FR
EN

AUTOGRAPHES & SOUVENIRS HISTORIQUES - VENTE REPORTÉE JUSQU'À NOUVEL ORDRE

Consulter les détails de la vente
Consulter les actualités de la vente
Lot 13
Charles LAPICQUE et les marchands

Lot de + de 140 documents concernant les rapports de l'artiste avec ses marchands-galeristes, dont :
- Les marchands de Lapicque, tapuscrit + copie de l'article écrit par Elmina Auger et Marie Maublanc en août 1988.
- 2 longues L.A.S. (7 pages ½ et 3 pages ½ in-4), 1er et 7 août 1964, de Charles LAPICQUE à Sylvie GALANIS et Me Roger HAUERT + 2 pages d'un compte-rendu écrit de l'artiste + P.A.S. de Sylvie GALANIS, août 1964 + notes et brouillon de lettre d'Elmina AUGER, 1964-1965, concernant les rapports entre l'artiste avec la galerie Villand et Galanis au lendemain de la disparition accidentelle d'Henri Villand.
- Copie dactylographiée d'un échange épistolaire entre Sylvie Galanis et le peintre Maurice Estève, 12 et 13 février 1965, annonçant la fin de la collaboration de l'artiste avec la galerie Villand et Galanis.
- 21 L.A.S. de Peter et Barbara NATHAN adressées à Elmina AUGER, 1962-1971.
- Lettre dactylographiée d'Elmina AUGER à Peter NATHAN, 13 décembre 1970, 2 pages in-4 ; Elmina Auger y relate l'engouement naissant des Américains pour Lapicque et de la rivalité avec le peintre Maurice Estève.
- Brouillon de L.A. de Charles LAPICQUE à Peter NATHAN, 14 janvier 1971, 5 pages ¼ in-4
- env. 90 L.A.S. et P.A.S. de William A. GRAHAM (1939-1992) et de Bernard BALANCI adressées à Elmina AUGER, 1971-1973 + 7 tirages photographiques, visite à Bréhat en 1971.
- 45 tirages photographiques, tous formats, années 1960-1980.


VOIR LE DESCRPTIF COMPLET DANS LE CATALOGUE
Estimation : 200 € ~ 400 €
Charles LAPICQUE et les marchands

Lot de + de 140 documents...
Lot 13
Lot 14
Charles Lapicque et ses écrits artistiques, philosophiques, biographiques et personnels
Rare et belle réunion de brouillons manuscrits et tapuscrits, écrits par l'artiste et son assistante Elmina Auger, années 1950-1960. Nombreux écrits inédits non publiés, et textes prononcés lors de diverses conférences, en majorité publiés, copies de correspondance, notes, etc, dont :
- Mise en accusation à la séance de la salle de géographie le 9 juin 1953 (Soleil Noir), manuscrit de 11 pages ½ in-8.
- Hommage à Raoul Dufy, tapuscrit de 7 pages in-4 + ½ page in-4 manuscrite de l'artiste ; prononcé lors de la séance du 14 juin 1953 à l'Union des Arts Plastiques.
- Ressemblance irréversible : destruction et création, brouillon manuscrit de l'artiste, octobre 1954, 5 pages in-4.
- Apparence, brouillon manuscrit de l'artiste, octobre 1954, 2 pages in-4.
- Swann-Odette, paysage, brouillon manuscrit de l'artiste, octobre 1954, 4 pages in-4.
- Actualité de Poussin, manuscrit de l'artiste, 5 pages in-4.
- Sur les rapports de l'art et du monde, tapuscrit de 21 pages in-4.
- Imitation et Figuration, tapuscrit de 7 pages in-4, avril 1956.
- L.A.S., 29 mai 1956, de Jean PONS (1913-2005), 5 pages in-4.
- Le peintre, le temps et l'autre, tapuscrit de 15 pages in-4, mai 1956.
- Peinture et mouvement, tapuscrit de 23 pages in-4 .
- Le langage plastique et la métaphore, brouillon manuscrit de l'artiste, 37 pages in-4.
- Le mouvement du monde en peinture, partie du brouillon manuscrit de l'artiste, 26 pages in-4 + manuscrit synthèse de l'artiste, 8 pages ½ in-4 + illustrations et croquis.
- L'art et la mort, brouillon manuscrit de l'artiste de 57 pages in-4 + tapuscrit de 20 pages in-4 ; texte de la conférence prononcée au Collège philosophique le 28 janvier 1959.
- Hommage à Picasso, brouillon manuscrit de l'artiste, 5 pages ½ in-4 + tapuscrit de 2 pages in-4 daté d'octobre 1961.
- Présence et peinture, brouillon manuscrit de l'artiste, 55 pages in-4.
- Le cosmos, brouillon manuscrit de l'artiste de 24 pages in-4.
- Brouillon manuscrit de l'artiste, 14 pages in-4 + manuscrit d'Elmina Auger retravaillé, 12 pages in-4.
- Lettre dactylographiée de Charles Lapicque à Jean Cassou, 6 juin 1964, 2 pages in-4.
- Brouillon manuscrit de la main d'Elmina Auger, 10 pages in-4.
- Hommage à Jean Wahl, tapuscrit de 2 pages in-4, s.d.
- Matisse, 1 page in-4 manuscrite.
- Dufy, 1 page ½ in-4 manuscrite.
- Florence et Picasso, manuscrit de 8 pages in-4.
- 16 chemises, la plupart titrées, contenant chacune des dizaines de feuillets de bouts de textes dactylographiés et manuscrits.
- Biographie circonstanciée jusqu'en 1971.
- A l'appel du matériau, brouillon manuscrit de l'artiste avec corrections et ratures de 11 pages in-4 et tapuscrit de 2 pages in-4.
- Copie tapuscrit d'une lettre datée du 8 décembre 1949 et adressée au critique d'art Frank Elgar.
- Cahier d'écolier contenant des notes manuscrites d'Elmina Auger.
- Tapuscrit de 22 pages in-4, c. 1973-1974.
- Impressions musicales et poétiques sur Charles Lapicque et son œuvre, article biographique par Georges Lapicque, fils de l'artiste.
- Réunion de critiques ou de préfaces de catalogues, sous forme de tapuscrits ou de copies manuscrites, parus dans les années 1950-1960, et écrits par Jean Guichard-Meili, Gaston Diehl, Pierre Cabanne, etc.
- Coupures et copies d'articles de presse, etc.
- 8 pages in-4 de notes manuscrites à la mine de plomb de Lapicque à Elmina Auger.
- Photocopie d'une L.A.S. de l'artiste adressée à Evelyne RAAB (1939-1974).
- Photocopies de 7 pages in-4, volontés manuscrites testamentaires de l'artiste, 1984-1985.
- Divers articles et publications par Charles Lapicque.
- " Denis Diderot " illustré par Lapicque, 1966, avec envoi autographe signé.


VOIR LE DESCRPTIF COMPLET DANS LE CATALOGUE
Estimation : 1 000 € ~ 2 000 €
Charles Lapicque et ses écrits artistiques, philosophiques, biographiques et personnels
Rare...
Lot 14
Lot 15
Elmina AUGER (1897-1989), assistante et concubine de Charles Lapicque

Lot de documents et photographies ayant appartenu à Elmina AUGER :
- L.A.S. d'Elmina Auger au général de Gaulle et carte de visite avec envoi manuscrit du général de Gaulle, décembre 1965.
- 5 L.A.S. à Evelyne Raab et Marie Maublanc, 1971-1978
- Correspondance passive dont 6 L.A.S. et P.A.S. d'Evelyne RAAB (1939-1974), 1968-1972 ; 3 L.A.S. et P.A.S. de Walter SCHARF, collectionneur de Lapicque, 1966-1972 ; d'anciennes élèves dont 6 L.A.S. de Marie Maublanc, 1966-1973 + 1 photographie + lot de bons de réquisition d'œuvres vendues aux enchères publiques, années 1970 ; petite gravure érotique indienne, tirage confidentiel hors commerce par les éditions du Soleil Noir avec envoi signé de François Di Dio (1921-2005), éditeur et écrivain ; P.A.S. de Jean-Claude Eger, traducteur et dialoguiste ; lettres d'anciennes élèves ; etc.
-Tapuscrit de notices de présentation d'œuvres de Lapicque écrites par Elmina Auger, 9 pages in-4.
- La Création, copie d'une étude philosophique par Elmina Auger, 22 pages in-4.
- Archives de l'" Association des Amis de Charles Lapicque "
- Portrait de Charles Lapicque, texte biographique d'Elmina Auger, daté du 2 novembre 1988, 6 pages in-4.
- Proust et Mozart, manuscrit d'Elmina Auger, 15 pages in-4 ; en hommage aux deux artistes les plus admirés par Charles Lapicque.
- Eté 1987, Bréhat, notes prises par Elmina Auger au cours d'une conversation téléphonique avec Lapicque.
- Projet de préface à la publication " des lettres que Charles Lapicque m'a adressées pendant soixante ans. ", écrit le 9 mai 1988, manuscrit + tapuscrit.
- Cahier manuscrit d'Elmina Auger titré " A Flying-Fox, son maître très soumis ".
- Fiches des peintures de Charles Lapicque classées par ordre chronologique, d'avant 1939 jusqu'en 1984.
- Lot de + de 250 tirages photographiques, XIXe et 1ère moitié du XXe siècle.
- + de 300 tirages photographiques (dont 4 albums, rouleaux, négatifs), années 1950-1970, prises de vue par Charles Lapicque et Elmina Auger au cours de leur séjour à Bréhat et de leurs différents voyages en France et à l'étranger (Grèce, Rome).


VOIR LE DESCRPTIF COMPLET DANS LE CATALOGUE
Estimation : 300 € ~ 600 €
Elmina AUGER (1897-1989), assistante et concubine de Charles Lapicque

Lot de...
Lot 15
Lot 20
Documentations sur Charles Lapicque

Lot d'ouvrages et de documentations diverses :
- Dessins de Lapicque - Tomes 1, 2 et 3 : la Figure ; les Chevaux ; et la Mer, ?Editions Galanis Paris "in-folio, 32 cm, 3 volumes illustrés de planches de reproductions : 1. La Figure, texte de Charles Estienne, 1959 ; 2. Les Chevaux, texte de Jean Guichard-Meili, 1962 ; et La Mer, texte de Jean Lescure, 1964. Cartonnage papier de l'éditeur.
- Charles Lapicque, catalogue raisonné de l'œuvre peint et de la sculpture, par Bernard Balanci, Editions Mayer, 1972.
- Lapicque, Estampes. 500 estampes, lithographies, eaux fortes et gravures, ensemble de l'œuvre gravée par Charles Lapicque, Catalogue de la vente aux enchères par Me Georges Blache, Versailles, 20 décembre 1981. Avec envoi autographe de Lapicque.
- Charles Lapicque, le dérangeur, par Philippe Bouchet, Thalia éditions, 2009.
- Catalogues ou plaquettes d'expositions : Vestart à New York, avec envoi autographe de Lapicque ; Kunsthalle Bern, 1962 ; Kunstverein à Hambourg, 1964 ; Musée d'art national moderne, Paris, 1967, avec envoi autographe de Lapicque ; Musée de Brest, 1969 ; Galerie Verrière à Lyon, 1970 ; Centre Georges Pompidou, Paris, 1978 ; Galerie Messine, Paris, 1983 ; ASB Galerie, 1987.
- " Espace et présence dans la peinture de Lapicque ", thèse de doctorat par Aloys Perregaux, 1981 ; " Charles Lapicque, 1898 ", Les cahiers d'art-documents, n°38, 1956 ; Revue " Zodiaque ", n°18-19, 1954 ; " Le Nœud noir du col de la régente " par Michel Ragon, 1998.
- Lot de cartons d'invitation, cartes et plaquettes promotionnelles.
Joint : 4 impressions lithographiques numérotées et signées ; dessin à la mine de plomb avec envoi autographe de Lapicque " Pour Manessier " ; dessin à la plume titré et signé avec envoi autographe.


VOIR LE DESCRPTIF COMPLET DANS LE CATALOGUE
Estimation : 200 € ~ 400 €
Documentations sur Charles Lapicque

Lot d'ouvrages et de documentations diverses :
-...
Lot 20
Lot 35
[Moyen Âge] " A tous nobles qui aiment beaux et bonnes histoires ", chronique généalogique des rois de France, fin du XVe siècle.

Rare rouleau en peaux de parchemin de 2,90 m x 0,245 m, composé de 4 membranes collées les unes aux autres, texte en français réparti sur 2 colonnes après un prologue en longues lignes, traces de piqûre de part et d'autre de la peau témoignant de l'emploi des systèmes de réglure utilisés par le scribe pour homogénéiser les interlignes. Le haut du rouleau est découpé formant un triangle ou chapiteau.
Écriture gothique à l'encre brune pour le corps du texte, et à l'encre rouge pour le prologue et l'introduction de chaque chapitre. L'initiale de chacun des chapitres peinte en couleur, alternativement rouge et bleu, ainsi que quelques pieds de mouche, ponctuent le texte et en introduisent les principales sections facilitant ainsi la lecture. En marges sont inscrits en rouge et en chiffre romain le numéro de chaque section. En marge gauche, décor de deux demi-fleurs de lys en rouge et en bleu.
Au centre du texte se décline, de haut en bas, un arbre généalogique simplifié, sans miniature, composé de séries de diagrammes à l'encre brune, dans lesquels y sont inscrits à l'encre brune les noms masculins et à l'encre rouge les personnages féminins.
Le manuscrit débute par un prologue " Cy s'ensuivent les lignées des roys de France et comment les generacions sont descendues l'une de l'autre... et si y font figurees aucunes notables eglises que les roys de France, ont fondées ", et se termine par une formule latine : " Explica ut arnica francoys ab[b]reviata ".

La chronique dynastique se conclut par le règne de Charles VII, mais le roi Louis XI et Charles son fils le dauphin apparaissent dans les médaillons de l'arbre. On peut donc supposer la réalisation de l'écriture de cette chronique entre l'année 1470 et 1483.

Ce texte est une courte chronique, anonyme et en français, de la lignée des rois de France, " depuis la création du monde par Dieu ", illustrée de diagrammes généalogiques (à l'instar du Compendium de Pierre de Poitiers), abondamment diffusée à la fin du Moyen Âge, sous divers formats (rouleau ou codex).

Marigold Anne Norbye, professeur britannique d'histoire du livre à l'University College London, a recensé 75 versions différentes de ce type de chronique manuscrite qu'elle a nommé " A tous nobles ", que ce soit sous forme de rouleau ou de codex, en version courte ou longue, avec ou sans prologue, avec miniatures enluminées ou sans, etc.
Elle en a recensé 69 dans les collections publiques en France (Paris (Bnf, Sainte Geneviève), Arras, Bordeaux, Caen, Montpellier, Orléans, Rouen, Tournai, Tours, Verdun), en Europe (Berlin, Bruxelles, Cracovie, Hanovre, Leeds, Londres, Manchester, Munich, Oxford, Saint Pétersbourg, Sion) et aux Etats-Unis (Boston, Cambridge, Chicago, Columbia, New Haven, New York, Philadelphie, Princeton).

Elle en a relevé seulement 6 exemplaires dans les collections privées, dont 3 incomplètes.

Le plus grand des manuscrits en rouleau recensé est l'exemplaire conservé à la bibliothèque Sainte Geneviève à Paris : écrit vers 1520, il mesure 32,7 m de long. Ceux de Paris et Rouen varient entre 17 à 21 m de long.

Notre exemplaire entre dans la catégorie des rouleaux " prototypes ", à l'instar de celui de Saint Pétersbourg : c'est-à-dire de petites dimensions (env. 2,5 m de long et de 280 mm de large), des blocs de texte plus denses et l'arbre dynastique plus compact, sans décor de miniatures.
Contrairement aux longs rouleaux difficilement manipulables mais aux riches textes et décors ostentatoires destinés à un public aisé, notre rouleau prototype plus facilement portable fut probablement destiné aux étudiants et aux collèges, comme instrument didactique et propagandiste du récit dynastique de la royauté.
Estimation : 1 500 € ~ 2 500 €
[Moyen Âge] " A tous nobles qui aiment beaux et...
Lot 35
Lot 40
[Royauté - Saint Empire] Marguerite d'Autriche (1480-1530) dite Marguerite la grande.

P.S. " Marguerite ", 7 octobre 1525, à Bois-le-Duc, et contresignée, papier oblong in-fol., adressée " A noz tres chers et bien amez les president et gens des comptes à Lille ".
Ordre donné à la chambre des comptes du comté de Flandre à Lille de délivrer un nouvel extrait de l'obligation due à Laurent Vital, ancien valet de chambre de Charles-Quint, afin de recevoir la somme des gages dus à son père décédé Jean Vital serviteur de Charles le Téméraire :
" Marguerite archiduchesse d'Austrice ducesse et contesse de Bourgone douagrere de Savoye / Tres chers et bien amez de la part de Laurent Vital parcidevant varlet de chambre de l'empereur mon seigneur et neveu nous a este expose comment il ait plusieurs fois poursuivi pour estre paye de la some de neuf vingt deux livres quatorze sols de 40 gros due a son feu père a cause de ses gages comptez par les escrots de la dépense ordinaire de l'ostel de feu notre tres cher et grand pere le duc Charles que dieu absoille, desquels il fut mis en reste par feu maistre Gerard de la Roche en son vivant maistre de la chambre aux deniers dudit feu sgr, et dont ledit exposant a eu extraict lequel il a present perdu (…) nous requerant vous escrire et ordonner luy faire sur ce despecher autre et nouvel extraict pour en vertu d'icelui convenir ledit payement (…) que ledit exposant soit dresse de fonds du attendu les bons services par lui faits à mondit seigneur et neveu… "
Estimation : 400 € ~ 600 €
[Royauté - Saint Empire] Marguerite d'Autriche (1480-1530) dite Marguerite la...
Lot 40
Lot 45
[Louis XIV - Anoblissement - Fermier général] 1 pièce, 1677
P.S. " Louis ", Saint Germain en Laye, février 1677, et contresignée au verso par PHELYPEAUX secrétaire d'état, vélin obl. in-plano, avec armoiries peintes à l'encre et gouache ; lettre d'anoblissement accordée à Jacques LAUGEOIS d'IMBERCOURT et de LAUNAY, en récompense de ses services rendus au sein de l'armée puis dans l'administration royale, armoiries : d'azur à la tour d'argent et au chef herminé. (rest. anciennes, pliures)

Issu d'une famille bourgeoise de marchand parisien, Jacques Laugeois débute sa carrière dans l'armée. En 1638, il intègre le régiment des gardes françaises dans la compagnie du sieur du Borde et participe au siège du Catelet en Picardie : " aurait fait la campagne du siège de Catelet pour monter à l'assaut avec les enfants perdus, il aurait monté du premier sur la brèche et aurait arrêté de sa main le gouverneur de la place, en laquelle action il aurait reçu une blessure dont il serait demeuré estropié ". En 1649, il reçoit le commandement d'une compagnie d'infanterie au sein du régiment de Noaillac et fait campagne en Italie. Au lendemain du licenciement de son régiment, il se retire de la vie militaire et se tourne vers les affaires du roi. En 1656, il acquiert un office de secrétaire du roi au sein du grand collège pour se lancer dans le milieu de la finance. Débutant comme commis à la recette des tailles de diverses élections, il réussit une ascension sociale fulgurante devenant fermier général des aides et des gabelles de 1674 à 1693, et actionnaire de la compagnie des Indes orientales.
Estimation : 150 € ~ 300 €
[Louis XIV - Anoblissement - Fermier général] 1 pièce, 1677
P.S....
Lot 45
Lot 46
[Louis XIV - Conseil d'Etat privé - Etats-généraux] 5 pièces, 1652 à 1714
P.S. " Louis ", Pontoise, 26 juillet 1652, et contresignée par Louis PHELYPEAUX secrétaire d'état, vélin obl. in-fol. (pliures), nommant Charles Bénigne de THESUT, conseiller au parlement de Bourgogne à Dijon, à la charge de conseiller d'état au Conseil d'état privé du roi (ou Conseil des parties). [Ce conseil, présidé par le Chancelier de France ou par le Garde des Sceaux, est composé à l'origine de 24 conseillers d'état de robe, 3 conseillers d'état d'église et 3 conseillers d'état d'épée. Il intervient essentiellement pour juger des procès civils opposant des particuliers, ainsi que, en tant que de besoin, pour régler l'ordre des juridictions.] - P.S. " Louis ", Thionville, 25 juillet 1673, et contresignée par PHELYPEAUX secrétaire d'état, 1 page vélin obl. in-fol. ; Commission sur arrêt du Conseil d'état privé accordant la clôture des comptes de recettes à Nicolas DORSON, receveur général des finances de la généralité de Riom. Y est attachée l'extrait de l'arrêt du Conseil d'état privé, 2 pages ½ vélin in-4 - P.S. " Louis ", Fontainebleau, 4 septembre 1714, et contresignée par Jérôme PHELYPEAUX de PONTCHARTRAIN, secrétaire d'état de la maison du roi, adresse " A notre amé et feal le sieur Baron de Rouairoux " [famille de CAYLUS], 1 page sur vélin obl. in-4 ; lettre de convocation aux Etats-généraux de la province du Languedoc qui doit se réunir en la ville de Nîmes le 25 octobre 1714.

Joint : P.S. par Adrien de VALOIS, Paris, 15 décembre 1670, vélin obl. in-8 ; quittance de l'hôtel de ville de Paris accordée à Adrien de VALOIS historien, poète et historiographe du roi.
Estimation : 300 € ~ 600 €
[Louis XIV - Conseil d'Etat privé - Etats-généraux] 5 pièces,...
Lot 46
Lot 51
[Révolution - Armée du Nord] Charles François du Perrier du Mouriez dit DUMOURIEZ (1739-1823), général

Lot de 8 pièces : " Proclamation du Général en Chef Dumouriez, au Quartier Général de Tournay, le 30 mars 1793, l'an 2 de la République ", placard imprimé, 53 x 40 cm, ordonnant " à tous les Officiers & Soldats, des deux Armées du Nord & des Ardennes, qui se trouvent dans les Villes de Douay, Valenciennes, Dunkerque & autres, sans leurs Drapeaux ou sans être à l'Hôpital, (...) de sortir de ces Villes sous 24 heures, de rejoindre leurs drapeaux, si ce sont des braves Citoyens, égarés par les circonstances; ou de se retirer dans l'intérieur de la France, si ce sont des lâches; les Armées étant décidées à ne plus admettre que de braves Soldats... " - L.S., Valenciennes, 25 août 1792, général DUMOURIEZ + apostille signée du maréchal de camp irlandais James O'MORAN, 1 page in-fol., donnant ordre de réquisitionner tout le contenu de la bibliothèque (livres, cartes, manuscrits) appartenant à Anne Emmanuel de CROY, prince de Solre et Saint Empire, émigré, et resté dans son château à Condé sur l'Escaut. - " Adresse a l'armée Belgique ", placard imprimé par Deboubers à Lille, 53 x 41 cm : " (…) La Convention Nationale adopte à l'unanimité la proclamation qui lui a été présentée par le comité de défense générale, pour éclairer l'armée de la Belgique, sur la trahison de Dumouriez, & prévenir l'égarement par lequel ce conspirateur cherche à l'entraîner… " [Le 5 avril 1793, les conventionnels dévoilent la trahison du général Dumouriez et appellent à sa punition, comme à celle de tous les traîtres.] - " Les administrateurs du département du Nord à leurs concitoyens ", Douai, 6 avril 1793, placard imprimé, 45 x 35 cm - 3 placards de l'an II imprimés par Deboubers à Lille, 41 x 26 cm - Tract " Vive La république ", an II, imprimé par Boubers à Lille, 1 page in-4.
Estimation : 400 € ~ 600 €
[Révolution - Armée du Nord] Charles François du Perrier du...
Lot 51
Lot 52
[Napoléon -Noblesse d'Empire] Louis Nicolas DUBOIS (1758-1847), premier préfet de police de Paris
L.A.S., 2 avril 1808, adressée à Eugène de Beauharnais, archichancelier, pour l'obtention des lettres patentes du nouveau titre de comte de l'Empire, 3 pages in-fol. : " Appelé par le décret de S.M. l'Empereur et roy, au titre de comte de l'empire, en ma qualité de conseiller d'état à vie, je supplie votre altesse sérénissime de vouloir bien m'en faire délivrer les lettres patentes. J'ai fait verser chez le trésorier du Sceau les quatre cent francs déterminés à cet effet. Mes noms, sont, Louis, Nicolas, Pierre, Joseph Dubois né à Lille dépt du Nord, le 20 janvier 1758 (…) Je m'en rapporte à ce que décidera la commission pour mes armes et ma livrée, je désirerais simplement que mes armes pussent rappeler ma fidélité et ma reconnaissance envers Sa Majesté l'empereur et roy et son décret du 14 floréal an X par lequel pour me donner un témoignage de sa satisfaction de ma conduite et du bon ordre que j'ai maintenu dans la capitale, elle a daigné me nommer conseiller d'état, 14 violettes avec un dix en chiffre romain rappelleront le décret et un lévrier serait le simbole de ma fidélité, de ma reconnaissance et de mon amour pour la personne sacrée de mon empereur et mon maitre… "
Joint : 3 L.A.S. : 27 août 1807, adressée à son notaire pour un achat de terres, 3 pages in-4 - L.A.S., 16 janvier 1811, adressée au directeur des tabacs au sujet de la manufacture de tabac de Valenciennes, 2 pages ½ in-4 : " qui fait 600 kilogrammes de tabac par jour avec 5 ou 6 ouvriers au moyen d'un moulin à eau et qui est susceptible d'en raper 1000 kg par jour (…) les bâtiments situés sur l'Escaut facilitent les arrivages par eau de tous les tabacs nécessaires à l'exploitation (…) cette manufacture la seule qui existe en grand dans le département du nord… " - 12 mars 1821, 1 page in-4, appui à une demande du président de la chambre de commerce de Dunkerque..
Estimation : 200 € ~ 400 €
[Napoléon -Noblesse d'Empire] Louis Nicolas DUBOIS (1758-1847), premier préfet de...
Lot 52
Lot 60
[Théâtre - Littérature] Auguste CREUZÉ DE LESSER (1771-1839)
Lot de 4 manuscrits autographes de pièces de théâtre composées par Auguste Creuzé de Lesser :
- Manuscrit de la main de l'auteur, avec corrections et rajouts, 44 pages in-4, titré " Eponine, tragédie d'étude en 4 actes et en vers libres ", daté " 9bre 1834 ", suivi d'une page d'un avant-propos de l'auteur expliquant les conditions dans lesquelles il a écrit cette pièce : " Cette tragédie, si c'en est une, a été faite en 1790 il y a près de 45 ans, presque un demi-siècle. En voulant en citer quelques vers dans mon mémoire en détruisant tout le reste, je l'ai trouvée moins mauvaise que je n'avais cru. J'ai même pris la peine de la retranscrire en y ajoutant très peu de chose mais en retranchant beaucoup de vers. Telle qu'elle est écrite, du moins pour moi un renversement assez curieux de ce que je faisais à 18 et 19 ans. J'étais déjà dans une petite révolte contre la tragédie française, révolte dont je suis revenu, mais jamais entièrement… " ;
- Manuscrit de la main de l'auteur, avec corrections, 75 pages in-4, titré " Cicéron ou les proscriptions, tragédie en cinq actes ", daté " fait en 1811 ", suivi d'une demie page d'avant-propos de l'auteur ;
- Manuscrit en partie de la main de l'auteur, avec corrections et rajouts, 86 pages in-4, titré " Pelisson à la Bastille, comédie historique en trois actes et en prose ", pièce qui fut " reçue au Théâtre français le 11 février 1808 " + copie du manuscrit, 91 pages in-fol.
Estimation : 300 € ~ 600 €
[Théâtre - Littérature] Auguste CREUZÉ DE LESSER (1771-1839)
Lot de 4...
Lot 60
Lot 64
[Littérature] Paul VERLAINE (1844-1896)

P.S., Soirées-Procope. Madame Aubin. Un acte de Paul Verlaine, 25 octobre 1894, 1 page in-4.
Rare programme cartonné au décor estampé en haut à gauche " Café Procope, Théo succ., rue de l'ancienne comédie ", réalisé par Alexandre Charpentier, et contrecollée sur une demie-page, une lithographie en couleurs tirée sur Chine, conçue par Frédéric-Auguste Cazals, représentant Paul Verlaine marchant avec canne, coiffé d'un chapeau noir et fumant la pipe.
Tirage limité à 100 exemplaires numérotés, n°71, et portant les signatures autographes de Verlaine (belle et rare signature fantasque), Cazals et Charpentier (petits accdts et pliures).
Ami intime de Verlaine, Cazals a composé plus de 150 portraits du poète, pris sur le vif. Représenté ici avec une canne, le portraitiste suggère l'état de fatigue et la maladie de l'écrivain dans laquelle il est plongé au cours des dernières années de sa vie. Madame Aubin, saynète en un acte parue en 1886, fut jouée pour la première fois au théâtre sur la petite scène du café Procope, à la plus grande joie de Verlaine qui répondit ce 25 octobre 1894 à une interview du rédacteur des Débats : " Il y a dix ans que j'ai fait ce petit drame, comme j'eusse fait un sonnet, pour m'amuser, sans ambition aucune ; en le faisant représenter, j'ai cédé seulement aux instances de mes jeunes amis Trimouillat, Privas, etc., les poètes-chansonniers du Quartier Latin. "
Estimation : 500 € ~ 800 €
[Littérature] Paul VERLAINE (1844-1896)

P.S., Soirées-Procope. Madame Aubin. Un acte de...
Lot 64
Lot 68
[Art - Musique] Lucien COLLIN (1849 - 1919).
ENSEMBLE de DESSINS, PARTITIONS et CORRESPONDANCE liés à Lucien COLLIN, compositeur, chanteur et musicien :
- Jules LETOULA (né en 1832). Portrait de Lucien Collin dans un médaillon ovale, entouré d'amours musiciens et d'un trophée de partitions et d'instruments de musique. Crayon et gouache sur papier, signé en bas à droite et dédicacé "à mon ami L. COLLIN". Fin XIXème. 31,5 x 24 cm. (petite déchirure)
- LASNAL (?) "Zut il m'en colle un !". Dessin humoristique représentant Lucien Collin jouant à son jeu favori, le billard. Encre et aquarelle sur papier, signée et datée "191.." en bas à droite.25 x 16,5 cm.
- Ensemble de MENUS humoristiques accompagnés de dessins à l'encre. L'un accompagné d'une gravure représentant une tête de chat. 10 feuilles. Un signé "Maray" (?), un autre "P. de Raine" (?). Vers 1900. Le plus grand, 36 x 27,5 cm. (usures, déchirures)
- 10 PARTITIONS et paroles de chansons : "La patronne est une femm' d'esprit", "La Glace parlante", "Monsieur le notaire", "Monsieur Lapin", "La première fois", "Le Dictionnaire", "Rions, buvons et moquons-nous du reste", "Une ménagerie dans un pupitre", "Lachez-moi le coude", "Nouvelle chanson".Vers 1900. 31 x 23 cm. (usures)
- LETTRE manuscrite comprenant de nombreux jeux de mots accompagnée d'un dessin humoristique en couleurs. Destinée à Lucien Collin, signée "Paul" et datée "trois/4/mil huit 96". 30,5 x 32 cm. (déchirures)
- LETTRE manuscrite. Destinée à Lucien Collin, signée "Edouard Laval" et datée "18 juillet 94". 17,5 x 11,5 cm. (déchirure)
- DÉDICACE "à Lucien Collin en souvnir de "Lierrat Vendu" / son affectionné complice / Edouard Laval / Mars 92". Sur une page de garde de l'ouvrage "THÉATRE INÉDIT". 18 x 11,5 cm. (déchirures)
Estimation : 200 € ~ 400 €
[Art - Musique]  Lucien COLLIN (1849 - 1919).
ENSEMBLE de...
Lot 68
Lot 71
[Poésie - Guerre 1914-1918 - Dax] Thierry SANDRE (1890-1950), romancier et poète
Manuscrit à l'encre violette titrée " Apostrophe à Émile Despax, Dax, 19 septembre 1926 ", 21 pages in-4. Hommage rendu à Émile Despax, poète et écrivain " Mort pour la France ", prononcé lors de l'inauguration d'un monument au nom de l'artiste disparu, érigé en la ville de Dax en 1926. Auteur de La maison des Glycines récompensé en 1905, Emile Despax est tué au combat le 17 janvier 1915, à Moussy-sur-Aisne, d'une balle en pleine tête le jour de son arrivée aux tranchées alors qu'il observait l'ennemi à la jumelle. Son nom est inscrit, sur les plaques commémoratives des écrivains morts au champ d'honneur au Panthéon.

Joint : 2 L.A.S. à entête de l' " Association des écrivains combattants de 1914-1918 " : L.A.S. de Thierry Sandre, ½ page in-8 - L.A.S. de Pierre CHANLAINE (1885-1969), écrivain, 1926, 2 pages in-8.

Thierry Sandre (de son vrai nom Jean-Joseph Auguste Moulié né le 19 mai 1890 à Bayonne - mort le 11 octobre 1950 à Bouchemaine) est un écrivain, poète, essayiste français.
Connu également sous le pseudonyme Jean Dumoulin, Thierry Sandre était un spécialiste de la littérature française du XVIe siècle. Il fut aussi traducteur ou adaptateur de textes grecs, latins ou arabes. Il fut le secrétaire de Pierre Louÿs avant la Première guerre mondiale. Il passa une grande partie de cette guerre en captivité en Allemagne. En 1919, il fut l'un des membres fondateurs de l'Association des écrivains combattants. À partir d'octobre 1921, il participa activement à la publication d'une " Anthologie des écrivains morts à la guerre ", en cinq volumes.
En 1924 il reçoit le Prix Goncourt pour sa trilogie Le Chèvrefeuille, le Purgatoire et Chapitre XIII.
En 1936, il devint membre du Tiers-Ordre de saint Dominique chez les Dominicains à Paris. Il reprit du service en 1940 et fut à nouveau fait prisonnier, avant d'être relâché en 1941.
Il devint adepte de l'Ordre nouveau et en raison des deux livres qu'il publia, en 1942 et 1943, il fut inscrit sur la liste des écrivains interdits après la guerre. Il parvint à se réhabiliter et publia encore plusieurs livres en réédition.
Estimation : 40 € ~ 80 €
[Poésie - Guerre 1914-1918 - Dax] Thierry SANDRE (1890-1950), romancier...
Lot 71
Lot 74
[Beaux-Arts - Paris - Montparnasse] La Horde Montparnasse et La Misère Noire, 1926-1927
Réunion de 2 affiches et 1 fascicule :

- " La Horde sous les tropiques ", affiche du programme artistique du 2e bal organisé par " La Horde du Montparnasse " salle Bullier le 23 avril 1926, imp. Deplanche Paris, contrecollée sur toile, 80 x 58 cm (légère rest.) ; fondé par le sculpteur Fernand-Dubois, ce bal de bienfaisance est donné au profit des artistes, peintres, sculpteurs regroupés sous le nom de " Horde de Montparnasse ".
- Brochure titrée " La Misère Noire ", édition et imprimerie La Misère Noire, 5 rue du Cherche-Midi, 12 pages. " La Misère Noire " est une association d'artistes d'art religieux au régime aristocratique, fondée par le peintre Polissadiw Cyrille de la Rosace, appelé " le jeune Rosace ".
- " Bal costumé de la Misère Noire ", théâtre des Champs-Elysées, 17 février 1927, affiche par Guy-Jean Selz et Cyrille Polissadiw, impr. Chachoin, Paris, contrecollée sur toile 60 x 40 cm + talon de billet d'entrée.
A Paris, à Montparnasse, dans ce milieu bohême où s'élabore un art nouveau et avant-gardiste, le musicien Claude Duboscq rencontre à la Rosace deux peintres russes émigrés, Cyrille Polissadiw et son amie Marie Vassilief. Originaux, exaltés, fantasques, ils font la conquête du compositeur. En 1927 Marie Vassilief suggère à Duboscq le thème d'un divertissement sacré, un triptyque évoquant l'Ancien Testament, le Nouveau et les temps futurs. Ce Divertissement sacré devait être donné au cours d'une soirée de bienfaisance au théâtre des Champs- Elysées. Polissadiw imagina de lui donner comme titre, Le Bal de la Misère Noire. Dans son esprit, le "gratin" parisien était convié à venir se divertir aux dépens des pauvres russes exilés. L'esprit d'amertume que masquait ce titre provocateur offusqua. Le comité central des chômeurs menaça de manifester si cette soirée, qu'il considérait comme une véritable offense aux vrais misérables, avait lieu. La presse orchestra l'incident, la politique s'en empara et Albert Sarraut, ministre de l'Intérieur, interdit Le Bal de la misère noire. Finalement, l'œuvre fut montée en province en février 1928 et fut un beau succès.
Joint : Loubok russe, image folklorique russe illustrant la chanson " Ah il y a de la lumière dans le ciel ", Moscou, 1894, 33,5 x 43 cm (rest.).
Estimation : 200 € ~ 400 €
[Beaux-Arts - Paris - Montparnasse] La Horde Montparnasse et La...
Lot 74
Lot 80
[Beaux-Arts - Paris] Le Bal des Quat'z'Arts

Rare lot de 9 affiches et 5 affichettes, 1947 à 1956, en majorité contrecollées sur toile :
- " Haroun al Rachid entre Victorieux dans Bagdad ", 20 juin 1947, salle Wagram, affiche dite " laïus ", c'est à dire qui présente le thème du bal aux traits humoristiques avec calembours et jeux de mots à la pelle, signée " Baboulet et Beaulieu ", 95 x 72 cm ;
- " Les Aztèques ", 2 juillet 1948, salle Wagram, affiche dite " laïus ", signée " Baboulet ", 77 x 57 cm ;
- " La Reine de Saba ", 23 juin 1950, L'Elysée-Montmartre, affiche dite " Tubard ", c'est-à-dire qui suggère les déguisements par rapport au thème retenu, 85 x 66,5 cm ;
- " Bizance 50e Bal des 4'Z'Arts ", 20 juin 1952, salle Wagram, affiche imprimée par les procédés Dorel, Paris, 100 x 64 cm ;
- " La Fête de la Lune chez les Bamilékés ", 26 juin 1953, L'Elysée Montmartre, 5 affichettes sur papier journal, signées Carnoy, imp. Nico, 59 x 43 cm (petits accdts) ;
- " Les Dix Mille Supplices du Hôang-Tung ", 25 juin 1954, salle du Coliséum, 2 affiches, l'une 119 x 80 cm (légère rest.), et l'autre affiche dite " Tubard ", 115 x 79 cm ;
- " Les Molosses ", 1er juillet 1955, Parc des expositions de Versailles, affiche dite " Tubard ", 67,5 x 119 cm ;
- " Le sac de Rome par les Gaulois ", 29 juin 1956, Palais des Glaces, 2 affiches, fond orangé et brun, signées " Jaugire et Francpitre ", imprimées par les procédés Dorel, Paris, 104 x 72 cm.
Ensemble en bel état.
Estimation : 400 € ~ 800 €
[Beaux-Arts - Paris] Le Bal des Quat'z'Arts

Rare lot de 9...
Lot 80
Lot 115
[Indre-et-Loire - Documents historiques]

Lot de + de 40 pièces, en majorité écrites de la ville de Tours, fin du XVIIIe et XIXe siècles. Dont lettres à entêtes et vignettes - Correspondance de commissionnaires en vins de Vouvray dont L.A.S. de Prudent-Jean BRUSLEY (1759-1847), ancien maire de Tours et député : " 30 mai 1841, à l'exposition brillante qui vient d'avoir lieu à Tours de nos produits industriels et de ceux des départements limitrophes, il a été présenté par M. Benoît mécanicien un petit modèle d'un pressoir à engrainage de son invention. Suivant le prospectus qu'il a répandu, il paraît que ce pressoir a été adopté avec succès dans un certain nombre de départements et notamment par vous dans l'Ardèche. M. Benoît, instruit, je ne sais par qui, que je possède un grand vignoble et que je suis ami des arts, a pris la peine de venir à ma campagne pour me donner connaissance de son modèle. Le système de nos pressoirs en bois est si grossier, si inintelligent et d'un entretien dispendieux que je me déciderais de suite en faveur du nouveau système si j'avais la certitude que lui-même ne comporte pas des inconvénients plus graves… " - L.A.S., 21 messidor an VIII, réclamation d'un officier de l'armée de la République pour être rétribué des campagnes d'Italie de l'an VII et VIII - L.A.S., 27 décembre 1826, d'un officier en garnison à Tours : " (…) Je suis bien aise d'avoir quitté les gardes, je me trouve le 3e lieutenant en premier du régiment, ainsi je crois que la grade de capitaine m'arriverez assez tôt pour me dédommager du peu d'avancement que j'ai eu à la compagnie. Je suis bien monté, j'ai un beau chien de chasse, je chasse beaucoup. Les environs de Tours sont charmants et giboyeux. La garnison est très agréable, les femmes sont jolies, coquettes et carnassières. Les Anglais font les frais des grandes soirées, partout on veut de nous et aussi partout nous nous trouvons avec une humeur fort gaillarde. Mr marquis de Podenas [Henri de Podenas] me témoigne beaucoup d'amitié, il se rappelle que j'étais là-bas avec lui… " - L.A.S., 4 mai 1807, Georges Alexis MOCQUERY (1772-1847), général de l'Empire - Correspondance d'Anglais vivant à Tours, 1826-1827 - L.A.S., 29 avril 1837, André JEUFFRAIN, numismate - 2 L.A.S. Dominique DUFÊTRE vicaire général à Tours de 1824 à 1842 - 2 L.A.S., 1840, Alexandre CHARVOZ dit La Paraz (1797-1853), prêtre curé de Montlouis, obligé de démissionner en 1843 en raison de ses publications prophétiques et illuminations délirantes, rejoignit en septembre 1843 à Londres Naundorf le prétendant " Louis XVII " pour le convertir ; relate des miracles et prophéties qui se sont déroulé dans la campagne tourangelle - Commission d'appointements au service des fourrages avec une superbe vignette " Equipages militaires " - Lettre imprimée de l'an II du général Descloseaux - Menu servi lors de l'inauguration de la statue Jeanne d'Arc à Chinon, 13 août 1893 - etc.
Estimation : 50 € ~ 100 €
[Indre-et-Loire - Documents historiques]

Lot de + de 40 pièces, en...
Lot 115
Lot 121
[Nord - Arts - Éducation]

Lot de 4 pièces : Placard de 7 strophes de 6 vers chacune, en l'honneur des échevins de la ville d'Armentières qui ont autorisé l'ouverture des écoles par les Jésuites, imprimé chez Ignace et Nicolas la Rache à Lille, 1650, 32 x 29 cm (accdts) - Imprimé, titré " Médailles données par la générosité de Messieurs les magistrats de la ville de Lille, pour le premier prix de l'école gratuite de dessin et d'architecture ", édité par J.B. Henry, 1762, 3 pages in-4 (mouillures), avec gravure en taille-douce le recto et verso de la médaille [Pour stimuler les élèves de la nouvelle école de dessin ouverte le 17 février 1755, les magistrats de la ville de Lille instituent en 1761 une distribution annuelle de médailles en argent pour les plus méritants, qui a lieu lors de la remise des prix annuelle, le 17 octobre, la veille de la Saint-Luc. Médaille attribuée à Hubert François Gravelot] - P.S., juillet 1785, Claire Josèphe Léris dite Mademoiselle CLAIRON (1723-1803) célèbre actrice originaire de Condé, quittance de pension viagère, ½ pages in-4. - Brevet d'admission délivré par la Société des Amateurs des Sciences et Arts de Lille, 4 février 1803, au maire de Lille Gentil-Muiron en tant que membre honoraire, signé par le président Pierre Maurand BECQUET de MÉGILLE (1777-1837), 1 page in-fol., vignette et beau cachet de cire rouge (tâches) [La Société fut fondée le 31 décembre 1802].
Estimation : 150 € ~ 300 €
[Nord - Arts - Éducation]

Lot de 4 pièces : Placard...
Lot 121
Lot 122
[Nord - Révolution]
Lot de 27 pièces : P.S., 5 octobre 1793, membres de la Société populaire de Lille, attestation de membre, 2 pages in-4 avec beau cachet de cire rouge - 3 L.A.S. avec vignettes à en-tête adressées à Jean Louis de BOUBERS (1731-1804), imprimeur à Lille -Bulletin télégraphique imprimé de Claude CHAPPE, 8 x 12 cm - .] - Placard " Réflexions présentées à la Société populaire régénérée de Lille, par D. Bourdon commissaire des guerres ", 13 décembre 1793, 52 x 41 cm (accdt) - L.A.S., Valenciennes, 26 août 1790, Antoine Augustin DUQUESNOY secrétaire de la Société des Amis de la Constitution, 1 page in-fol. avec cachet de cire et belle vignette gravée en taille-douce, adressée à la Société des Amis de la Constitution de Lille : " L'amour de la patrie nous a réunis, notre but est de défendre la constitution contre les efforts des ennemis du bien public ; c'est dans le moment où cette constitution va s'achever, que ces efforts se multiplient. Votre exemple nous a encouragé et notre zèle cherchera à vous imiter… " - 13 imprimés dont 2 lettres des membres de la Société populaire et révolutionnaire à Wazemmes les Lille, 1794, adressés au peuple de Paris et à la convention nationale - " Couplets sur l'anniversaire de la mort de Louis le Dernier chantés par St Léon, sur l'estrade dressée sur la place de Lille, le premier decadi de pluviôse ", 2 pages in-8 impr., rare. - Copie manuscrite du procès-verbal d'inventaire daté du 1er octobre 1793, de l'établissement d'aliénés à Lille appelé la " maison de Bonfils ", 8 pages in-fol. - L.A.S., 14 janvier 1795, LAGARDE imprimeur à Douai, 1 page in-8 au sujet du retard d'impression des affiches des domaines nationaux - Extrait du procès-verbal des séances du Conseil des Anciens, 11 mars 1798, signé par trois membres - L.A.S., Lille, 9 février 1792, Henri WAYMEL, 3 pages in-fol.
Estimation : 200 € ~ 400 €
[Nord - Révolution]
Lot de 27 pièces : P.S., 5 octobre...
Lot 122
Lot 125
[Franc-maçonnerie - Alchimie - Ancien régime]
Calice à pied en verre soufflé, de forme évasée à décor gravé à la meule, haut. 18 cm. Riche ornementation à décor monogrammé " AR " sur un cartouche surmonté d'une coupe à guirlandes perlées et à l'orbe crucigère (à imitation de la couronne royale), cerné de cornes d'abondance, de rinceaux et de guirlandes fleuries. Jambe creuse torsadée à inclusion sulfurisée à couleur rouge vermillon (mercure) et paillettes d'or, sur une base circulaire ornée d'une tige de roseau aux entours de rinceaux. Dernier quart du XVIIIe siècle.
Rarissime verre maçonnique de la loge " Les Amis Réunis " de l'Orient de Lille. Le monogramme " AR " évoque le nom en abrégé de la loge maçonnique ; les cornes d'abondance représentent la vertu théologale de charité ; la croix crucigère a un double symbole : celui de l'ordre mais aussi celui de l'Union Alchimique (Mercure, Soufre et Sel) ; l'inclusion sulfurisée torsadée en rouge vermillon et paillettes d'or rappelle également le ternaire hérité de Paracelse [le mercure (le soleil/l'élément mâle), le soufre (la lune/l'élément femelle) et le sel (l'axe central qui résulte de leur union)], elle rappelle enfin de par sa forme le Serpent, symbole de source d'harmonie dans l'univers, une " hiérophanie du divin " selon les mystères d'Eleusis ; la tige de roseau, qui servait de stylet aux scribes égyptiens (celui par qui le verbe divin parvient aux hommes), symbolise la capacité à trouver l'ordre où règne le désordre, et le chemin vers la connaissance.
Provenance : Ancienne collection du XIXe siècle d'un général lillois, par descendance.
Estimation : 400 € ~ 800 €
[Franc-maçonnerie - Alchimie - Ancien régime]
Calice à pied en verre...
Lot 125
Lot 129
[Vignettes - Ex-libris]

Lot d'env. 50 pièces dont : 38 vignettes à en-tête découpées et 5 modèles de papiers à en-tête, période révolutionnaire et Consulat - 6 ex-libris : 4 ex. gravés en taille-douce, fin XVIIe-début XVIIIe siècles, 9 x 8 cm, aux armoiries de Jean Godefroy, seigneur d'Aumont (1656-1732), garde-archives à la chambre des comptes de Lille (1681), procureur du roi au bureau des finances de Lille (1693), auteur de nombreux ouvrages historiques. - 1 ex. gravé en taille-douce, c. 1664, 13 x 10 cm, aux armoiries de Jean baron de LAUNAY : écartelé d'Ittre et de Bourgogne, enté de Baudet-Cambrésis (d'or à trois lions d'azur), dans l'écusson sur le tout, un écartelé Launay (chevron engrêlé) et Bretagne (d'hermine), le tout exposé sur la croix de l'Ordre du Christ. Le grand écu est sous un bonnet de baron de l'empire, timbré de trois heaumes, soutenue par un homme sauvage et une panthère colletée. Il s'agit de faux titres et de fausses armoiries détournés par Jean de Launay, qui avec son frère Pierre, seront plusieurs fois condamnés pour usurpation et falsification. Les deux frères pratiquent le métier de généalogiste et historiographe, produisant de fausses attestations de noblesse. Pierre de Launay est incarcéré et jugé en 1673, tandis que son frère Jean, en fuite, est jugé et condamné par contumace pour faux et usage de faux. Il s'installe à Tournai, devenue française après la victoire de 1667, et continue à fabriquer de fausses généalogies. Il sera finalement arrêté et jugé pour crime de lèse-majesté et est condamné à mort par pendaison le 17 mai 1687. - 1 ex. gravé en taille-douce, XIXe siècle, 14 x 11 cm (accdt), aux armoiries d'alliance des familles Avril de Burey et de Marenches.
Estimation : 50 € ~ 100 €
[Vignettes - Ex-libris]

Lot d'env. 50 pièces dont : 38 vignettes...
Lot 129
Lot 144
[Militaria - Musique] 2 recueils manuscrits de chansons populaires recopiées et illustrées par des conscrits, entre 1906 et 1914 :
- Recueil manuscrit de chansons populaires recopiées par Gustave Hénau, soldat 2e classe clairon, originaire de la ville de Saint Denis (né le 3 janvier 1883), effectuant son service militaire dans le 161e régiment d'infanterie, en la caserne Canrobert à Saint-Mihiel (Meuse), daté du 2 décembre 1906, cahier rel. in-8, 80 feuillets, couverture à décor de découpis superposés et contrecollés. Illustrations à la plume et au crayon : scènes galantes et coquines, portrait présumé de l'auteur, etc.
Répertoire de 56 chansons à thème majoritairement militaire et quelques grivoiseries dont Le Parisien ; Clairon de malheur ; Le frotteur d'la Colonel ; Le plaquage ; Fusil, pourquoi es-tu ? ; Le bataillon d'Afrique ; L'heure du bandit ; Le violon brisé ; Ma p'tite Tonkinoise ; Le Mineur ; Les gamin de Paris ; Pourquoi qu'lon chante ; Te plains pas soldat ; Je m'suis roulé ; Ah ! je l'attends ; En r'venant d'la revue ; Le cœur de la femme ; Chargez ; Ce que c'est qu'un drapeau ; Alsace & Lorraine ; L'Etoile du matelot ; Pas sur la bouche, etc…
[Son feuillet matricule militaire est conservé aux Archives de Paris, n°4255 de la classe 1903].
- Recueil manuscrit de chansons populaires des années 1910-1914 recopiées par un membre de la famille Pergue, originaire de Pont de Roide (Doubs), cahier rel. in-8, 89 feuillets, couv. en l'état, quelques pages détachées. Illustrations de dessins au crayon et aquarelle à décor de scènes galantes.
Répertoire de + de 120 chansons populaires ou de cabarets sur le thème de l'amour, la femme, la conscription militaire, etc, dont Le Légionnaire ; Micaélla Mia ; Lorsque l'Amour ; Reviens (valse) ; Ninon… je vous aime ; Ah ! C'qu'on s'aimait ; Je ne veux pas t'aimer (chanson valse créée par Albert Cambardi) ; Soleil d'amour (Marche chantée, répertoire Bérard) ; L'amour par Polin ; Petite poupée jolie ; Cœur de gitane (répertoire Bérard) ; Le moulin de Maitre-Jean créée par Bérard ; Quand la femme est jolie ; Tu m'as donné le grand frisson ; Sous les ponts de Paris ; Voici la Lune ; Le départ des classes ; La loi des trois ans ; Valse des ombres ; Près de la porte Saint-Denis ; Princesse Gavotte ; l'émigrant d'Alsace ; La veuve joyeuse ; La polka des punaises ; Ma belle-mère est épatante ; Viens Titine ; Sale fourbi ; La Joconde est disparue…

Joint :
- Tirage photographique d'un poilu, 16 x 10,5 cm.
- Fac - similé Codicille de Victor Hugo à son testament, remis à Auguste Vaquerie en aôut 1883.
Estimation : 80 € ~ 120 €
[Militaria - Musique] 2 recueils manuscrits de chansons populaires recopiées...
Lot 144
Lot 145
LOUIS CHORIS (1795-1828)
RARE REUNION DE 13 PLANCHES LITHOGRAPHIEES en couleurs d'époque.
8 lithographies dessinées et gravées par Louis Choris et Pierre Langlumé, 43,5 x 25,5 cm, extraites de son Voyage pittoresque autour du monde paru en 1822 dont " Kadou, habitant des iles Carolines ", " Homme des îles Radak ", " Labéléloa, chef du groupe des îles Koutousoff Smolensky ", " Nègres de la côte Mozambique ", " Habitans de l'île St Laurent ", " Habitans des îles Aléoutiennes ".
5 lithographies dessinées par Louis Choris et gravées par Jean Marie Joseph Bove, 27,5 x 39 cm, illustrant son ouvrage paru en 1826 Vues et paysages des régions équinoxiales, recueillis dans un voyage autour du monde : " " Vue de la ville de la Conception (Chili) ", " Vue de la ville de Agana (Iles Mariannes) ", " Vue de la ville de Talcaguano et du port de la Conception (Chili) ", " Vue des montagnes de Biobio près de la ville de Conception (Chili) ", " Débarquement à travers les récifs de l'Isle de Romanzoff ".
Louis Choris, peintre et voyageur russe, habile à peindre des objets d'histoire naturelle, accompagna en 1813 le botaniste Marschall de Biberstein dans le Caucase et l'année suivante Otto de Kotzebue. A Paris en 1819, sur l'invitation des scientifiques, il dessina ses belles études qu'il avait recueillies dans ses voyages. Il en fit publier le Voyage pittoresque autour du monde en 1822, dont les dessins sont estimés pur leur exactitude. La parution en 1826 des vues et passages des régions équinoxiales en forment la suite. Parti de France en 1827 pour un nouveau voyage en Amérique, Choris fut assassiné par des voleurs au Mexique.
Joint : 2 eaux fortes : " Socrate dictant son testament " par Josef ABEL, 1808, 23,5 x 35 cm ; " Antiochus dictant ses dernières volontés " d'après Noël Hallé, 19 x 25 cm.
Estimation : 500 € ~ 800 €
LOUIS CHORIS (1795-1828)						       ...
Lot 145
Lot 150
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. France - Camp de Verberie, près de Compiègne (Oise) - Manœuvres militaires. 2 pièces, 1769.

"Plan du camp proposé dans la plaine de l'Orméon près Verberie pour l'année 1769." [circa 1769].

Plan manuscrit et finement aquarellé à l'époque, non signé et non daté.

Figurant les emplacements des troupes de l'armée royale en manœuvre dans la plaine de Verberie, près de Compiègne.

HAUT. 48,5, LARG. 63 cm.

Contrecollée sur toile et pliée.

Joint : Ordonnance du Roi, pour le camp de Verberie. 25 juin 1769 (Paris, Imprimerie royale, 1769). 8 pages in-fol., impr. avec vignette.

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

Manuscript and colored PLAN of the VERBERIE CAMP colored, from the Marechal de Rochambeau Collection, 1769.

Autres plans connus :
Les archives publiques ne possèdent qu'un petit nombre de documents relatifs au camp de Verberie, notamment la Bibliothèque nationale qui conserve les " Plans des différentes manœuvres qui doivent être exécutées devant le Roy au camp de Verberie, en 1769, par la division aux ordres du comte de Rochambeau ", 28 ff., XVIIIe s., reliure en maroquin rouge. [BNF. Bibliothèque de l'Arsenal, Ms-4414].

En juillet 1769, Louis XV fait rassembler dans la plaine de Verberie, à deux pas du château royal de Compiègne, trois divisions des troupes royales afin de les instruire et de les entraîner aux grandes manœuvres. Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau, alors maréchal de camp, reçoit le privilège de commander la 3e division composée de 14 bataillons d'infanterie (Auvergne, Touraine, Limousin, Beauce et Chartres) et de 450 canonniers venus de Metz avec 40 pièces de canons flambant neuves. Après 1769, cette tradition des camps d'instruction est abandonnée pendant plusieurs années.
Estimation : 500 € ~ 800 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. France - Camp...
Lot 150
Lot 213
Plateau comportant SEPT DÉCORATIONS et une CHAÎNETTE DE GALA :
De gauche à droite de haut en bas :
- France. Palmes d’officier de l’Instruction publique en vermeil et émail (manques), poinçon tête de sanglier. Ruban à rosette. Haut. 4,1 cm (hors anneau)
- Annam. Ordre de Kim Khan, bijou constitué de deux feuilles d’or repoussées et soudées, l’avers ciselé d’idéogramme signifiant « Offert par Sa Majesté Dong-Khành » ave ses pampilles et son cordon. Dong Khan, empereur d’Annam de 1885 à 1889. Haut. 13 cm. Plaque : Haut. 4, Larg. 7 cm.
- France. Ordre de légion d'honneur, IIIe République, étoile d’officier en or et émail, poinçon tête d’aigle. Ruban à rosette. Haut. 5,5 cm (hors anneau).
- Siam. Ordre de la Couronne de Siam, bijou de commandeur du premier type en argent et émail (deux fèles). Cravate de ruban. Haut. 7,2 cm.
- Espagne. Ordre d'Isabelle la Catholique, bijou de commandeur en vermeil et émail (manques, pommette faussée). Cravate de ruban. Haut. 8 cm.
- Annam. Ordre du dragon, bijou de commandeur en vermeil, le centre en or émaillé, le dragon laqué (infimes manques). Cravate coloniale verte bordé jaune. Haut. 8 cm.
- Cambodge. Ordre royal du Cambodge, bijou de commandeur en vermeil, le centre en or émaillé (accidents, manque le passant de cravate). Cravate du premier type, rouge bordé vert. Haut. 7,5 cm.
- Chaînette de gala en or à double rang de maillons supportant six décorations d’ordres miniatures en or et émail : Kim Khan, avec pampilles en soie ; Isabelle la Catholique ; Cambodge ; Couronne de Siam ; Dragon d’Annam ; Palmes académiques ; le septième emplacement qui devrait être occupé par la Légion d’honneur soutien des pampilles de Kim Khan en or émaillé.

Provenance : Marie Jacques Noël PARDON (1854-1910), administrateur des colonies, natif de Chalon sur Saône, docteur en droit, il fut successivement : directeur de l’Intérieur de la a Cochinchine en 1886, gouverneur de Nouvelle Calédonie de 1888, gouverneur de la Guadeloupe en 1894 puis gouverneur de la Martinique en 1895, mis en congé à sa demande en 1897, il travailla ensuite dans le secteur privé en qualité de directeur de diverses sociétés en lien avec le développement industriel et commercial des colonies.
Il était titulaire des décorations suivantes :
Légion d’honneur : chevalier le 30 décembre 1889, officier le 15 juillet 1897.
Palmes académiques : officier d'Académie en mars 1886, officier de l'Instruction publique en 1891.
Cambodge, ordre royal, commandeur en juillet 1886.
Annam, ordre du Dragon, commandeur en janvier 1887.
Siam, ordre de la Couronne, commandeur en 1888.
Annam, Kimh Kanh, décoré en 1888.
Espagne, ordre d'Isabelle la Catholique, commandeur en 1888.
Espagne, ordre du Mérite naval, grand-croix en 1896.
Source : dossier Légion d’honneur 19800035/0205/26929
Estimation : 1 800 € ~ 2 200 €
Plateau comportant SEPT DÉCORATIONS et une CHAÎNETTE DE GALA :
De...
Lot 213
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :