FR
EN

Imagerie religieuse et populaire, collection Charles Pierre

 
Consulter les détails de la vente

Lot 11

[Imagerie religieuse] NANTES. Famille ROINÉ, actif de 1817 à 1850....
[Imagerie religieuse] NANTES. Famille ROINÉ, actif de 1817 à 1850....
[Imagerie religieuse] NANTES. Famille ROINÉ, actif de 1817 à 1850....
[Imagerie religieuse] NANTES. Famille ROINÉ, actif de 1817 à 1850....
[Imagerie religieuse] NANTES. Famille ROINÉ, actif de 1817 à 1850....

[Imagerie religieuse] NANTES. Famille ROINÉ, actif de 1817 à 1850.
4 épreuves, gravures sur bois, coloris d'époque, en majorité sur papier vergé, placées sous passe-partout : " NOTRE DAME DE BON-SECOURS " " Chez ROINÉ père et DUMOUTIER ", entre 1817 et 1820, 85,5 x 55,5 cm (plis) - " STE ROSALIE " " A NANTES, chez Roiné père, DUMOUTIER et Roiné fils ", entre 1820 et 1823, 39,5 x 32 cm (plis, taches, rest.) - " CHRIST A LA PASSION " " Chez ROINÉ père et fils ", entre 1823 et 1826, 39 x 31 cm - " VÉRITABLE PORTRAIT DU JUIF ERRANT " " Chez ROINÉ AÎNÉ ", avant 1840, 38,5 x 30 cm (plis, rest. petits défauts).

En 1782, Urbain ROINÉ, cartier, laissait sa manufacture à son fils aîné Pierre-Vincent (1761-1826) qui continua la fabrique de cartes. Ce dernier céda sa fabrique à son fils Pierre (1784-1817). Pierre-Vincent laissa alors la maison de la Basse-Grande-Rue à sa belle-fille, qui s'associa au cartier DUMOUTIER et continua le commerce de cartes de son mari au 2, quai Cassard. C'est en 1817 que Pierre-Vincent commença à éditer des images qui portent l'adresse : " ROINÉ père et DUMOUTIER ". Vers 1820, Philibert le second fils rejoint la fabrique dont les productions portent le nom de : " ROINÉ père, DUMOUTIER et ROINÉ fils ", puis seulement " ROINÉ père et fils au moment du décès de DUMOUTIER en 1823. Pierre-Vincent décède en 1826 et Philibert poursuit seul la production puis s'associe à la veuve de son frère aîné " Vve ROINÉ AÎNÉ & ROINÉ Fils " jusqu'en 1834. La belle-sœur continue pendant deux ans la production " Vve ROINÉ aîné " puis revend le fonds à Noël, associé de son fils Hippolyte Roiné. Ce dernier continue la production sous le nom de " Roiné Aîné ".

Adjugé : 350 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :