FR
EN

28ème VENTE GARDEN PARTY

Consulter les détails de la vente
Lot 273
INDE Méridionale, Tamil Nadu - c. XVIIe-XVIIe siècle.
MANASA DEVI (Skt : Manasâ Devî).

Granite.

Haut. 52, Larg. 19 cm.
(quelques rebouchages de surface)

Provenance : collection André Sallet (1909-1986), directeur du centre audiovisuel de Pondichéry de 1957 à 1959, par descendance.

INDIA, Tanjore region. Sculpted GRANITE figuring the MANASA DEVI GODDESS. Period 17-18e.

Rare représentation de la déesse serpent (nâgî) " Née de l'esprit ", mère de tous les serpents et fille de Kasyapa leur roi. La vision de dos permet d'observer son corps ondulant s'achevant en un capuchon déployé marqué de cinq têtes de cobras venant abriter la face principale anthropomorphe (ici surdimensionnée) de la divinité.
Le front est marqué d'un large bindu circulaire au dessus de la jointure des sourcils. La chevelure dont la partie inférieure remonte comme des flammes à l'instar des divinités courroucées du panthéon shivaïte est partiellement abritée par un haut karanda-mukuta en forme de mitre, caractéristique de l'art dravidien.
La partie inférieure, circulaire et moins soignée, indique que cette œuvre se trouvait initialement dans son contexte sacré, fichée sur une base lui étant rituellement associée, à l'instar des Shiva liñga et des yoni.
Manasa a probablement vu son culte naître au Bengale, et est toujours très vénérée dans l'Est de l'Inde. En Inde Méridionale, elle est particulièrement associée à la fertilité féminine et terrestre.
De telles représentations de la déesse Manasa sont excessivement rares, et à notre connaissance aucune autre aussi artistiquement aboutie n'est à ce jour recensée dans une collection publique ou privée occidentale.
- Essentiellement craints pour leurs morsures, les serpents sont en Inde depuis la nuit des temps, l'objet d'un culte populaire intensif. Plus subtilement, ils sont considérés comme le lien entre les eaux primordiales, les mondes souterrains, la vie terrestre et le cosmos, et ont été associés aux grands événements de la cosmologie hindoue classique. Ainsi, Shesa, le frère de Manasa, est particulièrement lié au cycle des ères cosmiques, en ce qui concerne la création, le soutien et la destruction de l'univers durant chacune d'entre elles. C'est également lui qui supporte Vishnu durant le sommeil cosmique, et qui sous la forme de Patañjali apparaît comme porteur de culture, se trouvant à la fois initiateur du yoga, transmetteur de l'ayurveda et grammairien suprême du Sanskrit.
- Pour un développement synthétique sur les divinités serpent du panthéon Hindou et la pLace que Manasa y occupe : Cf . G.Michell, C. Lampert & T. Holland ; " In the Image of Man - The Indian perception of the Universe through 2000 years of painting and sculpture " Hayward Gallery London 1982 pp 98-99.

André Sallet (1909-1986) est fait prisonnier de guerre en Allemagne après de brillantes études de lettres, philosophie, médecine, et psychologie. À la Libération, il part au Brésil, crée l'Alliance Française à Belo Horizonte et Sao Paulo, et devient professeur à la Faculté de philosophie. Il poursuit sa carrière en Afrique comme inspecteur de l'enseignement - puis part aux Indes comme directeur du centre audiovisuel de Pondichéry de 1957 à 1959. À Brazzaville à partir de 1960, il crée l'école d'infirmières et de médecine, puis s'embarque pour les Comores comme directeur d'enseignement. Il rentre en France en 1967, et finit Inspecteur d'académie à Loches en Touraine. Brillant conférencier, il est fait officier des Palmes académiques. Sa collection a été acquise auprès d'antiquaires, dans le continent indien entre 1957 et 1960.
Estimation : 2 000 € ~ 4 000 €
INDE Méridionale, Tamil Nadu - c. XVIIe-XVIIe siècle.
MANASA DEVI (Skt...
Lot 273
Lot 300
[Marine de Méditerranée]
Gustave LE GRAY (Paris, 1820 - Le Caire, 1884)
Jetée de Cette [Sète] - Mer Méditerranée, 1857.

Épreuve d'époque sur papier albuminé d'après négatif verre au collodion.
Numéro manuscrit à l'encre noire, du tirage de l'atelier Le Gray, au dos, en bas à droite " 10,825. "

Haut. 30, Larg. 39,7 cm.

Provenance : Propriété du Val-de-Loire, depuis plusieurs générations.

Gustave LE GRAY. Pier of Sète. Albumen print with original numbers, 1857.

Cette photographie est une variante, au même cadrage, de celles reproduites dans les ouvrages de Sylvie Aubenas et de Ken Jacobson. Elle trouve un écho animé dans une gravure du Monde Illustré du 23 mai 1857 (pages 8-9) intitulée " La ville et le Port de Cette, d'après une photographie de Gustave Le Gray ".

Littérature :
- "The lovely sea-view. A study of the marine photographs published by Gustave Le Gray 1856-1858" par Ken Jacobson, Petches Bridge, 2001. Image reproduite pl. II page 43 (épreuve de la collection du Wilson Center for Photography).
- "Gustave Le Gray", sous la direction de Sylvie Aubenas, Paris, BnF, Gallimard, 2002. Illustration n°126 page 106 et catalogue 130 page 366 (épreuve de la collection musée des Beaux-Arts de Troyes - dépôts du musée des A.T.P. intitulée Jetée de Cette - Mer Méditerranée n°12).

Cette épreuve a conservé ses belles tonalités d'origine et ne comporte que quelques repiques d'époque. Ancienne et légère trace chimique dans le ciel.
Estimation : 4 000 € ~ 5 000 €
[Marine de Méditerranée]
Gustave LE GRAY (Paris, 1820 - Le Caire,...
Lot 300
Lot 301
[Marine de Méditerranée]
Gustave LE GRAY (Paris, 1820 - Le Caire, 1884)
Port et ville de Cette - Méditerranée. N° 11. Printemps 1857.
Bateaux dans le port de Sète dont le Said. (Titre BnF).

Épreuve d'époque sur papier albuminé à partir d'un négatif verre au collodion montée sur bristol.
Signature " Gustave Le Gray " à l'encre rouge apposée sur l'épreuve par un timbre à l'encre à l'angle inférieur droit. Timbre sec ovale en relief sur le montage en dessous de l'épreuve
" GUSTAVE LE GRAY & C PARIS ".
Numéro de tirage de l'atelier Le Gray manuscrit à l'encre noire en bas à gauche du montage " N° 9.596. ". Étiquette en lithographie, portant le titre, collée sur le montage en bas à droite.

Haut. 32,1 Larg. 40,1 cm.
Montage : 53,3 x 67,7 cm.

Provenance : Propriété du Val-de-Loire, depuis plusieurs générations.

Gustave LE GRAY. The harbour and town of Sète, n°11. Albumen print, with signature and original numbers, spring 1857.

Cette épreuve est une version plus animée que celle de la collection Ezra Mack (New-York), présentée à l'exposition de la BnF en 2002. Comparativement, au premier plan, les deux barques sont visibles entièrement, sur le môle un personnage à l'arrêt regarde le navire ; sur le flanc du Saïd deux barques sont présentes au lieu d'une. Celle de l'Art Institute of Chicago est identique à celle que nous présentons.

Littérature :
- "The photography of Gustave Le Gray" par Eugenia Parry Janis, The Art Institute of Chicago and The University of Chicago Press, 1987. Image reproduite pl. 5 page 64 sous le titre The Steamer " Saïd ", Sète (épreuve de la collection de l'Art Institute of Chicago).
- "Gustave Le Gray", sous la direction de Sylvie Aubenas, Paris, BnF, Gallimard, 2002. Illustration 143 page 123 et catalogue 129 page 366.

Très belle épreuve aux chaudes et profondes tonalités.
Adjugé : 16 000 €
[Marine de Méditerranée]
Gustave LE GRAY (Paris, 1820 - Le Caire,...
Lot 301
Lot 303
[Marine de Méditerranée]
Gustave LE GRAY (Paris, 1820 - Le Caire, 1884)
Ciel chargé. Mer Méditerranée n°16, printemps 1857.
View of Mediterranean with Mount Agde in distance.

Épreuve d'époque sur papier albuminé d'après deux négatifs verre au collodion.
Numéro de tirage de l'atelier Le Gray manuscrit à l'encre noire en bas à droite au dos de l'épreuve "12, 843. ".

Haut. 29,9 Larg. 40,9 cm.

Provenance : Propriété du Val-de-Loire, depuis plusieurs générations.

Gustave LE GRAY. Cloudy sky on the Mediterranean Sea n°16. Albumen print with original numbers, Spring 1857.

Littérature :
- "Regards sur la photographie en France au XIXe siècle. 180 chefs-d'œuvre de la Bibliothèque Nationale" par Bernard Marbot, Berger-Levrault, Paris, 1980 : illustration et notice N° 82.
- "The photography of Gustave Le Gray" par Eugenia Parry Janis, The Art Institute of Chicago and The University of Chicago Press, 1987. Image reproduite pl. 16 page 73 (épreuve de la collection du J. Paul Getty Museum, Los Angeles).
- "The Lovely Sea-View. A Study of the Marine Photographs published by Gustave Le Gray, 1856-1858", Par Ken Jacobson, Petches Bridge, 2001. Image reproduite pl. 13 page 45.
- "Gustave Le Gray (1820-1884)" sous la direction de Sylvie Aubenas, Paris, BnF, Gallimard, 2002. Illustration 147 page127 et catalogue 132 page 366.

Cette exceptionnelle épreuve aux tonalités denses et très contrastées est particulièrement impressionnante. La couleur noire de la mer, profonde et mystérieuse, renforce l'effet dramatique des cieux tourmentés. Quelques traces anciennes de pliures sans dommage pour la lecture de l'image.
Adjugé : 57 000 €
[Marine de Méditerranée]
Gustave LE GRAY (Paris, 1820 - Le Caire,...
Lot 303
Lot 305
[Marine de Normandie]
Gustave LE GRAY (Paris, 1820 - Le Caire, 1884)
Brick - Normandie, dit "Brick au clair de lune" ou "Brig on the water", 1856.

Épreuve d'époque sur papier albuminé d'après deux négatifs verre au collodion.
Numéro de tirage de l'atelier Le Gray manuscrit à l'encre noire en bas à droite au dos de l'épreuve " 2571. ".

Haut. 31,6 Larg. 40,3 cm.

Provenance : Propriété du Val-de-Loire, depuis plusieurs générations.

Gustave LE GRAY. Brig on the water - Normandy. Albumen print with original numbers, 1856.

Cette célèbre marine de Gustave Le Gray obtint un succès considérable à Londres à l'exposition de la Photographic Society of London en décembre 1856.
Au tiers supérieur, des nuages tumultueux ; au centre, une partie claire ; au tiers inférieur, la densité de la mer. La composition donne plus de force à la partie inférieure de l'image dans laquelle se détache le brick, mis ainsi en valeur par l'intense reflet lumineux en partie droite.

Littérature :
- "Gustave Le Gray" par Gordon Baldwin, The J.Paul Getty Museum exposition Gustave Le Gray du 3 mai au 28 août 1988. "
- "The lovely sea-view. A study of the marine photographs published by Gustave Le Gray 1856-1858" par Ken Jacobson, Petches Bridge, 2001. Image reproduite fig. 2 page 8 et quatrième de couverture (reproduction de l'épreuve du Wilson Center for Photographs).
- "La photographie du XIXeà Chantilly" par Nicole Garnier Pelle, Artlys 2001. Image reproduite partiellement en page de couverture, en vignette sur la 4e de couverture et page 77 (épreuve d'Henri d'Orléans, Duc d'Aumale, conservée au musée Condé de Chantilly).
- "Gustave Le Gray", sous la direction de Sylvie Aubenas, Paris, BnF, Gallimard, 2002. Illustration 128 page 108 et catalogue 109 page 363 (épreuve conservée au musée d'Orsay, ancienne collection du Duc de Chartres).

Collection : Une épreuve acquise par le Prince Albert, époux de la Reine Victoria, fut exposée à la Manchester Art Treasures en avril 1857.

Léger voile d'époque au centre de l'image du à un défaut du négatif. Cette épreuve présente des tonalités exceptionnelles.
Adjugé : 32 000 €
[Marine de Normandie]
Gustave LE GRAY (Paris, 1820 - Le Caire,...
Lot 305
Lot 308
[Marine de Normandie]
Gustave LE GRAY (Paris, 1820 - Le Caire, 1884)
Effet de soleil - Océan N°23. 1856.

Épreuve d'époque sur papier albuminé, à partir d'un négatif verre au collodion, montée sur bristol.
Signature " Gustave Le Gray " à l'encre rouge apposée sur l'épreuve par un timbre à l'angle inférieur droit. Étiquette en lithographie, portant le titre, collée sur le montage en bas à droite.
Numéro de tirage de l'atelier Le Gray, manuscrit à l'encre en bas à gauche du montage " 15,971. ". Timbre sec d'Ernest Binant (ami et fournisseur des bristols de Gustave Le Gray) en haut à droite du montage.

Haut. 32,5 Larg. 41,5 cm.
Montage : 53,7 x 67,6 cm.

Gustave LE GRAY. Sun effects over the ocean n°23. Albumen print mounted on cardboard, with signature and original numbers, 1856.

Littérature :
- "The photography of Gustave Le Gray" par Eugenia Parry Janis, The Art Institute of Chicago and The University of Chicago Press, 1987 : reproduction partielle en couverture de l'ouvrage et compléte pl. 24 page 79 (épreuve de la collection du Victoria &Albert Museum, Londres).
- "The lovely sea-view. A study of the marine photographs published by Gustave Le Gray 1856-1858" par Ken Jacobson, Petches Bridge, 2001. Image reproduite pl. 8 page 40, sous le titre "Un effet de soleil. N°23 ".
- "Gustave Le Gray", sous la direction de Sylvie Aubenas, Paris, BnF, Gallimard, 2002. Catalogue 121 page 365 (collection de la BnF).

Épreuve aux belles et homogènes tonalités.
Estimation : 30 000 € ~ 35 000 €
[Marine de Normandie]
Gustave LE GRAY (Paris, 1820 - Le Caire,...
Lot 308
Lot 309
[Camp de Châlons]
Gustave LE GRAY (Paris 1820-Le Caire 1884)
Camp de Châlons : manœuvres de la cavalerie de la Garde impériale, 1857.

Épreuve d'époque sur papier albuminé, à partir d'un négatif verre au collodion.
Numéro de tirage de l'atelier Le Gray manuscrit à l'encre noire en bas à droite au dos de l'épreuve " 16,376. ".

Haut. 27,3 Larg. 32,2 cm.

Provenance : Propriété du Val-de-Loire, depuis plusieurs générations.

GUSTAVE LE GRAY. Cavalry maneuvers at Châlons camp. Albumen print with original numbers, 1857.

Littérature :
- "The photography of Gustave Le Gray" par Eugenia Parry Janis, The Art Institute of Chicago and The University of Chicago Press, 1987. Image reproduite fig. 18 page 98 (collectiondu J. Paul Getty Museum, Los Angeles).
- "Une visite au camp de Châlons sous le Second Empire, photographies de Messieurs Le Gray, Prévot..." Collectif, musée de l'Armée, Paris, 1996. Image reproduite page 75 et notice page 115 avec la note suivante : " Cette photographie probablement l'une des plus belles de l'album du camp de Châlons, donne la mesure du talent de Le Gray et de la grande modernité de ses compositions. On devine à gauche la silhouette de l'Empereur et, semble-t-il, sur un cheval blanc, celle de l'Impératrice. "

Par sa composition, cette épreuve est probablement l'un des chefs-d'œuvre les plus représentatifs de la production artistique de Gustave Le Gray.Encadrée par la large bande claire du ciel et celle très foncée de la terre, une scène mystérieuse semble se dérouler, qui renforce la puissance esthétique de l'image.
Adjugé : 4 000 €
[Camp de Châlons]
Gustave LE GRAY (Paris 1820-Le Caire 1884)
Camp de...
Lot 309
Lot 331
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan de New-York et de ses environs, 1781.

Direction attribuée à Louis Alexandre BERTHIER (1753-1815).
"Position du camp de l'armée combinée à Philipsburg du 6 juillet au 19 août". [juillet 1781].

Rare plan manuscrit, dessiné à la plume et à l'encre avec rehauts aquarellés, sur un fin papier ocre filigrané, non daté et non signé en 14 sections montées sur toile et pliées.

Figurant la position de l'armée franco-américaine, établie autour de Philipsburg et de Weschester, assiégeant la ville de New York et des fortifications avoisinantes occupées par l'armée britannique, du 6 juillet au 19 août 1781. Les lieux représentés vont des zones de Tarrytown à Staten Island, à la ville de New York, ainsi que les colonies denses de la pointe sud de l'île de Manhattan et sur la rive opposée de l'East River à Brooklyn. Y sont reproduits les détails militaires : camps américains et français, la position des grenadiers et des chasseurs, la légion de Lauzun, les divers corps de troupes volontaires américaines, les quartiers généraux du général Washington et celui du général Rochambeau, l'hôpital français, les forts, ouvrages, redoutes, blockhouses et batteries, avec une légende manuscrite qui indique qu'au total l'armée combinée est composée de 9.000 hommes dont 4.000 américains et 5.000 français ; et des éléments géographiques et topographiques : villes, maisons, routes, rivières, ponts et relief.
L'échelle est fournie en toises (1 cm = 500 toises). Légendes en français et en américain.

Deux notes manuscrites en bas à droite : "Nota : Les deux ouvrages B et C commandent très supérieurement la côté du continent." "Nota : Les Américains occupent dans leur camp un front beaucoup plus grand que les Français parce qu'ils sont campés sur deux rangs de tente dans lesquelles il n'y a que 4 hommes et que les Français sont sur huit rangs et qu'ils ont 8 à 10 hommes dans chaque tente."
Au dos, inscriptions à l'encre "Plan des environs de New York (manuscrit) - Position du camp de l'armée combinée à Philippsburg du 6 juillet au 19 août - double".

Haut. 48, Larg. 103 cm.

Traces de plis, froissures, quelques manques dont dans la partie centrale.

CERTIFICAT DE SORTIE DU TERRITOIRE FRANÇAIS.

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

EXCEPTIONAL manuscript PLAN of NEW YORK AND ITS NEIGHBOROUGH inked and colored attributed to Berthier from the Marechal de Rochambeau Collection, July 1781.

Autres plans en relation :
- Library of Congres, Washington : une version plus définitive et aquarellée attribuée à Louis Alexandre Berthier, aide de camp du comte de Rochambeau et ingénieur militaire, est conservé dans la collection Rochambeau (gm 71000986).
- Princeton University Library, Princeton : un relevé du "Camp de Philipsburg" est conservé dans la collection Berthier (Portfolio IX, Packet 21-14).
- Historical Society of Pennsylvania, Philadephia : un relevé du "Logement du quartier général" est conservé dans le journal du baron de Cromot du Bourg (Am .6360 v.2).

Il est difficile d'attribuer notre plan à un auteur unique. Nous constatons différentes écritures manuscrites au niveau des légendes, ce qui indique un travail collectif à plusieurs mains. En comparant les deux plans les plus complets (L.o.C et le nôtre) : l'exemplaire que nous présentons est de dimension plus importante (48 x 103 cm contre 39 x 94 cm) et beaucoup plus précis. On y distingue davantage de détails militaires et plus de reliefs. Par ailleurs, une correction a été apportée à notre plan "primitif" dans la partie centrale inférieure, au niveau de "Frog's Point". Ce lieu a été rajouté au moyen d'un raccord recollé qui n'apparaît pas sur le plan "définitif" de Washington.
Adjugé : 580 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan...
Lot 331
Lot 332
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan relevé des fortifications anglaises dans le Nord de l'îsle de New-York, 1781.

Attribué à Jean-Nicolas DESANDROUINS (1729-1792).
"Nord de l'isle de New-York" [juillet 1781].

Plan manuscrit, dessiné à la plume et à l'encre sur un fin papier ocre filigrané, non daté et non signé en sections montées sur toile et pliées.
Au dos inscriptions à l'encre : "Plan du nord de l'île de New-York - double".

Figurant les relevés des fortifications anglaises réalisés par les ingénieurs français et américains en amont de la ville de New-York, autour des bras de mer de l'East River et de Harlem River, Hell Gate et ses alentours, et au nord-ouest près de King's Bridge. Y sont représentés avec précision les forts, ouvrages, redoutes, blockhouses, batteries et autres fortifications britanniques, ainsi que les reliefs du terrain et chemins.
L'échelle est fournie en toises. Légendes en français.

Haut. 53, Larg. 59 cm.

Traces de plis, froissures et petits manques.

CERTIFICAT DE SORTIE DU TERRITOIRE FRANÇAIS

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

Inked manuscript PLAN of the NORTH of NEW YORK ISLAND attributed to Jean-Nicolas Desandrouins, 1781.

Autres plans et relevés en relation :
- Library of Congres, Washington : deux relevés du "Nord de l'Ile de New-York" sont conservés dans la collection Rochambeau (gm71000993, gm71000997).
- Historical Society of Pennsylvania, Philadephia : un relevé du "Logement du quartier général" près de la rivière du Nord est conservé dans le journal du baron de Cromot du Bourg (Am .6360 v.2).
- Ministère de la guerre, Paris : d'après l'inventaire de Karpinsky, plusieurs plans attribués à Jean-Nicolas Desandrouins y étaient conservés avant 1928 :
- 101. "Reconnoissance Geometrique des Ouvrages du Nord de L'Isle de New-York, faite les 21 et 22 Juillet, 1781" et "Carte de l'isle de New York et des Environs" ;
- 102. "Plan de la partie de l'Est de L'Isle de New-York vis-à-vis l'embouchure du Sund dans la branche gauche de la Rivière d'Hudson appelé Harlem Creek, 23 juillet 1781" ;
- 103. "Plan de la partie du Nord de l'Isle de New-York, 22 juillet 1781"] [bibliothèque Huntington, Californie].
- Service Hydrographique de la Marine, Paris : d'après l'inventaire de Karpinsky (n°338ab) un plan y était conservé avant 1928 sous le titre "Reconnoissance de Kings Bridge". Ce plan fait partie d'un album de neuf planches manuscrites relié en maroquin vert, aujourd'hui conservé au Service Historique de la Défense sous la cote SH 177, ayant pour titre "Recueil de plans de sièges et de positions fortifiées, durant la guerre de l'Indépendance, aux États-Unis".

Rouillac.com, le plus : Berthier décrit les reconnaissances conjointes de Washington et de Rochambeau en juillet 1781.
Adjugé : 70 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan...
Lot 332
Lot 333
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan relevé des fortifications anglaises dans les environs de New-York, 1781.

Attribué à Jean-Nicolas DESANDROUINS (1729-1792).
"Morisania, une partie de l'isle de New-York, de Long-Island, de l'isle de Montrésor et de celle de Buchanan.". [juillet 1781].

Plan manuscrit, dessiné à la plume et à l'encre, avec rehauts aquarellé, sur un fin papier ocre filigrané, non daté et non signé en 3 sections montées sur toile et pliées.
Au dos, inscriptions à l'encre : "Ouvrages et redoutes - Morisania (continent), îles de New-York, Montrésor et Buchanan - Juillet 1781 - double"

Figurant les relevés des fortifications anglaises réalisés par les ingénieurs français et américains en amont de la ville de New-York, autour des bras de mer de l'East River et de Harlem River, Hell Gate et ses alentours, et au nord-ouest près de King's Bridge. Y sont représentés avec précision les forts, ouvrages, redoutes, blockhouses, batteries et autres fortifications britanniques, ainsi que les reliefs du terrain et chemins.
L'échelle est fournie en toises. Légendes en français.

Haut. 33,5, Larg. 24 cm.

Traces de plis, froissures et petits manques.

CERTIFICAT DE SORTIE DU TERRITOIRE FRANÇAIS

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

Inked and colored manuscript PLAN of MORISIANA, NEW YORK attributed to Jean-Nicolas Desandrouins from the Marechal de Rochambeau Collection, 1781.

Autre version connue :
- Library of Congres, Washington : un relevé intitulé " Reconnoissance, juillet 1781 " est conservé dans la collection Rochambeau (gm71000994) .
Adjugé : 50 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan...
Lot 333
Lot 334
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan de la baie de Chesapeake et des environs, 1781.

Attribué à Jean-Nicolas DESANDROUINS (1729-1792).
"Plan des environs de Williamsbourgh, York, Hampton et Portsmouth". [1781].

Plan manuscrit, dessiné à la plume et à l'encre sur un fin papier ocre filigrané, non daté et non signé en 4 sections montées sur toile et pliées.
Au dos, inscriptions à l'encre "Plan des environs de Villiamsburgh, York, Hampton et Portsmouth - double".

Figurant l'embouchure de la baie de Chesapeake, qui inclut les villes de Williamsburg, d'York, de Hampton et de Portsmouth, en Virginie, ainsi que les régions environnantes du sud-est de ce même État. Le territoire représenté s'étend du cap Henry, dans l'océan Atlantique, à Williamsburg et au sud jusqu'aux Effroyables marais, figurant les fleuves James et Elizabeth, et les voies navigables de Hampton Roads. Sont signalés les villes, les routes, les rivières, les criques, les ponts, les moulins ainsi qu'un dépôt de sel. L'échelle est fournie en miles. Légendes en Américain.

Haut. 41,5, Larg. 33 cm.

Traces de plis, froissures, légère déchirure et petits manques.

CERTIFICAT DE SORTIE DU TERRITOIRE FRANÇAIS

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

Inked manuscript PLAN of CHESAPEAKE BAY attributed to Jean-Nicolas Desandrouins, from the Maréchal de Rochambeau Collection, 1781.

Autres versions connues :
- Library of Congres, Washington : un "Plan des environs de Williamsburg, York, Hampton, et Portsmouth "est conservé dans la collection Rochambeau (gm71002173).
- Ministère de la Guerre, Paris : d'après l'inventaire de Karpinski (n°120), un plan attribué à Jean-Nicolas Desandrouins y était conservé avant 1928 sous le titre "Carte des Environs de Williamsburg en Virginie ou les Armées Françoise et Américaine ont Campés en Septembre 1781".
- Service Hydrographique de la Marine, Paris : d'après l'inventaire de Karpinsky (n°151) un plan y était conservé avant 1928 sous le titre "Plan des Environs de Williamsburg, York, Hampton, et Portsmouth".

Rouillac.com, le plus : la bataille de la baie de Cheasapeake.
Adjugé : 170 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan...
Lot 334
Lot 335
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan de Portsmouth, 1781.

"Plan de Portsmouth en Virginie". [1781].

Plan manuscrit, dessiné à la plume et à l'encre sur un fin papier ocre filigrané, non daté et non signé, en 6 sections montées sur toile et pliées.

En haut à gauche est noté sous le titre du plan : "Les ouvrages des anglais s'étendent depuis la lettre A jusqu'à la lettre B. quatre pièces de canon vers le moulin à vent désigné par la lettre C. Ils ont aussi elevé un fort afin de couvrir le pont qui est auprès de Davis's. Le pont qui estait auprès de Gosport a esté detruit. Tous les differents rapports s'accordent à dire que les ouvrages des anglais consistent en six redoutes, dans lesquelles se trouvent des forts, tous ces ouvrages sont joints par des lignes et couverts par deux rangs d'abbatis."
Au dos, inscriptions à l'encre "Plan de Portsmouth, en Virginie - double".

Figurant les ouvrages défensifs des Anglais : présence de forts, de ponts, de maisons de campagne, de marais, d'un moulin à vent et de Scott's Creek. Elle montre également le front de mer de Portsmouth, le long du fleuve Elizabeth, ainsi que les routes menant au centre-ville et à la région voisine de Gosport.
L'échelle est exprimée en pas. Légende lettrée en français permettant d'identifier les points géographiques d'intérêt et les fortifications.

Haut. 29, Larg. 25 cm.

Le plan présente des imperfections : notamment des bordures irrégulières, des traces de plis et froissures, ainsi que des petits manques dans les zones de plis.

CERTIFICAT DE SORTIE DU TERRITOIRE FRANÇAIS

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

Inked manuscript PLAN of PORTSMOUTH, from the Marechal de Rochambeau Collection, 1781.

De cette première esquisse ou relevé, différentes versions plus élaborées sont produites :
- Library of Congres, Washington : un exemplaire du plan dessiné à l'encre avec une échelle différente est conservé dans la collection Rochambeau (gm71002169).
- Bibliothèque Nationale de France, Paris : un exemplaire du plan dessiné à l'encre et finement aquarellé est conservé au département cartes et plans (FRBNF43661784).

Rouillac.com, le plus : La Fayette harcèle les troupes anglaises jusqu'à Portsmouth.
Adjugé : 90 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan...
Lot 335
Lot 336
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan de la rade de Boston, 1782.

"Plan d'une partie de la rade de Boston pour faire connaître le dispositif de ses déffenses". [1782].

Plan manuscrit, dessiné à la plume et à l'encre sur un fin papier ocre filigrané, non daté et non signé, en 4 sections montées sur toile et pliées.
Au dos, inscriptions à l'encre "Plan d'une partie de la rade de Boston pour faire connaître le dispositif de ses déffenses - double".

Figurant la position de la flotte française dans la rade de Boston, sous le commandement du marquis de Vaudreuil, ainsi que les batteries de défense côtière disposées sur les îles. Reliefs représentés par des hachures. L'échelle y figure en toises. Légende lettrée en français permettant d'identifier les points géographiques d'intérêt et les fortifications, ainsi que les navires et leurs commandants.

Haut. 23,5, Larg. 53 cm.

Le plan présente des imperfections : notamment des bordures irrégulières, des traces de plis et froissures, ainsi que des petits manques dans les zones de plis. Le papier utilisé est un papier peu épais et fragile.

CERTIFICAT DE SORTIE DU TERRITOIRE FRANÇAIS

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

Inked manuscript PLAN of THE BOSTON BAY, from the Marechal de Rochambeau Collection, 1782.

Autres versions connues :
- Library of Congres, Washington : le plan définitif, dessiné à l'encre et aquarellé sur papier épais, et de dimensions légèrement plus petites (21 x 48 cm) est conservé dans la collection (gm71000979).
- Ministère de la guerre, Paris : d'après l'inventaire de Karpinsky (n°121) un plan y était conservé avant 1928 sous le titre "Plan D'une Partie de la Rade de Boston. Pour faire Connaitre Le Dispositif de Ses Deffenses".

Rouillac.com, le plus : l'arrivée de Vaudreuil à Boston.

Les conservateurs de la bibliothèque du Congrès datent ce plan de 1778, représentant l'escadre française sous les ordres de l'amiral comte d'Estaing. Or, il ne s'agit nullement d'un plan de 1778, mais bien d'un plan dessiné en 1782 représentant l'escadre française, commandée par Louis-Philippe de Rigaud marquis de Vaudreuil, mouillant dans la rade de Boston entre août et décembre 1782.
Adjugé : 70 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Plan...
Lot 336
Lot 337
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Carte du siège de Yorktown, 1782.

Sebastian BAUMAN (1739-1803.
"To His Excellency General Washington Commander in Chief of the Armies of the United States of America. This plan of the investment of York and Gloucester has been surveyed and laid down, and is most humbly dedicated by his Excellency's obedient and very humble servant, Sebastian Bauman, Major of the New York of 2nd Regent of Artillery." Imprimé par R[obert] Scot, Philadelphie, 1782.

Carte imprimée avec rehauts aquarellés représentant le siège de York et de Gloucester, avec la position des troupes françaises et américaines. Légendes en américain.
Au dos, inscriptions manuscrites à la plume "IK 402" [cote de classement de la bibliothèque de la famille de Vimeur de Rochambeau] et titre "Plan de l'investissement de York et de Gloucester"

La carte représente les défenses britanniques à Yorktown, ainsi que les formations parallèles des Français et des Américains. La légende lettrée met en valeur les fortifications militaires et la position des navires. La carte indique également des navires sur le fleuve York, des fortifications à Gloucester Point de l'autre côté du fleuve, de la végétation, ainsi que des habitations et des routes.
L'échelle y est fournie en yards. A la base, superbe cartouche rocaille qui précise la date à laquelle a été dessinée cette carte "This plan was taken between the 22nd and 28th of October 1781" et qui porte la légende détaillée des divers emplacements indiqués minutieusement sur le plan. Ornementation d'armes de siège, de canons et de plusieurs bannières dont le tout premier drapeau national américain, introduit dans les années 1775.

Haut. 49, Larg. 69 cm.

Pliures, légères mouillures.

CERTIFICAT DE SORTIE DU TERRITOIRE FRANÇAIS

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

Print MAP of THE SIEGE OF YORKTOWN colored, by Sebastian Bauman, from the Marechal de Rochambeau Collection, 1782.

Rouillac.com, le plus : " The most desirable printed map of the American Revolution ".

Vendue par souscription 2 dollars, cette carte historique n'est finalement imprimée qu'à quelques centaines d'exemplaires aujourd'hui essentiellement conservés dans les institutions publiques américaines : the John Carter Brown Library, Library of Congress (Rochambeau Collection), the Library Company of Philadelphia, Massachusetts Historical Society, New Hampshire Historical Society, New York Public Library (Stokes Collection), the University of Michigan-Clements, Yale University, the French War Office, the New England Historical Society and Virginia Historical Society, the New York Historical Society...
Adjugé : 170 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - Carte...
Lot 337
Lot 338
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. Bonheur du jour.

BONHEUR DU JOUR en acajou, toutes faces. Il présente un gradin ouvrant à deux vantaux vitrés surmonté d'un marbre blanc entouré par une galerie de laiton ajourée. Un cylindre découvre trois tiroirs dont un formant coffre et deux casiers. Une tablette coulissante sert d'écritoire. Le caisson, en partie inférieure ouvre à trois rangs de tiroirs. Montants droits cannelés simulant des pilastes. Pieds toupies.
Ornementation de bronzes dorés tels que entrées de serrure à trèfle, poignées de tirage et sabots. Dessus de marbre blanc (accidents).

Estampille J.F. LELEU.
Jean-François Leleu (Paris 1729 - 1807), reçu maître en 1764.

Époque Louis XVI.

Haut. 138, Long. 101, Prof. 59 cm.

Provenance : collection du Maréchal de Rochambeau, par descendance.

Il apparaît sur une carte postale ancienne, représentant la chambre du Maréchal, au château de Rochambeau.

A Louis 16 gilt-bronze mounted mahogany BONHEUR DU JOUR covered with a white marble and stamped by Jean-François LELEU. From the Maréchal de Rochambeau Collection.

Jean-François Leleu (Paris 1729 - 1807) se forme dans l'atelier d'Oeben puis aux côtés de Riesener, avant d'être reçu maître en 1764. Il est considéré comme l'un des ébénistes les plus talentueux de la fin du XVIIIè siècle. Installé à son compte près de la place Royale, il travaille pour la Couronne, livrant Madame du Barry et la reine Marie-Antoinette. Il reçoit des commandes pour les châteaux de Chantilly, de Saint Maur et de Versailles. Sa clientèle est aussi constituée de riches amateurs. Adepte du style nouveau, son style se caractérise par des formes pures et équilibrées. Les pilastres simulés sur le bonheur du jour, qui renforcent l'aspect architectural du meuble, sont typiques de ses réalisations. Les placages d'acajou unis, sans cadre et sans décor, couvrant la totalité de la surface du meuble, constituent une particularité de son œuvre sobre et élégante.
Adjugé : 12 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. Bonheur du jour.

BONHEUR...
Lot 338
Lot 345
École FRANÇAISE du XIXe.
Portrait de Charles Louis de Secondat, baron de Montesquieu, marquis de La Brède.

Pastel ovale.

Haut. 70, Larg. 55,5 cm.

Charles Louis de Secondat (1749-1824), premier aide de camp du chevalier de Chastellux, major général de l'armée du maréchal de Rochambeau, effectue toute la campagne d'Amérique, de 1780 à 1783. Il porte sur ce portrait l'ordre de Saint-Louis et celui des Cincinnati.

French school of 19th century. Portrait od Charles Louis de Secondat, baron de Montesquieu, aide-de-camp of Rochambeau.

Officier de cavalerie, Charles Louis de Secondat, baron de La Brede, marquis de Montesquieu (1749-1824). Premier aide de camp du chevalier de Chastellux, major général de l'armée du maréchal de Rochambeau, il est de toutes les opérations. Après la victoire de Yorktown en 1781, il commande le détachement qui embarque avec le duc de Lauzun sur la frégate la Surveillante. Ce bâtiment fait route vers la France pour annoncer la nouvelle de la capitulation anglaise. De retour en Amérique à bord de la Gloire en 1782, il est colonel en second du régiment de Bourbonnais à l'armée auxilliaire. Il laisse un journal décrivant avec précision cette campagne.

Bibliographie :
- L. de Contenson, La Société des Cincinnati de France et la guerre d'Amérique (1778-1783), A. Picard, Paris, 1934, p. 229.
- R. Céleste, « Un petit-fils de Montesquieu en Amérique (1780-1783) », Revue philomathique de Bordeaux et du Sud-Ouest, t. 5, n° 12, décembre 1902, p. 529-556.
Adjugé : 5 000 €
École FRANÇAISE du XIXe.
Portrait de Charles Louis de Secondat, baron...
Lot 345
Lot 346
LE COMMODORE JOHN PAUL JONES et LE VICE AMIRAL D'ESTAING,
premiers marins de la guerre d'Indépendance.

Paire de BUSTES en bronze patiné sur des colonnes de marbre blanc avec leurs montures et chaînes en bronze. Chaque colonne est ornée d'une plaque de titre : "Comte d'Estaing" et "Paul Gone" (sic).

Fin du XVIIIe, probablement vers 1780.

Haut. totale 17 cm

Pair of patinated bronze BUSTS of COMMODORE JOHN PAUL JONES and VICE AMIRAL D'ESTAING, mounted on white marble columns. Probably around 1780.

Charles Henri comte d'Estaing (1729-1794) et John Paul Jones (1749-1792) sont ici associés comme les premiers marins de la guerre d'Indépendance des États-Unis d'Amérique. Promu vice-amiral pendant la guerre d'Indépendance américaine, d'Estaing reçoit en 1778 le commandement d'une flotte envoyée en aide aux insurgent américains, mais échoue devant Rhode Island et New York, avant d'être blessé à Savannah. Son portrait est gravé en 1779 par Bligny, une année avant son retour en France.

Commodore of the United States of America, l'Écossais Jones est le premier à hisser dès 1776 le pavillon américain sur un navire de guerre, conduisant au large de l'Europe de brillantes campagnes au détriment de la marine britannique. À un capitaine anglais le sommant de se rendre, il répondit le célèbre : "I have not yet begun to figth !" avant d'emporter la victoire à bord du Bonhomme Richard. Anobli chevalier par Louis XVI, il est ici représenté sous les traits gravés par Gutenberg en 1779 d'après un dessin de Notté, faisant suite à son combat de Flamborough Head.
Adjugé : 5 000 €
LE COMMODORE JOHN PAUL JONES et LE VICE AMIRAL D'ESTAING,...
Lot 346
Lot 347
Antoine-François CALLET (Paris, 1741 - 1823)
Portrait de Charles Gravier, Comte de Vergennes (1719-1787)

Toile signée en bas à droite : Callet.ft.

Haut. 159, Larg. 129 cm.

Au revers, sur la toile, inscription: Charles Gravier / Comte de Vergennes / Ambassadeur et Ministre / du roy Louis XVI.
Sur le châssis, une étiquette manuscrite: (...)te de V(...)nnes 10 / des affaires étrangères / 17 (...) mort le / 17 (...) Versailles

Provenance : resté par descendance dans la famille Vergennes jusqu'à aujourd'hui.

Antoine-François CALLET. Portrait of Charles Gravier, Count of Vergennes. Signed canvas. 1781.

CERTIFICAT DE SORTIE DU TERRITOIRE FRANÇAIS.

Exposition : probablement Paris, salon de 1781, n°150

Bibliographie : Marc SANDOZ, Antoine-François Callet 1741-1823, Paris, Editart les quatre chemins, 1985, p. 105, n°24.

Ministre plénipotentiaire en Turquie dès 1755, puis ambassadeur, Vergennes joue un rôle important dans la neutralité de la Sublime Porte. Il quitte son poste à Constantinople en 1768. Dès mars 1771, il est nommé ambassadeur à Stockholm, afin de contribuer à y relever l'autorité royale. Il semble avoir joué un rôle important dans le coup d'Etat qu'opéra Gustave III, en août 1772. Dès son avènement au trône de France, Louis XVI le nomma Secrétaire des Affaires Etrangères, poste qu'il occupa jusqu'à sa mort en 1787. Acquis à la cause américaine, il négocie avec Benjamin Franklin le premier "Traité franco-américain d'amitié et de commerce" qu'il signe le 6 février 1778, marquant l'entrée en guerre de la France contre l'Angleterre. Ambassadeur habile et ministre avisé, Vergennes est aussi un protecteur des arts. Il commanda à chacun de ces trois peintres, Callet, Lundberg et Favray, son propre portrait, en plus de nombreuses autres œuvres.

Remportant dès son premier essai le Prix de Rome en 1764, Antoine-François Callet est formé à l'Ecole royale des élèves protégés puis en Italie de 1767 à 1772. A la fin de son séjour, il peint le Portrait de l'ambassadeur de France, le cardinal de Bernis et un plafond au palais Spinola à Gênes, le faisant remarquer dans les deux genres où il va s'illustrer : le portrait et la grande décoration. Il devient à Paris le peintre le plus en vue de la société aristocratique, recevant des commandes du duc de Bourbon (la coupole pour un pavillon disparu, remontée et visible au Louvre depuis 2014); puis du comte d'Artois pour le château de Bagatelle, du marquis de Laborde pour son château de La Ferté, ou encore Madame de Thélusson pour son hôtel particulier. Il est reçu à l'Académie en 1780, avec pour morceau de réception Le printemps destiné à l'un des compartiments du plafond de la galerie d'Apollon au Louvre, où il est toujours en place. Sous le Consulat et l'Empire, son style devient plus néoclassique.

Nous remercions madame Brigitte Gallini qui a examiné notre tableau et en a confirmé le caractère autographe.

Expert cabinet Turquin, 69 rue Sainte Anne 75002 Paris. Tél. 01 47 03 48 78.
Adjugé : 100 000 €
Antoine-François CALLET (Paris, 1741 - 1823) 
Portrait de Charles Gravier,...
Lot 347
Lot 348
Lot 351
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Benjamin Franklin l'américain, 1777.

Moule en terre cuite daté 1777.
Inscription : sur le pourtour du médaillon " B. FRANKLIN AMERICAIN" (ponctué de quatre rosaces et un point); signé et daté en creux sous la tranche du buste "NINI F 1777" ; daté en bas à gauche "1777"; blason en creux sous la tranche du buste.

Haut. 2,2, Diam. 13,3 cm. (accidents).
Fixé sur une pierre calcaire.

Provenance : maison de famille Beulay, avoué, rue du palais à Blois.

After Jean-Baptiste NINI. Terracotta MOULD figuring AMERICAN BENJAMIN FRANKLIN set on limestone, 1777.

Rouillac.com, le plus : "Sept moules inédits de Nini". Dossier complet préparé avec le concours de Brice Langlois et d'Alexandre Posson, étudiants du master Histoire de l'Art de l'Université François Rabelais à Tours. (fig.3)

Nini représente Benjamin Franklin à plusieurs. La plus connue est Benjamin Franklin au bonnet de fourrure, datée de 1777, d'après un dessin de Thomas Walpole (1755-1840). Une lettre de Franklin adressée à Walpole confirme l’influence de son croquis sur le portraitde Nini : « From a sketch […] which was drawn by your ingenious and valuable son, they have made here medallions in terr cuits [sic] »

Les quatre moules de la famille Beulay représentant Franklin au bonnet de fourrure ont une taille relativement homogène. La moyenne de leurs dimensions est de 131,5 mm de diamètre pour 22,75 mm d’épaisseur, ce qui est légèrement supérieur aux dimensions des moules conservés dans les collections publiques. Par ailleurs, en comparant leurs dimensions avec celles des médaillons authentiques, nous pouvons observer qu’il y a un retrait de l’argile à la cuisson moyen et constant d’un centimètre, ce qui apparaît vraisemblable.
Adjugé : 4 500 €
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Benjamin Franklin...
Lot 351
Lot 355
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Jacques Donatien Leray de Chaumont, 1783.

Moule en terre cuite daté 1783.
Inscription : sur le pourtour du médaillon " JACQUES DONATIEN LERAY DE CHAUMONT" (ponctué de six rosaces); signé et daté sur le pourtour " J.B NINI F 1783" (ponctué de quatre petites rosaces); signature et blason en creux sous la tranche du buste.

Haut. 3,1, Diam. 16,5 cm. (accidents).
Fixé sur une pierre calcaire.

Provenance : maison de famille Beulay, avoué, rue du palais à Blois.

After Jean-Baptiste NINI. Terracotta MOULD figuring JACQUES DONATIEN LERAY DE CHAUMONT set on limestone, 1783.

Rouillac.com, le plus : "Sept moules inédits de Nini". Dossier complet préparé avec le concours de Brice Langlois et d'Alexandre Posson, étudiants du master Histoire de l'Art de l'Université François Rabelais à Tours. (fig.8)

Daté de 1783 ce portrait est celui du fils du mécène de Nini Jacques (James) -Donatien Leray de Chaumont (1740-1840). Ami de Temple, propre petit-fils de Franklin, James Leray grandit dans un contexte franco-américain, qui l’incite à partir aux États-Unis en 1785. Là-bas, Leray fils « fonde plusieurs villes et fait construire à Leraysville une réplique de l’hôtel de Valentinois » qui accueillait en France le père de la nation américaine.

Le moule de James Leray de Chaumont n’a pas pu être comparé avec d’autres moules. Nous n’avons pas connaissance d’autres exemplaires de moule de ce portrait. Toutefois, nous constatons que l’écart de diamètre entre notre moule (165 mm) et le médaillon conservé à Chaumont (159 mm) n’est que de 6 mm, tandis que le retrait avec celui de Blois (144 mm) est considérable. Il est donc probable que notre moule ne corresponde pas avec les médaillons de ce corpus. Il s’agirait donc d’un moule du XVIIIe d’une taille plus importante.
Estimation : 1 000 €
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Jacques Donatien...
Lot 355
Lot 356
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Marie-Catherine Jacquet et Orien Marais, 1775.

Moule en terre cuite daté 1775.
Inscription : sur le pourtour du médaillon "M.C.J / O.M.B " (ponctué de sept rosaces); signé et daté en creux sous la tranche du buste "NINI F 1775".

Haut. 2,2, Diam. 12,8 cm. (accidents).
Fixé sur une pierre calcaire.

Provenance : maison de famille Beulay, avoué, rue du palais à Blois.

After Jean-Baptiste NINI. Terracotta MOULD figuring MARIE-CATHERINE JACQUET and ORIEN MARAIS set on limestone, 1775.

Rouillac.com, le plus : "Sept moules inédits de Nini". Dossier complet préparé avec le concours de Brice Langlois et d'Alexandre Posson, étudiants du master Histoire de l'Art de l'Université François Rabelais à Tours. (fig.7)

Si Nini fait quelques portraits de personnages célèbres, s’ajoute à côté les images des protagonistes du cercle de Chaumont, à commencer par le double portrait de Marie-Catherine Jacquet et Orien Marais datant de 1775. « Procureur fiscal, notaire et régisseur de la seigneurie de Chaumont ». Orien Marais n’a assurément pas le même statut que Franklin. En ce sens, ce portrait se conçoit davantage comme une représentation intime d’un couple d’amis de Nini, plus qu’un portrait d’apparat. Par ailleurs, la composition et le traitement des visages sont relativement comparables au double portrait de Claudine de Bussy et Jean Bouin réalisé deux ans plus tard en 1777. Cette évidente inspiration renseigne sur le travail de l’artiste, qui devait vraisemblablement reprendre à dessein certains caractères de ses compositions.

Le moule dont nous avons la charge mesure 130 mm. Cela montre un retrait d’un centimètre de l’argile à la cuisson avec le médaillon de Blois (120 mm), qui a été authentifié comme véritable après des analyses scientifiques menées à l’occasion de l’exposition de 2001. Nous devons toutefois noter l’écart de diamètre important entre notre moule et le médaillon du Metropolitan Museum (110 mm), qui a contrario pourrait s’avérer être une reproduction du XIXe siècle, alors que note moule serait du XVIIIe.
Adjugé : 3 800 €
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Marie-Catherine Jacquet...
Lot 356
Lot 357
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Benjamin Franklin à l'antique, 1778.

Moule en terre cuite.
Inscription : sur le pourtour du médaillon "B . FRANKLIN. DIRIGE. LA. FOUDRE. ET. BRAVE. LES. TYRANS. MDCCLXXVIII" ; signé sur le pourtour "J B NINI F"; signature, date et blason en creux sous la tranche du buste "J B NINI F 1778".

Haut. 2,9, Diam. 17,5 cm. (cheveu, accidents).
Fixé sur une pierre calcaire.

Provenance : maison de famille Beulay, avoué, rue du palais à Blois.

After Jean-Baptiste NINI. Terracotta MOULD figuring ANTIQUE BENJAMIN FRANKLIN set on limestone, 1778.

Rouillac.com, le plus : "Sept moules inédits de Nini". Dossier complet préparé avec le concours de Brice Langlois et d'Alexandre Posson, étudiants du master Histoire de l'Art de l'Université François Rabelais à Tours. (fig.6)

Le second modèle figurant l'ambassadeur américain à Paris est daté de 1778. "Benjamin Franklin à l’antique aux cheveux courts" s’envisage comme une œuvre de propagande politique renvoyant à l’histoire récente des États-Unis. Conçu sur le modèle du portrait antique, le personnage est de profil, le front dégarni, et les cheveux en arrière. Il s’appréhende alors comme un imperator « dirige[ant] la foudre et brav[ant] les tirans ». De surcroît, l’iconographie de l’éclair ne fait que renforcer la comparaison à l’antiquité, en rapprochant Benjamin Franklin du dieu Zeus.

Le diamètre de notre moule apparaît presque équivalent au moule enplâtre conservé au château de Blois : 175 mm contre 172 mm. Toutefois, il faut noter l’épaisseur inférieure du moule du château de Blois (22 mm), qui s’explique à l’évidence par sa différence de matière. En comparant notre moule aux médaillons des collections publiques, nous observons un retrait de 18 mm. Bien qu’importante, la différence de diamètre n’exclut donc pas que notre moule soit du XVIIIe.
Adjugé : 4 400 €
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Benjamin Franklin...
Lot 357
Lot 361
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. France - Camp de Verberie, près de Compiègne (Oise) - Manœuvres militaires. 2 pièces, 1769.

"Plan du camp proposé dans la plaine de l'Orméon près Verberie pour l'année 1769." [circa 1769].

Plan manuscrit et finement aquarellé à l'époque, non signé et non daté.

Figurant les emplacements des troupes de l'armée royale en manœuvre dans la plaine de Verberie, près de Compiègne.

Haut. 63, Larg. 43,5 cm.

Contrecollée sur toile et pliée.

Joint : Ordonnance du Roi, pour le camp de Verberie. 25 juin 1769 (Paris, Imprimerie royale, 1769). 8 pages in-fol., impr. avec vignette.

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

Manuscript and colored PLAN of the VERBERIE CAMP colored, from the Marechal de Rochambeau Collection, 1769.

Autres plans connus :
Les archives publiques ne possèdent qu'un petit nombre de documents relatifs au camp de Verberie, notamment la Bibliothèque nationale qui conserve les " Plans des différentes manœuvres qui doivent être exécutées devant le Roy au camp de Verberie, en 1769, par la division aux ordres du comte de Rochambeau ", 28 ff., XVIIIe s., reliure en maroquin rouge. [BNF. Bibliothèque de l'Arsenal, Ms-4414].

En juillet 1769, Louis XV fait rassembler dans la plaine de Verberie, à deux pas du château royal de Compiègne, trois divisions des troupes royales afin de les instruire et de les entraîner aux grandes manœuvres. Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau, alors maréchal de camp, reçoit le privilège de commander la 3e division composée de 14 bataillons d'infanterie (Auvergne, Touraine, Limousin, Beauce et Chartres) et de 450 canonniers venus de Metz avec 40 pièces de canons flambant neuves. Après 1769, cette tradition des camps d'instruction est abandonnée pendant plusieurs années.
Adjugé : 2 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. France - Camp...
Lot 361
Lot 362
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. France - Plan de la ville et citadelle de Calais.

"Plan des ville, citadelle, forts et port de Calais", fin du XVIIIe siècle.

Très beau plan à la plume et finement aquarellé à l'époque, contrecollé sur toile.
Légende manuscrite à l'encre. Échelle d'un pouce pour 100 toises. Rose des vents et fleurs de lys.
Inscription à la plume au dos " IK 84 " [cote de classement de la bibliothèque de la famille de Vimeur de Rochambeau] et titre "Calais".

Figurant la ville fortifiée de Calais, sa citadelle, son port et le fort Nieulay.

Haut. 110, Larg. 51 cm.

Pliures et tâches.

Joint : Cassini. Carte particulière des environs de Lille, Tournay, Valenciennes, Bouchain, Douay, Arras, Béthune. 1745. 56 x 42 cm. A Bruxelles, chez George Fricx, rue de la Madeleine, imprimeur. Entoilée. Pliures et tâches.

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

PLANT of the town and harbour of CALAIS inked and colored, from the Marechal de Rochambeau Collection, late 18th century.

Autres plans connus :
Il existe d'autres versions de ce plan, conservées dans les collections publiques (3 ex. au musée des Beaux Arts de Calais, 2 ex. à la Bibliothèque nationale, 1 ex. dans le fonds Marine des Archives nationales).

De retour d'Amérique du Nord, le comte de Rochambeau est reçu par Louis XVI pour le remercier personnellement de son intervention décisive dans la guerre d'Indépendance des États-Unis d'Amérique. Le roi le récompense en l'honorant du cordon bleu du Saint Esprit que Rochambeau reçoit lors de la cérémonie de réception du 1er janvier 1784. Le 3 avril suivant, le roi lui confie l'un des plus beaux commandements militaires du royaume, celui de la région de Picardie, Calaisis et Boulonnais, vacant suite à la mort du maréchal de Croy.
Adjugé : 2 200 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. France - Plan...
Lot 362
Lot 365
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. France - Plan du camp de Saint Omer, 1788.

Attribué à Louis-Alexandre et à Léopold BERTHIER.
"Plan du camp sous St Omer aux ordres de S.A.S. Monseigneur le Prince de Condé le 1er septembre 1788", fin du XVIIIe siècle.

Gravure double-face et annotations manuscrites à la plume précisant l'emplacement des régiments et noms des chefs de brigades.
Étiquette collée avec mentions manuscrites à la plume "IK 114" [cote de classement de la bibliothèque de la famille de Vimeur de Rochambeau].

Haut. 78, Larg. 49 cm.

Pliures et tâches.

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

Engraved and handwritten annotated PLAN of SAINT-OMER's camp attributed to Berthier from the Marechal de Rochambeau Collection, 1788.

Autre plan connu : un exemplaire identique à ce plan est conservé au département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale (GE FF CARTE-14173). A ce propos, dans une communication de Jean Vallery-Radot, publiée en 1922 dans le "Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art", ce dernier signale : "Il existe, aux archives historiques du ministère de la Guerre, un plan bien précieux en l'occurrence : c'est précisément le plan du camp Saint-Omer en 1788, avec l'emplacement et la désignation des troupes. Il est signé de deux officiers : le capitaine d'infanterie Berthier [Louis-Alexandre Berthier], aide de camp du marquis de Lambert, et le lieutenant d'infanterie Léopold Berthier…"

Ce camp rassemblait plus 20 000 hommes disposés en 28 régiments d'infanterie et de cavalerie et servit à tester de nouvelles manœuvres militaires. Dans ses mémoires, le Maréchal de Rochambeau note pp. 340-341 : "A mon retour à Calais, je me rendis au camp de Saint-Omer, aux ordres de M. le prince de Condé. Ce prince me donna beaucoup de confiance ; il avait autour de lui de bons et anciens militaires qui n'étaient point du tout tacticiens et beaucoup de jeunes tacticiens qui n'avaient aucune expérience : nous tâchâmes de les raccorder. Il se fit au camp des tours de force qui surprirent les étrangers."
Adjugé : 500 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. France - Plan...
Lot 365
Lot 366
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - 3 cartes des États-Unis d'Amérique en 1799, avec à la plume le trajet du voyage de La Fayette en 1824-1825.

Louis CAPITAINE, ingénieur (1749-1797)
"Carte générale des États-Unis de l'Amérique septentrionale, divisée en ses 17 provinces".

Carte gravée et rehaussée à l'aquarelle. Légendes en anglais et titre en français. Annotations à la plume indiquant en français les noms des 17 états et la position des tribus indiennes.
Tracé à la plume à l'encre rouge retraçant le voyage officiel effectué par le marquis de Lafayette aux États-Unis d'Amérique de juillet 1824 à septembre 1825.
Inscription à la plume au dos "IK 403" [cote de classement de la bibliothèque de la famille de Vimeur de Rochambeau] et titre "États-Unis en 17 provinces".

Figurant la côte Est des États-Unis depuis Québec au Canada jusqu'à Saint-Augustin en Floride.

Haut. 46,5, Larg. 42 cm.

Pliures et tâches.

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

Joint : 2 cartes gravées et rehaussées à l'aquarelle (pliures, tâches), tirées de la même relation de voyage du duc de La Rochefoucauld-Liancourt intitulées "Voyage dans les États-Unis d'Amérique, fait en 1795, 1796 et 1797" : "Carte des États-Unis, provinces septentrionales" (haut. 55, larg. 34 cm) et "Carte des États-Unis, provinces méridionales" (haut. 53, larg. 35 cm).

Three engraved and colored MAPS of THE UNITED STATES by Louis Capitaine, 1799, inked with La Fayette's journey. From the Rochambeau Collection.

Rouillac.com, le plus : La Rochefoucauld et La Fayette : américains.
Adjugé : 14 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. États-Unis - 3...
Lot 366
Lot 367
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. Mémoires militaires annotés par son fils, 1809.

Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, comte de ROCHAMBEAU.
Mémoires militaires, historiques et politiques de Rochambeau, ancien maréchal de France, et grand officier de la Légion d'honneur. Paris, Fain, 1809.

2 tomes in-8 reliure d'époque, 437 et 395 pp., dos et plats ornés (exemplaire usagé aux dos, coiffes et coins).
Référence inventaire bibliothèque Rochambeau : Q 185, Q 186.
Avec annotations et corrections manuscrites in-texte, dont un long texte autographe du général Rochambeau sur la 1ère page du tome I :
"Cet ouvrage a eu un grand succès, quoique depuis longtemps le pays ne juge plus les affaires continentales avec cet esprit d'impartialité qui doit caractériser le bon goût. Le Maréchal spectateur et auteur des évènements dont il fut le témoin raconte les faits avec ce naturel si fort inusité de nos jours. Il répand le blâme avec ménagement et la louange avec discrétion ; et c'est par cette raison qu'il inspire aux lecteurs un intérêt soutenu. Il fait en outre percer dans ses récits les traits d'une philanthropie douce, et d'une bienfaisance éclairée qui formaient la base de son caractère. Il unissait un patriotisme le plus vif, un amour vraiment paternel pour les militaires. Il ne fut pas courtisan, fut consulté par tous les ministres, et ne voulut jamais l'être. Sa mort plongea sa famille dans la douleur, l'armée sentit la perte qu'elle avait faite, elle honora et respecta sa mémoire; et il est encore aujourd'hui un de ses parents qui va journellement répandre des larmes sur sa tombe.
Le second volume n'était qu'une esquisse qu'il n'avait pas eu le temps d'achever, et qui fût livrée sans ménagement à l'impression".

Rare exemplaire ayant appartenu au général de Rochambeau et à sa descendance.

Provenance :
- Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
- Par descendance, dans la même famille.

MILITARY MEMOIRS of Maréchal de Rochambeau annotated by his son, 2 volumes. 1809.
Adjugé : 22 000 €
[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de]. Mémoires militaires annotés...
Lot 367
Lot 376
[ROCHAMBEAU, Donatien-Marie-Joseph de Vimeur, vicomte de]. Saint Domingue - Captivité en Angleterre et divers, 1804.

John PIDCOK, agent des prisonniers de guerre à Ashborn.
2 L.S. au général Rochambeau, Ashborn 20 et 25 février 1804 ; 2 pages in-4.

Provenance :
- Donatien-Marie Joseph de Vimeur, vicomte de Rochambeau (1755-1813).
- Par descendance, dans la même famille.

Joint : 6 exemplaires de la Gazette officielle de Saint-Domingue et un exemplaire des Affiches américaines de Saint-Domingue, 1803, imprimés - Mémoire manuscrit anonyme intitulé Coup d'œil sur Saint-Domingue, 8 pages in-fol. - Mémoire manuscrit anonyme intitulé Observations sur l'expédition de Saint-Domingue et le système des lois spéciales annoncées aux colonies par la Constitution française, 9 pages in-fol. - 4 pièces diverses manuscrites en anglais dont une datée du 25 juillet 1807 avec un superbe cachet de cire rouge - 2 pièces autographes du maréchal de ROCHAMBEAU relatives à Saint-Domingue - Copie des dispositions ordonnées par le général Leclerc, au Cap 28 pluviôse X, avec vignette Armée expéditionnaire - Esquisse de la conduite de l'ex-préfet Magnytot de Saint Domingue, 8 pages in-fol. manuscrites - L.A.S. par RAFFIN, directeur de l'octroi, 26 octobre 1801, qui fait un état des lieux des hommes qui composent l'armée rebelle - L.A.S. par Jean-Baptiste de VAUBLANC (1761-1812), Paris 27 mars 1803 - 8 pièces manuscrites diverses (pétition, lettres) relatives à Saint-Domingue, 1802-1810.

Two SIGNED LETTERS from John Pidcok, war prisoners' agent at Ashborn to the Rochambeau General, February 1804.
Adjugé : 500 €
[ROCHAMBEAU, Donatien-Marie-Joseph de Vimeur, vicomte de]. Saint Domingue - Captivité...
Lot 376
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :