FR
EN

Karl Reille une collection tourangelle

Cliquez ici pour afficher les détails
Lot 379
SOUVENIRS D'HYPPOLYTHE CHARLES, AMANT DE JOSÉPHINE.

- SABRE d'HONNEUR "donné par le Général Moreau (en l')an Neuf".
Lame courbe damas avec une gravure apocryphe aux faisceaux de licteurs et de la dédicace. Signée de la " Manufacture Nationale d'armes Blanches de Klingenthal " et de " Coulaux Frerès Entrepreneurs ".
La garde en bronze modèle 1822 ornée de palmette et la poignée en cuir.
Fourreau en acier à deux bracelets.

- BAGUE en cuivre, la lunette cerclées de perles. Le chaton pivotant orné d'une part d'un amour graveur et d'autre part de deux colombes.
Tour de doigt : 52. Diam. 20 mm.

Provenance : Louis Hippolyte Charles (1773-1837), château de Génissieux (Drôme), par descendance, collection nancéenne.

Comme le rappelle Judith Benhamou Huet dans les Echos du 3 mars 2000 : "À l'époque, l'arme luxueuse était un signe de distinction. Et Napoléon n'hésitait pas à récompenser de cette manière les combattants les plus vaillants. Le général Moreau, qui avait quelques ambitions politiques, avait repris le principe afin de s'attirer les bonnes grâces des généraux d'Empire. En l'an 9 (1801), celui qui plus tard allait monter un complot royaliste contre Bonaparte n'hésita donc pas à faire présent à plusieurs représentants de la haute hiérarchie militaire de remarquables sabres, sur lesquels était inscrit le nom du généreux donateur."

Notre sabre à comme particularité d'avoir été donné au sous-lieutenant de Hussard, Hippolyte Charles, puis capitaine, qui avait été l'amant de Joséphine de Beauharnais quelque années auparavant, alors que son époux Bonaparte guerroyait en Italie puis en Égypte. Bonaparte mis dans la confidence, informé, avait décidé de divorcer.
Le fait est corroboré par Eugène qui confie à sa mère le 24 juillet 1798, soit trois jours après la victoire des Pyramides : " Bonaparte, depuis cinq jours, paraît bien triste, et cela est venu à la suite d'un entretien qu'il a eu avec Julien, Junot et même Berthier ; il a été plus affecté que je ne croyais de ces conversations. Tous les mots que j'ai entendus reviennent à ce que Charles est venu dans ta voiture jusqu'à trois postes de Paris, que tu l'as vu à Paris, que tu as été aux Italiens avec lui dans les quatrièmes loges [qui étaient des loges grillées], qu'il t'a donné ton petit chien, que, même en ce moment, il est près de toi ; voilà, en mots entrecoupés, tout ce que j'au pu entendre. Tu penses bien, Maman, que je crois pas cela, mais ce qu'il y a de sûr, c'est que le général est très affecté ". Au retour de Bonaparte d'Égypte, Joséphine rompt avec Charles et se réconcilie avec Napoléon qui fera d'elle l'Impératrice des Français.

La bague jointe est-elle un cadeau rendu par Joséphine à Charles au moment de leur rupture ? Le Musée national du château de la Malmaison possède une bague de la même époque, vers 1796 en or et émail, aux initiales JNB, "Joséphine et Napoléon Bonaparte". Son diamètre (20 mm) est exactement comparable à celui de notre bague.

Ces souvenirs ont été pieusement conservés dans la descendance d'Hyppolyte Charles jusqu'à ce jour.
Adjugé : 2 500 €
SOUVENIRS D'HYPPOLYTHE CHARLES, AMANT DE JOSÉPHINE.- SABRE d'HONNEUR "donné par...
Lot 379
Lot 386
Du service d'Amélie d'Orléans et de Charles de Portugal.
PAIRE D'ASSIETTES à bords contournés en porcelaine à décor polychrome et or des armes d'alliance Bragance-Orléans timbrées de la couronne royale de Portugal et soulignées d'un phylactère portant l'inscription "Hommage du Berry", et la date 1886. Galon fleurdelisé sur le marli et l'aile à fond bleu nuit bordée d'une frise de fleurs de lys et rinceaux en or mat et bruni. Filet or sur le bord. Marquées au revers à l'or : "Pillivuyt et Cie. / à Mehun (Cher) / Maison à Paris 46 Rue Paradis".

Diam. 24 cm.

Provenance :
- Service offert à l'occasion du mariage d'Amélie d'Orléans (1865-1951) et de Charles de Portugal (1863-1908), le 2 mai 1886.
- Assiettes offertes par la reine Amélie à son valet de pied, Paul Vilemin, employé de Sa Majesté au château de Bellevue (Le Chesnay) dans les années 1930-40.
- Par descendance.

Oeuvres en rapport :
- Une paire de "coupes de présentation" de ce même service ont été vendues à Drouot par la maison Coutau-Bégarie le 28 mai 2010 pour 1 100 €.
- Une assiette de ce même service a été vendue à Drouot par la maison Coutau-Bégarie le 3 avril 2013 pour 1 100 €.
- Soixante assiettes et trois assiettes montées de ce même service ont été vendues à Drouot par la maison Audap-Mirabaud le 6 décembre 2013 pour 11 000 €.

JOINT : provenant également du château de Bellevue, une PAIRE DE COUPELLES à bords contournés en porcelaine. Décor en léger relief de feuillages stylisés et motifs rocailles. L'aile ornée de la couronne royale de Portugal polychrome et or. Prise latérale, filet or sur le bord. Marques au revers : "Haviland France" et Haviland & Co Limoges".
Larg. 14,5 cm. (usures à l'or, deux égrenures à l'une)

Amélie d'Orléans est la fille aînée du petit-fils du roi Louis-Philippe, Philippe d'Orléans, comte de Paris et prétendant au trône de France. Une semaine avant le mariage de sa fille avec le futur roi Charles Ier de Portugal, le comte organise une fête somptueuse en son hôtel Galliera (aujourd'hui hôtel de Matignon). Cette ostentation de pompe et de richesse effraye le gouvernement républicain qui promulgue dans la foulée une loi exilant les membres des familles ayant régné en France...
Reine en 1889, elle assiste en 1908 à l'assassinat de son époux et de son fils aîné. Elle s'exile alors en Angleterre, puis en France où elle achète le château de Bellevue en 1920. Dernière Reine du Portugal elle y décède en 1951.
Adjugé : 1 600 €
Du service d'Amélie d'Orléans et de Charles de Portugal. PAIRE...
Lot 386
Lot 406
MILITARIA, 10 PIÈCES :
- POIGNARD DE TRANCHÉE «LE VENGEUR DE 1870». Poignée en bois, croisière en fer. Lame à double tranchant à arête médiane, frappée au talon "Astier Prodon à Thiers" (marquege en partie effacé). Fourreau en tôle de fer marqué LF&C 1918. (oxydation)
- ALLEMAGNE. GOURDE en métal blanc recouverte de coton (mité). Courroie à crochet. Marquée FWBN40. Seconde Guerre Mondiale.
- ALLEMAGNE. BOÎTIER DE MASQUE À GAZ. Le dessous du couvercle marqué "Kuka 1937". Le dessous peint de l'inscription "de Lippe". Seconde Guerre Mondiale.
- URSS. PAIRE DE JUMELLES 6x30 à télémètre modifiées après-guerre pour l'armée Bulgare. Dans leur étui en toile et cuir. Jeu de filtres orange. En partie d'époque Seconde Guerre Mondiale. Long. 12 cm.
- GOURDE dans l'esprit du modèle 1877. Laquée kaki. Haut. 23,5, Larg. 21 cm.
- PAIRE DE JUMELLES 6x22. Marquages : "311.56 / Nikos" et "BBT / KRAUSS / Paris". Long. 9 cm. Début du XXe.
- PAIRE DE DOUILLES D'OBU DE 75 à fin décor au repoussé d'un rameau de chêne pour l'une et d'un rameau de lierre pour l'autre. La première marquée "Mont Cornillet 1917"; la deuxième : "Champagne 1917". Artisanat de tranchée, Grande Guerre. Haut. 35 cm.
- COUTEAU de la Bundeswehr. Poignée en bakélite quadrillée marquée "BW". Lame à dos plat marquée "Rostfrei / Solingen / 69". Fourreau en tôle laquée. Seconde moitié du XXe. Long. 26 cm.
- KUKRI réglementaire de GURKHA (?). Poignée en bois. Lame frappée au talon 'India". Fourreau en cuir noir. Avec deux petits couteaux logeant dans le même fourreau.
Seconde moitié du XXe. Long. 43 cm.
Adjugé : 110 €
MILITARIA, 10 PIÈCES :  - POIGNARD DE TRANCHÉE «LE...
Lot 406
Lot 444
FRANCE - DÉCORATIONS de Willealme Guérard de la Quesnerie (1845-1901), médecin de 1re classe de la Marine :
- CAMBODGE - ORDRE ROYAL DU CAMBODGE, fondé en 1864, ordre colonial français après 1896, ÉTOILE D'OFFICIER en vermeil travaillé en pointes de diamants, centre en trois parties en or et émail, poinçon tête de sanglier, ruban à rosette du premier type (avant 1899), rouge liseré vert. France, dernier quart du XIXe. Haut. 68, Larg. 47 mm. TTB à SUP.
- ANNAM - ORDRE DU DRAGON D'ANNAM, fondé en 1886, ordre colonial français après 1896, ÉTOILE DE CHEVALIER en argent travaillé en pointes de diamants, centre en deux parties en or et émail, ruban du premier type pour les militaires (avant 1899), blanc bordé orange. Non poinçonnée. France, dernier quart du XIXe. Haut. 90, Larg. 48 mm. TTB à SUP.
- FRANCE - ORDRE DE LA LÉGION D'HONNEUR, IIIe République, fondé en 1802, ÉTOILE DE CHEVALIER en argent et émail (éclats), centre en or, ruban.
France, fin du XIXe. Haut. 60, Larg. 40 mm. B à TB.
Willealme Guérard de la Quesnerie (1845-1901), chevalier de la Légion d'honneur le 29 décembre 1889. Cf. dossier LH/1218/40.
- FRANCE - MÉDAILLE DU TONKIN 1883-1885, par Daniel Dupuis en argent, modèle pour la marine, bélière olive, poinçon de la Monnaie de Paris, ruban.
France, fin du XIXe. Diam. 30 mm. TTB.
- FRANCE - MÉDAILLE DE MADAGASCAR 1883-1886, première expédition par Daniel Dupuis en argent, bélière olive, poinçon de la Monnaie de Paris, ruban.
France, fin du XIXe. Diam. 30 mm. TTB.
- FRANCE - MÉDAILLE DE MADAGASCAR 1895, deuxième expédition par Roty en argent, poinçon de la Monnaie de Paris sur la tranche, bélière olive, ruban avec agrafe spécifique en argent. France, fin du XIXe. Diam. 30 mm. TTB.
- FRANCE - CHAÎNETTE DE GALA en or à double rang de maillons supportant cinq décorations : chevalier de la Légion d'honneur en argent, or et émail ; officier de l'ordre royal du Cambodge en or et émail ; chevalier de l'ordre du Dragon d'Annam en argent et émail ; médaille du Tonkin en argent ; médaille de la première expédition de Madagascar en argent.
France, fin du XIXe. TTB.

Provenance : Willealme Guérard de la Quesnerie (1845-1901), médecin de 1re classe de la Marine.
Adjugé : 850 €
FRANCE - DÉCORATIONS de Willealme Guérard de la Quesnerie (1845-1901),...
Lot 444
Lot 445
COLLECTION DE DÉCORATIONS :
- FRANCE. ORDRE DE LA LÉGION D'HONNEUR, chevalier, Premier Empire, modèle dit de Biennais, 3e type, à large couronne perlée, centre d'avers Restauration et du revers Monarchie de Juillet, argent or et émail. (nombreux éclats)
- ROYAUME-UNI. DÉCORATION DE LA CROIX-ROUGE ROYALE, croix de 2e classe, argent et émail, ruban.
- FRANCE. DÉCORATION DE LA FIDÉLITÉ de la Garde Nationale de Paris. (éclats)
- FRANCE. ORDRE DE LA LÉGION D'HONNEUR, chevalier, modèle Présidence. (nombreux éclats)
- ROYAUME-UNI. MÉDAILLE DE CRIMÉE, argent, ruban.
- TUNISIE. ORDRE DU NICHAN AL-IFTOKHAR, officier, règne de Sadok Bey, 1859-1882, argent émail, ruban.
- VATICAN. CROIX DU PÈLERIN DE TERRE SAINTE.
- FRANCE. ORDRE DE LA LÉGION D'HONNEUR, réduction de chevalier Restauration. (éclats)
- FRANCE. ORDRE DE LA LÉGION D'HONNEUR, miniature de chevalier IIe République. (manque les centres)
- FRANCE. ORDRE DE LA LÉGION D'HONNEUR, chevalier IIIe République, LOT DE DEUX. (éclats)
- FRANCE. MÉDAILLE COLONIALE, argent, ruban non conforme.
- FRANCE. INSIGNE DE L'ASSOCIATION DES ANCIENS SPAHIS, le Burnous.
- DIVERS : 2 médailles militaires, IIIe République; Médaille commémorative 1870-1871; Insigne de Journée patriotique; deux croix de guerre : 1914-1917 et 1914-1918; Palmes académiques; deux médailles des Chemins de fer; Insigne d'une sociéte musicale mariale; deux insignes de société privée d'encouragement (éclats) et un insigne exposition Arcachon.
Adjugé : 900 €
COLLECTION DE DÉCORATIONS : - FRANCE. ORDRE DE LA LÉGION...
Lot 445
Lot 447
RÉUNION de 15 RÉDUCTIONS :
- AUTRICHE - DEUX RÉDUCTIONS : ORDRE DE LA COURONNE DE FER, or émaillé. Poinçon tête d'aigle. Poids brut : 1,6 g ; ORDRE DES CHEVALIERS TEUTONIQUES, argent émaillé. Poinçon hure de sanglier. Poids brut : 1 g.
- BELGIQUE - TROIS RÉDUCTIONS : ORDRE ROYAL DU LION, DEUX réductions, électrum émaillé. Poinçon mixte. Poids brut total : 4,2 g ; DÉCORATION CIVIQUE, or. Poinçon tête d'aigle. Poids : 3,2 g.
JOINT : COURONNE BELGE à anneau de bélière en or. Poinçon tête d'aigle. Poids : 0,8 g.
- BULGARIE - DEUX RÉDUCTIONS : ORDRE DE SAINT ALEXANDRE, or émaillé. Poids brut : 1,9 g ; ORDRE NATIONAL POUR LE MÉRITE CIVIL, vermeil émaillé. Poids brut : 2 g. (accident à l'anneau)
- LUXEMBOURG - ORDRE DE LA COURONNE DE CHÊNE, or émaillé. Poinçon tête d'aigle. Poids brut : 1,4 g.
- PAYS-BAS - ORDRE D'ORANGE-NASSAU, vermeil émaillé. Poids brut : 1,2 g.
- ROUMANIE - DEUX RÉDUCTIONS : ORDRE DE LA COURONNE, électrum émaillé. Poinçon mixte. Poids brut : 1,6 g ; ORDRE DE MICHEL LE BRAVE, or émaillé. Poinçon tête d'aigle. Ruban. Poids brut : 1,4 g.
- SAXE - ORDRE ROYAL D'ALBERT LE VALEUREUX ROI DE SAXONIE, argent émaillé. Poids brut : 2,2 g.
- SERBIE - ORDRE DE L'AIGLE BLANC, DEUX réductions en or émaillé : la première : poids brut : 1,7 g. (manque la couronne et l'anneau de bélière) ; La seconde : Poids brut : 0,9 g. (manque la partie centrale). Poids brut total : 2,6 g.
- SUÈDE - ORDRE DE VASA, argent émaillé. Poids brut : 1,6 g. (manque un des deux ornements centraux)

Poids brut total : or : 12,9 g ; electrum : 5,8 g ; argent : 8 g.
Adjugé : 350 €
RÉUNION de 15 RÉDUCTIONS :- AUTRICHE - DEUX RÉDUCTIONS :...
Lot 447
Lot 448
RÉUNION DE 22 RÉDUCTIONS :
- CAMBODGE - ORDRE ROYAL DU MUNISERAPHON, or. Poids : 1,4 g.
- COMORES - ORDRE DE L'ÉTOILE D'ANJOUAN, or émaillé. Poinçon tête d'aigle. Poids : 1,8 g.
- ÉTHIOPIE - ORDRE DU SCEAU DE SALOMON, or. Poinçon étranger. Poids : 1,5 g.
- IRAN - ORDRE DU SOLEIL ET DU LION. DEUX réductions : or émaillé. Poids brut : 3,8 g. (anneau brisé) ; argent émaillé. Poids brut : 1,6 g.
- JAPON - ORDRE DU TRÉSOR SACRÉ, or émaillé. Poinçon tête d'aigle. Poids brut : 0,7 g. (manques)
- THAÏLANDE - ORDRE DE LA COURONNE DE SIAM, TROIS réductions en or émaillé : la première, poinçon tête d'aigle. Poids brut : 2,4 g ; la deuxième : Poids brut : 2 g ; la troisième, poinçon tête d'aigle : Haut. 22 mm. Poids brut : 1,6 g. Poids brut total : 6 g.
- TUNISIE - ORDRE DU NICHAN EL IFTIKAR, argent émaillé. Poids brut : 1,3 g.
- VÉNÉZUELA - ORDRE DE SIMON BOLIVAR, or émaillé. Poinçon tête d'aigle. Poids brut : 1,1 g.
- CROIX-ROUGE : DEUX RÉDUCTIONS en or émaillé. Poids brut total : 4,5 g.
JOINT : DEUX RÉDUCTIONS de médailles de la CROIX ROUGE en argent et en électrum. Poids brut total : 3,2 g.
- RÉUNION de NEUF RÉDUCTIONS en or émaillé dont États-Unis - Médaille Interalliée 1914-1918 (2,4 g); Portugal - Ordre Militaire de la Tour et de l'Épée... Haut : entre 2,6 et 10 mm. Poids brut total : 18,3 g. (manques, accidents, en l'état)
JOINT : QUATRE RÉDUCTIONS en argent émaillé. Poids brut total : 5,4 g. (manques, accidents, en l'état)

Poids brut total : or : 39,1 g ; argent : 11,5 g.
Adjugé : 800 €
RÉUNION DE 22 RÉDUCTIONS : - CAMBODGE - ORDRE ROYAL...
Lot 448
Lot 449
RÉUNION de 18 RÉDUCTIONS :
- FRANCE - QUATRE RÉDUCTIONS : ORDRE DE LA LÉGION D'HONNEUR, TROIS réductions en or émaillé du modèle de la IIIe république. Poinçon tête d'aigle. Poids brut total : 10,2 g ; ORDRE DU MÉRITE AGRICOLE, réduction en argent émaillé. Poids brut : 1,6 g.
JOINT : Ordre de la Légion d'Honneur, réduction en or émaillé du modèle du Second Empire. Poinçon tête d'aigle. Poids brut : 1,8 g. (manque le macaron central) et une couronne de lauriers en or émaillé. Anneau de bélière. Poids brut : 0,5 g.
- GRANDE-BRETAGNE - ORDRE DE SAINT MICHEL ET SAINT GEORGES. DEUX réductions en or : la première dépourvue de couronne. La seconde poinçonnée à la tête d'aigle. Manque le macaron central. Poids brut total : 2,7 g.
JOINT : Ordre de saint Michel et saint Georges, argent. (sauts d'émail, manque la représentation de saint Michel). Poids brut : 1,2 g.
- ITALIE - ORDRE DES SAINTS MAURICE ET LAZARE. TROIS RÉDUCTIONS en or émaillé : la première, sans couronne. (manques) ; la deuxième, poinçon tête d'aigle ; la troisième, sans couronne. Poids brut total : 4,7 g.
JOINT : Ordre des saints Maurice et Lazare, vermeil émaillé. Poinçon hure de sanglier. Poids brut : 1,2 g.
- ITALIE - ORDRE DE LA COURONNE D'ITALIE, QUATRE RÉDUCTIONS : une en or émaillé. Poinçon tête d'aigle. Poids brut : 1,1 g. (petits sauts d'émail, cheveux) ; trois en électrum émaillé. Poinçon mixte. Manque le macaron central. Poids brut : 3,6 g.
JOINT : Réduction en argent émaillé centrée d'un écu aux armes de Savoie. Poids brut : 1,7 g.
- LETTONIE - ORDRE DES TROIS ÉTOILES, or émaillé. Poinçon tête d'aigle. Poids brut : 2,9 g.
- MALTE - CROIX en argent émaillé blanc. Poids : 0,8 g.
- RUSSIE - TROIS RÉDUCTIONS : ORDRE DE SAINTE ANNE, or guilloché émaillé. Poinçon tête d'aigle. Poids brut : 1,7 g ; ORDRE DE SAINT STANISLAS, DEUX réductions en or guilloché et émaillé. L'une poinçonnée à la tête d'aigle. Poids brut : 4 g.
JOINT : COURONNE impériale en or guilloché et émaillé. Poids brut : 0,9 g.

Poids brut total : or : 30,5 g ; electrum : 3,6 g ; argent : 6,5 g.
Adjugé : 750 €
RÉUNION de 18 RÉDUCTIONS :- FRANCE - QUATRE RÉDUCTIONS :...
Lot 449
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :