarius in Nemea.
Lutetiae, ex officina Federici Morelli Typographi Regii. 1582.

In-8, (8 ff), 36 ff, 50 ff, 77 ff, (3 ff), le dernier blanc.
Plein maroquin violine à grains longs ; en cadrement d'un filet droit et d'une roulette ; dos sans nerf ; filet aux pointillés sur les coupes ; dos sans nerf orné d'un fleuron "au tournesol"; filet et roulette intérieure ; toutes tranches dorées. Exemplaire réglé. (Dos légèrement insolé).
L'ouvrage, imprimé dans un bel italique pour les vers et en lettres rondes pour la Préface et les commentaires, est divisé en 3 parties, avec titres, paginations et signatures séparées. La 3ème partie renferme Nemea et son commentaire, et Isthmia, avec un simple titre courant entre les deux poèmes.
Bel exemplaire, portant cette note manuscrite "relié par Bozérian aîné", suivie d'un commentaire de 8 lignes signé Charles Nodier, commençant par ces mots : "Cette note est du Conventionnel Courtois, plus connu par son rapport sur Robespierre que par son goût éclairé pour les bons livres. Le Pindare de Sudorius (Le Sueur).... est un livre considéré. La reliure de Bozérian et la note insignifiante de Courtois ajoutent beaucoup moins à sa valeur que sa belle condition - en grand papier- et la parfaite conservation de ses marges".
Seul livre mprimé par Fédéric Morel en 1582. (Dumoulin, Vie et Oeuvres de Fédéric Morel, n°333).
Adjugé : 900 €
PINDARE.  Opera omnia videlicet, Olympia, Pythia, Nemea et Isthmia,...
Lot 883
Lot 890
POETES ITALIENS.
.- PETRARCA, Francesco & BUONARROTI, Michelangelo.
Rime. di F. Petrarca col comento di G. Biagoli.
Parigi. Presso l'editore. 1821
[A la suite] Rime di Michelangelo Buonarroti il vecchio, col comento di G. Biagoli.
Parigi. Presso l'editore. 1821
.
2 ouvrages en 2 volumes in-8. (4 ff), XXXVI et 831 pages ; (2 ff), 564 pages. (4 ff), XLIV pages, 405 pages. 1/2 chagrin cerise à coins ; dos à 4 faux nerfs, quintuple filet sur les faux-nerfs, caissons finement ornés aux petits fers. Têtes dorées. Reliure du temps, signée Germain-Simier, actif à Paris dans la première moitié du XIXème siècle (Cf Flety, Dictionnaire des relieurs français, page 162). (Rousseurs éparses, marquées sur les pages 125 à 134 du tome II de Pétrarque)..

Elégant exemplaire de ces éditions établies par G. Biagioli (dont la signature au tampon figure sur les trois faux-titres). Les deux ouvrages sont imprimés sur vergé fin.
Giosafatte Biagioli (Vezzano Ligure 1789 - Paris 1830), réfugié en France à partir de 1799, publia en 1821 ces deux remarquables éditions des poésies de Pétrarque et de Michel-Ange.
(Etiquette milieu XIXème sur le premier contre-plat :"Girard frères, libraires, 14 rue de Richelieu")
(Joint)
- DANTE ALIGHIERI.
La Divina Commedia di Dante Alighieri, illustrata di Note da Luigi Portirelli.
Milano. Dalla Societa Tipografica de Classici Italiani. .
Milan. Societa Tipografica. 1804-1805.

3 volumes in-8. LXVII pages, 336 pages, (1 f) ; LI pages, 441 pages ; 453 pages.1/2 veau glacé cerise à coins ; dos à 4 faux-nerfs richement orné aux petits fers dans les caissons. Elégante reliure parisienne établie vers 1830, attribuable à Germain-Simier. (Rousseurs éparses)..

Edition illustrée du portrait de Dante par Benaglia, et de 3 figures hors-texte. Le commentaire de Portirelli (1774-1838) donne la vision néo-classique sur l'oeuvre de Dante : "L'interesse fondamentale va alle bellezze linguistiche, a proposito delle quali offre precisazioni nette, sostenute spesso dal Vocabolario della Crusca e per le quali la Commedia gli appare modello di linguaggio poetico ". ( A. Vallone, La critica dantesca nell'Ottocento, Firenze 1958, page 133.)

En tout : 5 volumes.
Adjugé : 160 €
POETES ITALIENS. .- PETRARCA, Francesco & BUONARROTI, Michelangelo.  Rime....
Lot 890
Lot 893
RABELAIS, François.
La Plaisante, et ioyeuse histoyre du grand Geant Gargantua. Prochainement reveue & de beaucoup augmentée par l'Autheur mesme.
A Valence, chès Claude La Ville, 1547.

Second livre de Pantagruel, Roy des Dipsodes, restitué à son naturel avec les faicts et prouesses épouvantables; composez par M/ Franç. Rabelais.
A Valence, Chez Claude La Ville, 1547.

Tiers Livre des faictz et dictz héroïques du noble Pantagruel, composés parM. Franç. Rabelais, Docteur en Medecine et Calloier des Isles Hières.
A Valence, Par Claude La Ville, 1547

Le Quart Livre des faictz et dictz héroïques du noble Pantagruel, composés parM. Franç. Rabelais, Docteur en Medecine et Calloier des Isles Hières.
L'an mil cin cens quarente et huict.


In-16 carré, 245 pages, (1 p.), (5 feuillets blancs). 320 pages. 349 pages, (1 f. blanc). Plein maroquin janséniste tête-de-nègre, filet à froid sur les coupes ; quintuple filet intérieur. Reliure signée René Kieffer. (Papier de qualité médiocre, avec des rousseurs uniformes. L'exemplaire est court en tête, avec atteinte à quelques titres courants.)

Collation conforme à celle de Plan, Les éditions de Rabelais, n°85.

La première édition collective des trois premiers livres de Gargantua est publiée en 1547, à l'adresse de Claude La Ville, à Valence. Elle est d'une rareté insigne. Cette contrefaçon (ou réimpression), à la même date et à la même adresse, dans le même format, avec une collation identique en 246 pages pour le premier livre (la seule différence tient au nombre de feuillets blancs après ces 246 pages : 1 pour la première édition, 5 pour celle-ci), est augmentée d'un Prologue de l'auteur et du Quart Livre, daté de 1548 comme la première édition, dont la pagination fait suite au Tiers Livre (pages 283 à 349, avec titre séparé). Les bois gravés, au nombre de 167, certains répétés, sont des copies très proches de ceux de la première édition collective.
Plan indique que "cette contrefaçon de l'édition Claude La Ville est de beaucoup postérieure à la date qu'elle porte. La plupart des bibliographes pensent qu'elle a été imprimée vers 1600. Quelques-uns proposent Genève comme lieu d'impression" (Page 168.)
Adjugé : 2 500 €
RABELAIS, François.  La Plaisante, et ioyeuse histoyre du grand...
Lot 893
Lot 906
SAVARY DE BREVES, François & PSAUTIER ARABE.
Liber Psalmorum Davidis Regis et Prophetae ex Arabico Idiomate in Latinum translatus...

Romae, ex Typographia Savariana, 1614. Excudebat Stephanus Paulus..
.
In-4°, (6ff), 474 pages, (1 f). Vélin souple du temps. (Petit manque de cuir sur un mors. Quelques mouillures stabilisées dans les marges en fin d'ouvrage.)

François Savary de Brèves (1560-1628), après son Ambassade auprès de la Porte Ottomane (1591-1605), fut nommé à Rome, où il resta en poste de 1607 à 1614.
Il rapporta de nombreux manuscrits orientaux de son ambassade à Constantinople et fit ciseler à ses frais des caractères arabes d'une très grande beauté. Furent-ils ciselés et fondus à Istamboul, et "améliorés à son retour à Paris par le graveur Guillaume Le Bé l'Aîné", comme l'indique C. E. Bosworth dans l'Encyclopédie de l'Islam (page 789), reprenant A. Bernard (Histoire de l'Imprimerie Royale du Louvre, Paris, 1867, page 40) ? Les poinçons furent-ils entièrement gravés à Paris par Guillaume Le Bé l'Aîné? A moins qu'ils ne l'aient été à Rome, où se trouvaient les typographes des Médicis, et même le Français Robert Granjon?
Quoiqu'il en soit, c'est à Rome que Savary de Brèves fit imprimer dans sa propre maison, et à ses frais (et sans doute aussi aux frais du pape Paul V) avec le concours des Maronites du Mont-Liban Scialac et Sionite, une traduction arabe du Catéchisme de Bellarmin, et son Psautier arabe-latin, qui porte la mention "Ex Typographia Savariana. Stephanus Paulinus excudebat" -ce qui semble induire qu'Etienne Paulin eut peut-être sa part dans les poinçons. Le Psautier aurait du paraître en premier, mais il resta longtemps sous presse, l'Inquisition tardant à donner son Imprimatur.
Rappelé en France en 1615, il fit venir en France Etienne Paulin -et ses caractères- et publia Les Articles du Traité fait en l'année 1604 entre Henri le Grand et Sultan Amat.
Savary de Brèves mourut en 1627, et ses poinçons furent mis à l'encan. Ils furent acquis (sans être payés) par Antoine Vitré, "imprimeur du Roy ès langues orientales" puis, en 1674, à la mort de celui-ci, furent déposés à l'Imprimerie Royale.
Les caractères de Savary de Brèves sont pour l'arabe ce que sont les Garamont pour le grec : les plus élégants jamais gravés.
Ex-libris manuscrit XVIIème : Ad usum. F.F.. M. Pred. Parisien. Prov. Parisiens. (A l'usage des frères mineurs de Paris, Province de Paris.)
Estimation : 2 000 € ~ 2 500 €
SAVARY DE BREVES, François & PSAUTIER ARABE. 
Liber Psalmorum Davidis...
Lot 906
Lot 940
BALZAC, Honoré de .
21 volumes de Balzac, en 1/2 reliures du temps pour la plupart.
(Reliures en mauvais ou très mauvais état ; la plupart des volumes affligés de rousseurs marquées et défauts divers)
- Pierrette. Scènes de la Vie de Province. Paris, Souverain, 1840. 2 tomes en 1 volume. Edition originale. (Carteret, I, 75)
- Le Médecin de Campagne. Paris, Werdet, 1834. 4 volumes in-16. Deuxième édition. La première est de 1832. (Carteret, I, 66)
- Nouveaux contes philosophiques. Second tirage. Paris, Gosselin, 1832. 1 volume. L'E. O. est à la même date, avec la même pagination. (Carteret, I, 62)
- Scènes de la Vie Privée. (La Recherche de l'absolu). 3ème édition. Paris, Mme Ch. Béchet, 1834. 2 volumes.
- Philosophie du Mariage. 2ème édition. Paris, Ollivier, 1834. 2 vol. in-8. La première édition est de 1830.
- Le Livre Mystique. Deuxième édition. Paris, Werdet, 15 janvier 1836. 2 vol. in-8. L'E. O. est de 1835.
- Le Livre Mystique. Bruxelles, Mélines et Cans, 1837. 2 tomes en 1 vol. in-24. Contrefaçon belge.
- Le Père Goriot. Paris, Charpentier, 1846. 1 vol. in-12.
- Scènes de la Vie de Province, 3ème et 4ème volumes. Paris, Werdet, 1837. (Tomes VII et VIII des Etudes de Moeurs).2 vol. E. O. (Carteret, I, 69). Exemplaires de cabinet de lecture.
- Petites Misères de la Vie Conjugale. Paris, Roux et Cassanet, 1846. 3 tomes en 1 vol. in-8. L'E. O. est de 1845. (Carteret, III, 471).
- Etudes de moeurs au XIXème siècle. Première série : Scènes de la vie privée.
Paris, Mme Charles-Béchet, puis Werdet. 1835-1838. 4 vol. in-8, basane fin XIXème. (Reliures épidermées ; fortes rousseurs). Couvertures conservées.
Estimation : 100 € ~ 200 €
Lot 940
Lot 951
LITTERATURE DU XXème SIECLE.
Ensemble de 35 volumes brochés de Roger Martin du Gard, Georges Duhamel et divers, la quasi-totalité en éditions originales et en grand papier.

A) Roger MARTIN DU GARD
Les Thibault.
Paris, Nouvelle Revue Française, 1922-1940
8 parties en 10 volumes in-12. Edition originale. Chaque volume est numéroté sur vélin pur fil Lafuma. Selon les volumes, le tirage sur Lafuma varie entre 790 et 297 exemplaires.

B) Georges DUHAMEL
- Elégies. Paris, Mercure de France, 1920. In-12, broché, non ébarbé. Edition originale. 1 des 75 exemplaires sur papier de Chine, deuxième grand papier.
-Les sept dernières plaies. Merure de France, 1928. In-12, broché, non ébarbé. Edition originale numérotée sur vergé pur fil. Signature Duhamel sur la première garde blanche.
-Les Confessions sans pénitence. Plon, 1944. In-12, broché, non ébarbé. Edition originale. 1 des 325 sur Lafuma, seul grand papier
- Biographie de mes fantômes. Paris, Hartmann, 1944. In-12, non coupé. E.O sur vélin pur fil, seul grand papier.
- Inventaire de l'abîme. Paris, Hartmann, 1944. In-12. E.O sur vélin pur fil, seul grand papier.
- Les Hommes abandonnés. Ornements dessinés spécialement par Lagier. Paris, Kieffer, 1925. In-8 carré. Exemplaire numéroté sur vélin à la cuve.

C) Gabriel CHEVALIER, Clochemerle, Paris, Rieder, 1934. In-12, broché. E.O., 1 des 75 exemplaires (n°34) sur vélin pur fil, deuxième grand papier.

D) Julien BENDA :Songe d'Eleuthère. Grasset, 1949. In-12. E.O. 1 des 30 sur Alfa (n°7), seul grand papier.
Sont joints 7 autres volumes de Benda, dont 1 avec envoi.

E) J. et J. THARAUD : Rabat ou les heures marocaines. Paris, Emile-Paul frères, 1918. In-12, à toutes barbes. E.O. 1 des 75 sur Hollande, seul grand papier.

F) R. DORGELES :
-Vive la liberté!. Paris, Albin-Michel, 1937. In-12, à toutes barbes. E.O., 1 des 8 sur Japon, premier grand papier.
-Quand j'étais Montmartrois. Paris, Albin-Michel, 1936. In-12. E.O. Envoi de Dorgelès à l'écrivain(e) André(e) Corthis et à son époux Raymond Lécuyer, historien de la photographie.

G) Sont joints : 7 volumes de Barbusse, Maurois, Barrès (Dont 1 volume avec envoi à René Boysleve), Pierre Dominique.
Adjugé : 280 €
Lot 951
Lot 953
LITTERATURE DU XXème SIECLE.
Jouhandeau, Bernanos, Giraudoux : ensemble de 14 volumes brochés et 1 relié.

A)- Marcel JOUHANDEAU :
Essai sur moi-même. Genève et Paris (Marguerat et Gallimard); 1946. Edition originale. 1 des 50 exemplaires sur vélin du Marais pur fil (n°XI), premier grand papier.
- L'Ecole des Garçons, Paris, Marcel Sautier, 1953. In-16, non coupé. Edition originale. 1 des 500 exemplaires sur Hollande Pannekoek.
- La jeunesse de Théophile. Gallimard, 1921. In-12. Edition originale. Exemplaire numéroté sur vélin pur fil Lafuma.
- L'Imposteur ou Elise iconoclaste. Grasset, Les Cahiers Verts, 1950. In-12. Frontispice de Cocteau. E.O,, 1 des 350 exemplaires de presse sur vélin édita (n°LVII)
- Elise architecte suivi de L'incroyable journée. Grasset, 1951. Edition originale. Exemplaire numéroté sur Alfa Mousse.

B) Georges BERNANOS /
- Un Mauvais Rêve. Paris, Plon, 1950. In-8, non coupé, non ébarbé. (Dos et plat supérieur insolés). Edition originale. 1 des 32 exemplaires sur Japon (n°14), premier grand papier.
- Journal d'un Curé de campagne. Plon, La Palatine, 1936. Grand in-12, non ébarbé. Edition originale, exemplaire numéroté sur Alfa (n°85)
- La Joie. Plon, La Palatine, 1929. In-8, non ébarbé. ( Déchirures en queue de la couverture).Edition originale. Exemplaire hors-commerce sur Hollande Van Gelder. Bel envoi signé de Bernanos à "Frédéric Lefebvre" (sic). Il s'agit bien sûr, nonobstant la malencontreuse faute de Bernanos, de Frédéric Lefèvre (1889-1949), écrivain, dont un volume d'Entretiens avec Bernanos parut en 1926, et non pas de ....
- La grande Peur des bien-pensants. Grasset, 1931.In-12. E.O numérotée sur Alfa.
-Ecrits de combat. Beyrouth, 1944. In-16. E.O. Il n'existe pas de grand papier.
- L'Imposture. Plon,1927. In-12. E.O. sur Alfa.

C) Jean GIRAUDOUX
- Sodome et Gomorrhe. Grasset, 1943. In-12, frontispice de C. Bérard. E.O. numérotée 306.
- Electre. Grasset, 1937. In-12. Edition originale, 1 des XXX exemplaires sur Vélin Héliotrope, (N° XX).
- Siegfried et le Limousin. Grasset, 1922. In-12. Edition originale. 1 des 30 exemplaires numérotés sur papier de Hollande.
- Bella. Grasset, 1926. In-12, 1/2basane. Edition originale sur papier d'édition.
Adjugé : 350 €
Lot 953
Lot 954
LITTERATURE DU XXème SIECLE.
Montherlant et Gide : ensemble de 19 volumes. (Quelques dos insolés).

A) Henri de MONTHERLANT : Ensemble de 13 volumes brochés en éditions originales :
- Un assassin est mon maître. Paris, Gallimard; 1971. In-8. Edition originale. Un des 238 exemplaires numérotés sur vélin pur fil Lafuma.
- Pitié pour les femmes. Grasset, 1936. In-12. Edition originale. Exemplaire numéroté sur Alfa.
- Le treizième César. Gallimard, 1970. In-8. Edition originale. Un des 50 xemplaires sur vélin pur fil Lafuma-Navarre.
- Sur les femmes, avec 3 desins d'Henri Matisse. (Paris), Le Sagittaire, 1942. In-8. Edition originale. Exemplaire numéroté sur vélin Navarre.
- Histoire naturelle imaginaire. Editions du Trianon, 1933. In-12. Edition originale. Exemplaire numéroté sur vélin de Rives.
- Le Songe. Grasset, 1922. In-12, non coupé. Edition originale du premier roman de Montherlant. Un des 50 exemplaires numérotés sur vélin pur fil Lafuma, second grand papier après 10 Japon.
- Les jeunes filles. Grasset, 1936. In-12. Edition originale numérotée sur Alfa.
- Les Lépreuses. Grasset, 1939. In-12. Edition originale numérotée sur Alfa
- Le Maître de Santiago. Gallimard, 1947. In-12, cartonnage de Paul Bonet. E.O. Exemplaire numéroté sur Alfa.
- 4 autres volumes en E.O numérotées : Les Onze devant la porte dorée (1924), Le Démon du bien (1937), La petite Infantede Castille (1929, couvertures endommagées), Le Paradis à l'ombre des épées (1924).

B) André GIDE : Ensemble de 6 volumes brochés dont 5 en éditions originales :
- Les Faux-monnayeurs. Gallimard, 1925. In-12. E.O, exemplaire numéroté sur Alfa.
- Thésée. Neuchâtel et Paris, Gallimard (Ides et Calendes). Grand in-8. E.O. Un des 30 exemplaires (n°XV) sur vergé chiffon de luxe.
- Oedipe. Editions de la Pleiade. Grand in-8 (240 X 175 mm), frontispice de Galanis. E.O. Un des 15 exemplaires sur Japon Impérial (n°12), signé par l'auteur, deuxième grand paper après 5 Japon ancien à la forme.
3 autres volumes : L'Ecole des femmes (1929 ; E.O., exemplaire LVII sur Hollande Van gelder). Robert, Supplément à l'Ecole des Femmes, (1930, E.O, exemplaire CCCIX sur Hollande Van Gelder. Avec l'errata.). L'Immoraliste. (Paris, Pierre Fanlac, 1947. Exemplaire numéroté sur vélin de Guyenne).

Soit 19 volumes en tout (quelques dos passés).
Adjugé : 250 €
Lot 954
Lot 963
SEPT VOLUMES RELIES EN MAROQUIN XVIIIème.
- Semaine Sainte, Hérissant, 1772 et 3 volumes du Livre d'Eglise latin-françois, Libraires Associés, 1765-1771. Soit 4 volumes in-12, en maroquin rouge à décors similaires. Triple filet d'encadrement, fer floral dans les angles et dans les entre-nerfs ; tranches dorées.
- Office de la Quinzaine de Pâques latin-françois à l'usage de Rome et de Paris pour la Maison de Monseigneur le Duc d'Orléans, Premier Prince du Sang.
Paris, d'Houry, 1747. In-8, plein maroquin rouge, roulette d'encadrement à la fleur-de-lys, grandes armes de la Maison d'Orléans sur les plats ; armes de la Maison d'Orléans dans les entre-nerfs. Toutes tranches dorées. (Ors du dos légèrement ternis).
- Le sacre et couronnement de Louis XVI Roi de France et de Navarre dans l'Eglise de Rheims le 11 juin 1775. Paris, Chez Vente, Libraire des Menus Plaisirs du Roi (1775).
In-8, maroquin rouge à plaque.
38 planches de costumes et 1 planche dépliante représentant le Festin du Roi.
Cet intéressant ouvrage a été placé dans une reliure à plaque antérieure d'une trentaine d'années. Large roulette à motif floral, encadrant un riche décor d'entrelacs à quadruples filets dorés, délimitant des compartiments à décor floral frappés au pointillé ; armes de France au centre des plats. Dos orné dans les entre-nerfs de petits fers cernant des fleurs de lys. Ces reliures, inspirées de modèles du XVIIème siècle de Florimond Badier, sont presque uniquement réservées aux Semaines Saintes ou aux Almanachs Royaux. (Réemboîtage probablement effectué au XXème siècle. Pièce de titre changée ; ni tranchefiles ni tranches dorées. Ors légèrement ternis ou frottés).
- Semaine Sainte, Paris, Collombat, 1748. In-8, maroquin rouge, roulette d'encadrement, armes royales au centre des plats ; dos orné de fleurs-de-lys, tranches dorées. (Reliure légèrement gauchie ; moisissures sur les gardes volantes et les premiers feuillets, ayant provoqué un délitement du papier. Le dernier cahier manque).
Adjugé : 600 €
Lot 963
Lot 972
OCÉANIE. Intéressant ensemble relatif à la NOUVELLE CALÉDONIE.
Revue grands reportages, Polynésie 68 horizons du monde. Noël Calé Maurice Bitter Nouvelle calédonie, île de lumière. Philipe Diolé, les oubliés du pacifique Flammarion. L'importance de l'exploration maritime au siècle des Lumières table ronde par M. Mollat et Taillemire. 1 lot de docs divers Vanuatu. Atlas de la Nouvelle Calédonie épreuves (octobre 1955) et cartes d'un ouvrage abandonné PUF. Économie assistée et changement social en Nouvelle Calédonie Tiers monde Idées. Gebault à la poursuite du soleil Grasset. L'année sociologique 1952 P. Métais une monnaie archaïque : la cordelette de coquillages. L'année sociologique 1963 P. Métais quelques aspects d'une oganisation matrimoniale néo-calédonienne. L'année sociologique 1969 TAP P. Métais contribution à une étude de la sorcellerie néo-calédonienne. Durkheim leçons de sociologie PUF 1969. Durkheim journal sociologique PUF 1969. Durkheim le formes élementaires de la vie religieuse PUF 1968. Huetz de Lemps l'Océanie française QSJ? 1963. RH Leenhardt Au vent de la grande terre Encyclopédie d'Outre mer 1957. Leroi Gourhan et Poirier Ethnologie de l'Union française t.II Asie Océanie Amérique PUF 1953. Guilcher l'Océanie PUF 1969. Métraux l'Ile de Pâques Gallimard 1965.
Joints : poésies de Félix Arvers mes heures perdues pièces inédites Floury - et Maurice Duverger bréviaire de la cohabitation.
Estimation : 100 €
Lot 972
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :