FR
EN

arts + design #1

 
Consulter les détails de la vente
 
Lot précédent

Lot 1

Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges...
Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges...
Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges...
Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges...
Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges...
Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges...
Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges...
Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges...
Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges...
Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges...

Masque de MARCEL DUCHAMP (Blainville-Crevon, 1887 - Neuilly-sur-Seine, 1968)
par Georges HENRIQUES-RABA à Sanary, 1941.

Haut. 28 cm.

Provenance : collection particulière de la famille Raba.

"Fin 1941, à la Villa les Baux, à Sanary, Ernst Engel présente Marcel Duchamp à Alice et Georges Henriquez Raba...

Durant leurs fréquentes parties d'échecs chez lui, Georges observait attentivement Duchamp. Il était captivé par la physionomie de son brillant adversaire et, un jour, il décida de faire son portrait.
Entre les coups d'échecs, il prit une empreinte en glaise du visage de son ami, comme il l'avait fait de nombreuses fois avec d'autres visiteurs. Il fabriqua ensuite un moule de plâtre et le remplit de ciment coloré avec un pigment terre cuite. Loin d'être un mouleur expert, Georges eut du mal à séparer le moule du moulage ; avec un fil, il coupa le plâtre mais alla un peu trop loin et endommagea les joues et le nez du sujet…

L'artiste ne s'en rendit peut-être pas compte, mais son portrait de Duchamp fait penser aux masques "mortuaires" que René Iché avait sculpté de Breton et Eluard, de leur vivant, en 1929-30."

Extrait de Paul B. Franklin, "Étant donné Marcel Duchamp", in Rencontres à Sanary-sur-Mer, pages 258 à 289, édité par l'Association pour l'étude de Marcel Duchamp, 2011.

Duchamp partit de Sanary pour l'Amérique en mai 1942. Ce masque troublant, oeuvre unique - fut exposé au deuxième Salon de l'Art vivant (17 mai - 17 juin 1942) organisé au musée de Toulon.

Estimation : 10 000 €

 
Lot précédent
Pour aller plus loin
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :