FR
EN

31ème VENTE GARDEN PARTY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 148
Table de salon au "C couronné" en bois de rose par Jacques Dubois entre 1745 et 1749

Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...
Table de salon au "C couronné" en bois de rose...

Table de salon au "C couronné" en bois de rose par Jacques Dubois entre 1745 et 1749

TABLE de SALON en placage de bois de rose.

Elle ouvre par un tiroir latéral et repose sur quatre pieds légèrement galbés. Le plateau, ceint d'une lingotière, est marqueté d'un décor de branches fleuries en buis et de bois vert sur un frisage de bois de rose. Les chutes d'angles en forme de coquilles sur feuilles d'acanthe, l'entrée de serrure, les arêtes et les sabots en bronze doré sont marqués du "C couronné", poinçon qui atteste du paiement d'un impôt mis en vigueur, entre 1745 et 1749, pour financer la guerre de succession d'Autriche.

Estampillée "I DUBOIS".
Jacques DUBOIS (1693-1763) reçu maître le 5 septembre 1742.
Poinçon de maîtrise JME pour Jurande des Menuisiers Ébénistes.

Époque Louis XV
Haut. 64, Larg. 44,5, Prof. 31 cm.
(petites restaurations.)

Provenance: collection parisienne.

Rosewood lounge table with "crowned C" gilded bronze's, by Jacques Dubois between 1745 and 1749.

Bibliographie :
Pierre Kjellberg, " Le mobilier français du XVIIIe siècle ", éd. de l'Amateur, 2002, p. 317 pour une oeuvre proche.

JACQUES DUBOIS, L'UN DES PLUS IMPORTANTS ÉBÉNISTES DU RÈGNE DE LOUIS XV

Reçu maître en 1742, Jacques Dubois est, avec Bernard Van Risen Burgh et Joseph Baumhauer, considéré comme l'un des plus importants ébénistes du règne de Louis XV. Dubois exerce son art Faubourg Saint -Antoine, puis rue Charenton à Paris. Avec son fils René ils forment l'une des plus excellentes lignées de maîtres-ébénistes du XVIIIe siècle. Le style de Jacques est marqué par le goût rocaille, symbolisé par le rythme syncopé de ses bronzes et des marqueteries végétales naturalistes. Les arêtes en bronze doré, qui se prolongent jusqu'aux sabots, constituent la signature de cet ébéniste raffiné.

Adjugé : 6 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :