FR
EN

31ème VENTE GARDEN PARTY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 122
Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au palazzo Pitti en 1610

Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au...
Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au...
Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au...
Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au...
Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au...
Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au...
Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au...
Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au...
Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au...

Plateau en "pietre dure", d'après le chef-d'oeuvre de Ligozzi au palazzo Pitti en 1610

PLATEAU au JARDIN PARADISIAQUE

en marqueterie de pierres dures : lapis-lazuli, améthyste, agate, malachite, onyx, jaspe, calcédoine, jadéite, fluorite. De forme rectangulaire, le décor, en deux parties, est composé de deux vases dans un entourage de fleurs, oiseaux, ceps de vigne et épis de blé.

Réalisé d'après le dessin de Jacopo Ligozzi (Vérone, 1547 - Florence, 1627) pour les ateliers grand ducaux de Florence, entre 1603 et 1610, et conservé au palazzo Pitti.

Haut. 129, Larg. 66 cm.

A pietra dura table plate after Ligozzi's masterpiece at Palazzo Pitti in 1610.

Bibliographie :
Anna Maria Giusti, " Pietre Dure and the Art of Florentine Inlay ", Londres, 2006, le plateau original reproduit p.74.

LE CHEF-D'OEUVRE DE LIGOZZI À LA COUR DES MÉDICIS

Nommé à la tête de l'Académie de dessin de Florence à la mort de Vasari, Jacopo Ligozzi est premier peintre à la cour des Médicis. La jeune Marie qui règnera sur la France est l'une de ses élèves. Pendant cinquante ans, il renouvèle les arts décoratifs en s'inspirant de la nature et de ses merveilles. Les ateliers grand-ducaux réalisent, d'après son dessin, une spectaculaire table de pierres dures figurant un jardin paradisiaque, au centre duquel deux grands vases dorés débordent d'oiseaux exotiques et de fleurs. Selon la symbolique chrétienne, les oiseaux posés sur les sarments de vigne figurent les saints du paradis. Ce chef-d'œuvre, d'après lequel est réalisé notre plateau, est conservé dans la "Sala di Giove" de la galaria Palatina à Florence.

Adjugé : 5 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :