FR
EN

30ème VENTE GARDEN PARTY - I

 
Consulter les détails de la vente

Lot 94

Manufacture Impériale de Saint-PétersbourgOeuf de Pâques de l'Impératrice Maria Feodorovnaen...
Manufacture Impériale de Saint-PétersbourgOeuf de Pâques de l'Impératrice Maria Feodorovnaen...
Manufacture Impériale de Saint-PétersbourgOeuf de Pâques de l'Impératrice Maria Feodorovnaen...
Manufacture Impériale de Saint-PétersbourgOeuf de Pâques de l'Impératrice Maria Feodorovnaen...
Manufacture Impériale de Saint-PétersbourgOeuf de Pâques de l'Impératrice Maria Feodorovnaen...
Manufacture Impériale de Saint-PétersbourgOeuf de Pâques de l'Impératrice Maria Feodorovnaen...
Manufacture Impériale de Saint-PétersbourgOeuf de Pâques de l'Impératrice Maria Feodorovnaen...
Manufacture Impériale de Saint-PétersbourgOeuf de Pâques de l'Impératrice Maria Feodorovnaen...
Manufacture Impériale de Saint-PétersbourgOeuf de Pâques de l'Impératrice Maria Feodorovnaen...

Manufacture Impériale de Saint-Pétersbourg
Oeuf de Pâques de l'Impératrice Maria Feodorovna

en porcelaine émaillée vert amande à décor à l'or, mat et bruni, de deux tons. Il est à deux reprises orné du monogramme de l'Impératrice Maria Feodorovna (1847-1928) en alphabet cyrillique ("MF") timbré de la couronne impériale. La partie haute reçoit une frise circulaire à décor géométrisant. Deux orifices sont ménagés, l'un en-dessus, l'autre en-dessous, dans le but d'y passer un ruban. Celui du dessous est cerclé d'un liseré polylobé.

Fin XIXe, début XXe.

L'œuf est traversé par un ruban en satin rouge à six rayures blanches enrichies d'un fil d'argent.

Haut. 11 cm.
(infimes rayures).

Provenance : collection du Palais princier de Monaco, vente Me Osenat, Fontainebleau, 15 novembre 2014, n° 159.

Imperial Porcelain Factory of St Petersburg. Empress Maria Feodorovna's almond green porcelain EASTER EGG decorated with matt and burnished gold. Late 19th - Early 20th century.

Les membres de la Cour impériale russe s'offraient traditionnellement des œufs à Pâques. L'histoire a retenu ceux de Fabergé, mais des œufs en porcelaine les côtoyaient. De toutes couleurs d'émail, le marché de l'art en connait plusieurs au monogramme de l'impératrice douairière, ou encore portant celui de son fils, le tsar Nicolas II.

Adjugé : 5 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :