FR
EN

22ème VENTE AUX ENCHÈRES À CHEVERNY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 185

Importante COMMODEà ressaut en placage d'acajou, palissandre, bois de violette,...
Importante COMMODEà ressaut en placage d'acajou, palissandre, bois de violette,...
Importante COMMODEà ressaut en placage d'acajou, palissandre, bois de violette,...
Importante COMMODEà ressaut en placage d'acajou, palissandre, bois de violette,...
Importante COMMODEà ressaut en placage d'acajou, palissandre, bois de violette,...

Importante COMMODE
à ressaut en placage d'acajou, palissandre, bois de violette, bois teinté vert et filet de bois clair. Elle ouvre par cinq tiroirs sur trois rangs. Les montants antérieurs arrondis et postérieurs carrés en léger ressaut simulent des cannelures. Ornementations de bronze doré et ciselé : entrées de serrures en branches de lauriers liées par un ruban, poignées circulaires à rangs de perles, chutes d'angles cannelées rudentées à asperges et guirlandes de lauriers. La traverse inférieure en cul-de-lampe ornée de couronnes fleuries, lauriers et rubans. Elle repose sur des pieds cambrés terminés par des sabots en griffes de lion agrémentées d'acanthe. Dessus de marbre gris.

Estampillée sur le montant avant droit "J. STUMPFF" et "JME".

Transition Louis XV-Louis XVI, XVIIIe.

Haut. 91, Larg. 131, Prof. 59,5 cm.

Provenance : château de Touraine.

Jean Chrysostome STUMPFF, reçu maître en 1766. Originaire de Schweigern, en Souabe, il se marie en
1760 à Paris et s'installe rue Saint-Nicolas, où il exercera pendant toute la durée de son activité professionnelle. Stumpff exécute un certain nombre de meubles d'époque Louis XV ou Transition. Il est particulièrement reconnu pour sa production de meubles à marqueterie en "trompe-l’oeil" ou marqueterie de croisillons et de cubes donnant une impression de relief, laquelle orne souvent ses pièces. Un certain nombre de meubles estampillés de Stumpff, parmi lesquels deux commodes à ressaut d'époque Transition, sont illustrés dans P. Kjellberg, Le Mobilier Français du XVIIIe siècle, Les Éditions de l'Amateur, Paris, 2002, pp.866-867.

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :