FR
EN

31ème VENTE GARDEN PARTY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 198
Photosculpture d'une aristocrate en biscuit par Willème et son atelier à l'occasion de l'Exposition Universelle 1867

Photosculpture d'une aristocrate en biscuit par Willème et son atelier...
Photosculpture d'une aristocrate en biscuit par Willème et son atelier...
Photosculpture d'une aristocrate en biscuit par Willème et son atelier...
Photosculpture d'une aristocrate en biscuit par Willème et son atelier...
Photosculpture d'une aristocrate en biscuit par Willème et son atelier...
Photosculpture d'une aristocrate en biscuit par Willème et son atelier...
Photosculpture d'une aristocrate en biscuit par Willème et son atelier...
Photosculpture d'une aristocrate en biscuit par Willème et son atelier...

Photosculpture d'une aristocrate en biscuit par Willème et son atelier à l'occasion de l'Exposition Universelle 1867

François WILLÈME (Sedan, 1830 - Roubaix, 1905) et son atelier
Portrait d'une aristocrate, c. 1867

Biscuit de porcelaine, figurant fidèlement une femme en grande tenue et à la coiffure raffinée grâce aux techniques de la photosculpture. Mention " Photo-sculpture de France " sur la base

Haut. 48,5 Diam. 37,5 cm.
Sous une cloche en verre et un socle en bois noirci (Haut. 56, Diam. 41 cm).

Provenance : collection Boutet de Monvel, vente à Paris, Me Ferri, 14 octobre 2016 " Dans l'intimité de la famille Boutet de Monvel ", n°106.

A white biscuit photosculpture of an aristocrat by Willème and his workshop for the 1867 Universal Exhibition

Références :
- "Spectaculaire Second Empire ", Musée d'Orsay, septembre 2016-janvier 2017, éd. Graphius, 2016.
- "Photosculpture, Manufacture Gille, La Dame en crinoline", 1860-1870, Compiègne, musée national du Palais, pour un biscuit en pied d'une jeune femme richement vêtue.
- François Willème, Buste de femme, Musée George Eastman House à Rochester.
- François Willèle, Portraits en pied des acteurs de la Comédie française, Musée Carnavalet à Paris.

Pour prolonger sur rouillac.com :
- "La photosculpture", par Théophile Gautier, Le Monde illustré, 17 décembre 1864, p. 398

LA PHOTOSCULPTURE ET SON PAVILLON LORS DE L'EXPOSITION UNIVERSELLE DE 1867

La photosculpture est brevetée vers 1859-1860 par François Willème. Peintre, photographe et sculpteur, il développe une technique mécanique permettant la reproduction des objets en combinant l'utilisation du pantographe avec celle de l'appareil photographique peaufinées par les techniques de finition et de reparure de la sculpture. Ses ateliers du 42 avenue Wagram à Paris proposent médaillons, statuettes, bustes et camées en seulement dix secondes de pose. À l'Exposition universelle de Paris en 1867, la photosculpture présente même son propre pavillon, réalisant tant les portraits de la famille royale d'Espagne que ceux des acteurs de la Comédie-Française. Notre biscuit livre un portrait en pied d'une aristocrate plus vraie que nature, rappelant cet art quasi-oublié, ancêtre de l'impression en trois dimensions

Adjugé : 10 000 €

Pour aller plus loin
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :