FR
EN

31ème VENTE GARDEN PARTY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 193
Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par Charles Varangoz, vers 1889

Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par...
Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par...
Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par...
Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par...
Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par...
Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par...
Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par...
Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par...
Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par...

Paire de bougeoirs en lapis-lazuli de style Louis XVI par Charles Varangoz, vers 1889

Spectaculaire paire de BOUGEOIRS en lapis-lazuli

et bronze finement ciselé et doré de style Louis XVI. Le binet se retourne pour former couvercle de cassolette avec un fretel en pomme de pin.
Dans leur écrin marqué " Varangoz Lapidairerie d'art 91, rue de Turenne Paris. " Charles Varangoz (né à Paris en 1831).

Haut. 23 cm.
(petits accidents et manque aux piédouches des vases).

Provenance : collection tourangelle.

A lapis lazuli pair of candlesticks by Charles Varangoz. Louis XVI style, circa 1889.

CHARLES VARANGOZ À L'EXPOSITION UNIVERSELLE DE PARIS EN 1889

Habile scieur de pierre dure, Charles Varangoz crée, en 1879, une petite usine hydraulique destinée à la taille du cristal de roche. Elle s'agrandit rapidement pour abriter une taillerie de cristaux plus complète et des ateliers de scieurs, de tourneurs, de graveurs, de lapidaires et de mosaïstes, constituant une véritable petite ville où se concentre dans son ensemble toute l'industrie de la lapidairerie.

Il obtient une médaille d'or lors de la sixième exposition de l'Union central des arts décoratifs en 1880 et est remarqué par le jury de l'Exposition universelle de 1889 au Champ-de-Mars à Paris, qui relève dans son compte rendu : "Cet artiste a la louable ambition de faire revivre les trésors d'art du passé et de ravir à l'Allemagne la production des grandes œuvres en lapidairerie au profit de la joaillerie et de l'orfèvrerie françaises. (...) L'installation de M. Varangoz au Champ de Mars offre à nos regards, fort agréablement ravis, quelques pièces de véritable art qui ne seraient pas déplacées au Louvre dans la galerie d'Apollon."

Ses œuvres se trouvent aujourd'hui exposées en Angleterre, comme à Minley Manor où trône une paire de vases en porphyre sous le porche, achetée à l'exposition d'art moderne français pour 200 livres en 1890. Au musée d'Orsay, il conçoit avec Jean-Paul Aubée un surtout de table en argent et cristal de roche commémorant le " Souvenir des fêtes des 6-7-8 octobre 1896 - La France convie la Russie à visiter sa capitale. "

Sous l'appellation Madame veuve Berquin-Varangoz, la maison obtient encore une médaille d'or à l'exposition de Saint-Louis en 1904, dans la classe "Joaillerie et Bijouterie." La maison Varangoz réalise, encore pour la maison Cartier, des oiseaux en pierre dure dans les années 1905-1910.

Adjugé : 5 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :