FR
EN

Miracle dans un grenier

Dimanche 01 Avril 2018

Beaux Arts, Armelle Malvoisin

Un Le Nain inédit bientôt en vente !

Les commissaires-priseurs tourangeaux Philippe et Aymeric Rouillac (père et fils) font régulièrement parler d'eux en révélant des trésors insoupçonnés, conservés dans des familles, qui atteignent des prix records sous leur marteau. Pour leur 30e vente de prestige annuelle du 10 juin au château d'Artigny, dite «Garden Party», ils reservent une trouvaille extraordinaire qui, de nouveau, va faire date. L'histoire remonte à octobre 2017, quand ils sont contactéspar une dame âgée au sujet d'une peinture que sa grand-mère lui a offerte dans les années 1950 et qui était dans sa demeure. Une vacation exceptionnelle prévue en juin

« Lorsque j'ai vu ce tableau - une scène religieuse de l'Enfant Jésus en plein recueillement -, extrêmement bien peint, j'ai eu le sentiment que j'étais devant quelque chose d'important. Après l'avoir étudié avec l'expert Stéphane Pinta (du cabinet Tuquin, a Paris), nous avons identifié un Le Nain», témoigne Aymeric Rouillac. Les frères Antoine, Louis et Mathieu Le Nain sont trois peintres français de la première moitié du XVIIe siècle, dont les oeuvres sont difficiles à dissocier. Après avoir connu un immense succès de leur vivant, ils tombèrent dans l'oubli. Moins de 100 peintures sont identifiées, sur une production estimée à près de 2000. Leur génie a été remis en lumière depuis peu et ils ont fait l'objet d'une importante exposition au Louvre-Lens en 2017. Avec une quinzaine de toiles, le Louvre possède la plus importante collection de Le Nain. En arpentant le musée, Aymeric Rouillac sait qu'il a découvert «un grand Le Nain,qui tient la route à côté du joueur de flageolet figurant dans Famille de paysans, attribué à Louis. C'est aussi un unicum par son sujet religieux rarissime, invitant à la méditation». Reste à savoir si le tableau obtiendra son certificat de sortie du territoire, ou si le Louvre voudra l'acquérir...On l'espère!
A. M
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :