FR
EN

26ème VENTE GARDEN PARTY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 486

Jean-Louis LEMOYNE (Paris, 1665-1755), d'aprèsJules Hardouin-Mansart (1646-1708), architecte, surintendant des...
Jean-Louis LEMOYNE (Paris, 1665-1755), d'aprèsJules Hardouin-Mansart (1646-1708), architecte, surintendant des...
Jean-Louis LEMOYNE (Paris, 1665-1755), d'aprèsJules Hardouin-Mansart (1646-1708), architecte, surintendant des...
Jean-Louis LEMOYNE (Paris, 1665-1755), d'aprèsJules Hardouin-Mansart (1646-1708), architecte, surintendant des...
Jean-Louis LEMOYNE (Paris, 1665-1755), d'aprèsJules Hardouin-Mansart (1646-1708), architecte, surintendant des...

Jean-Louis LEMOYNE (Paris, 1665-1755), d'après
Jules Hardouin-Mansart (1646-1708), architecte, surintendant des Bâtiments du roi, protecteur de l'Académie royale de peinture et de sculpture.

Réduction en marbre signée "Regley".

Haut. 55, Larg. 40 cm.

Provenance : château du Bourbonnais.

Bibliographie :
- Bertrand Jestaz, "Jules Hardouin-Mansart. Vie et œuvre", Picard, Paris, 2008.

Morceau de réception de Jean-Louis Lemoyne à l'Académie royale de peinture et de sculpture, l'original de ce buste, aujourd'hui conservé au Louvre, est présenté le 30 juin 1703. L'Académie exigeait rarement un portrait comme morceau de réception. Celui-ci est un véritable hommage au protecteur de l'institution. À l'apogée de sa carrière, l'architecte de Versailles et des Invalides est figuré dans toute sa magnificence, en grand seigneur. Il arbore la croix l'ordre de Saint-Michel, ultime consécration pour un artiste. L'oeuvre, très appréciée, fut fondue en bronze l'année suivante et exposée au Salon de 1704.

Adjugé : 5 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :