FR
EN

25ème VENTE AUX ENCHÈRES À CHEVERNY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 275

ROGER ET ANGÉLIQUE.PENDULE en biscuit représentant Roger délivrant Angélique de...
ROGER ET ANGÉLIQUE.PENDULE en biscuit représentant Roger délivrant Angélique de...
ROGER ET ANGÉLIQUE.PENDULE en biscuit représentant Roger délivrant Angélique de...
ROGER ET ANGÉLIQUE.PENDULE en biscuit représentant Roger délivrant Angélique de...
ROGER ET ANGÉLIQUE.PENDULE en biscuit représentant Roger délivrant Angélique de...
ROGER ET ANGÉLIQUE.PENDULE en biscuit représentant Roger délivrant Angélique de...
ROGER ET ANGÉLIQUE.PENDULE en biscuit représentant Roger délivrant Angélique de...

ROGER ET ANGÉLIQUE.

PENDULE en biscuit représentant Roger délivrant Angélique de ses chaînes. Au pied du rocher gît une tête tranchée sur un bûcher ainsi que le bouclier de Roger. La houle remonte le long des flancs du rocher. Base ovale ornée d'un cartouche et d'une frise de boucles en bronze doré. Elle repose sur quatre pieds toupies.
Cadran circulaire émaillé blanc inscrit dans le rocher. Il indique les heures en chiffres romains et les quarts en chiffres arabes. Aiguilles ajourées de rinceaux, l'une fleurdelisée.
Signé "Fragneau à Paris".

Époque Romantique, XIXe siècle.

Haut. 50, Larg. 40, Prof. 18,5 cm. (verre remplacé, fêles, manques, accidents).

Jeune princesse enlevée par des corsaires ébudiens (d'Irlande), Angélique est enchaînée à un rocher au milieu des eaux. Un monstre marin s'apprête à la dévorer lorsqu'elle est sauvée par Roger. Chevauchant un hippogriffe, mi-aigle mi-cheval, Roger terrasse la bête avec sa lance. Ce sujet est tiré du "Roland furieux" de L'Arioste (1474-1533). Au XIXe siècle, les artistes romantiques explorent de nouvelles sources littéraires afin de rompre avec les thèmes classiques. En 1819, Ingres réalise un grand tableau intitulé "Roger délivrant Angélique", conservé au musée du Louvre. Dans le domaine de la sculpture, c'est Barye qui traite le sujet avec son "Angélique et Roger montés sur l'hippogriffe" en bronze conservé au musée d'Orsay.

Adjugé : 1 600 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :