FR
EN

BEL AMEUBLEMENT

 
Consulter les détails de la vente

Lot 97

COMMODE en bois de placage attribuée à Étienne DOIRAT (1675-1732)
La...
COMMODE en bois de placage attribuée à Étienne DOIRAT (1675-1732)
La...
COMMODE en bois de placage attribuée à Étienne DOIRAT (1675-1732)
La...
COMMODE en bois de placage attribuée à Étienne DOIRAT (1675-1732)
La...
COMMODE en bois de placage attribuée à Étienne DOIRAT (1675-1732)
La...
COMMODE en bois de placage attribuée à Étienne DOIRAT (1675-1732)
La...
COMMODE en bois de placage attribuée à Étienne DOIRAT (1675-1732)
La...
COMMODE en bois de placage attribuée à Étienne DOIRAT (1675-1732)
La...

COMMODE en bois de placage attribuée à Étienne DOIRAT (1675-1732)
La façade galbée ouvre par quatre tiroirs sur trois rangs. Chacun des tiroirs ornés d'une marqueterie de frisage en X entourée d'un encadrement de bois clair et noirci. Les côtés à décor d'un losange dans un rectangle. Les montants cambrés.

Époque Régence, vers 1730.
Plateau en marbre rouge de France.
Importantes chutes d'angle dites aux "espagnolettes" à la collerette dans un entourage de perles et ornementations de bronze doré comme poignées de tirage, entrées de serrure, sabots et culs de lampe.

Sans le marbre : Haut. 75, Larg. 86, Prof. 44 cm.
Avec le marbre : Haut. 78,5, Larg. 90,5, Prof. 54 cm.
(accidents, manques, en l'état)

Étienne Doirat, mort le 25 juin 1732, figure parmi les ébénistes à la production florissante sous la Régence. Il se distingue de ses confrères par sa production de meubles aux très riches ornementations de bronze doré. Le motif de l'espagnolette à la collerette se retrouve dans un certain nombre de meubles, dont certains sont conservés dans des collections publiques, à l'exemple de la commode exposée au Petit Palais (ODUT01757, voir Daniel ALCOUFFE, "Les Artisans décorateurs du bois au faubourg Saint-Antoine sous le règne de Louis XIV", Dijon, Faton, 2008, p. 21).

Estimation : 1 500 € ~ 2 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :