FR
EN

25ème VENTE AUX ENCHÈRES À CHEVERNY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 270

BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant...
BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant...
BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant...
BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant...
BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant...
BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant...
BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant...
BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant...
BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant...
BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant...

BUREAU DOS D'ÂNE en placage de palissandre, toutes faces, ouvrant en façade par un abattant et quatre tiroirs dans deux caissons. La marqueterie de l'abattant est frisée en ailes de papillon. L'intérieur formant écritoire est foncé d'un cuir fauve. L'abattant reposant sur deux tirettes métalliques découvre cinq casiers, six tiroirs galbés en gradins et, dans sa partie centrale, un double fond secret. Le tiroir inférieur du caisson droit dissimule un coffre-fort, fermé par une serrure à trois points. Le
bureau repose sur quatre pieds cambrés, dont les montants supérieurs sont pans coupés.

Estampillé deux fois sous le caisson droit "MIGEON".

Transition Louis XV - Louis XVI.

Ornementation en bronze doré à feuilles d'acanthe de style rocaille, tels que : clé, entrées de serrures et sabots.

Haut. 98, Larg. 97, Prof. 50 cm.
(petits manques et soulèvements, restaurations).

Reçu maître vers 1725-1730, Pierre II Migeon (1701-1758) appartient à une grande famille protestante d'ébénistes sous le règne de Louis XV. Pierre Kjellberg explique ainsi la prospérité de l'atelier : "Les oeuvres qui en sont sorties révèlent toutes un goût très sûr, des formules souvent originales et caractéristiques, ainsi qu'un grand souci de la qualité" (in "Le mobilier Français du XVIIème siècle", éd. de l'Amateur, Paris, 1989, p. 570). Les Migeons livrent une riche clientèle aristocratique en France et en Europe, comme le duc d'Orléans, la Marquise de Pompadour mais aussi les gardes meubles de la Couronne et des Menus Plaisirs. La prédilection de Pierre II pour les vastes panneaux de placage l'incite à privilégier les formes pleines, comme pour notre bureau de pente.

Adjugé : 4 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :