FR
EN

28ème VENTE GARDEN PARTY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 355

d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Jacques Donatien...
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Jacques Donatien...
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Jacques Donatien...
d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Jacques Donatien...

d'après Jean-Baptiste NINI (Urbino, 1717- Chaumont sur Loire, 1786).
Jacques Donatien Leray de Chaumont, 1783.

Moule en terre cuite daté 1783.
Inscription : sur le pourtour du médaillon " JACQUES DONATIEN LERAY DE CHAUMONT" (ponctué de six rosaces); signé et daté sur le pourtour " J.B NINI F 1783" (ponctué de quatre petites rosaces); signature et blason en creux sous la tranche du buste.

Haut. 3,1, Diam. 16,5 cm. (accidents).
Fixé sur une pierre calcaire.

Provenance : maison de famille Beulay, avoué, rue du palais à Blois.

After Jean-Baptiste NINI. Terracotta MOULD figuring JACQUES DONATIEN LERAY DE CHAUMONT set on limestone, 1783.

Rouillac.com, le plus : "Sept moules inédits de Nini". Dossier complet préparé avec le concours de Brice Langlois et d'Alexandre Posson, étudiants du master Histoire de l'Art de l'Université François Rabelais à Tours. (fig.8)

Daté de 1783 ce portrait est celui du fils du mécène de Nini Jacques (James) -Donatien Leray de Chaumont (1740-1840). Ami de Temple, propre petit-fils de Franklin, James Leray grandit dans un contexte franco-américain, qui l’incite à partir aux États-Unis en 1785. Là-bas, Leray fils « fonde plusieurs villes et fait construire à Leraysville une réplique de l’hôtel de Valentinois » qui accueillait en France le père de la nation américaine.

Le moule de James Leray de Chaumont n’a pas pu être comparé avec d’autres moules. Nous n’avons pas connaissance d’autres exemplaires de moule de ce portrait. Toutefois, nous constatons que l’écart de diamètre entre notre moule (165 mm) et le médaillon conservé à Chaumont (159 mm) n’est que de 6 mm, tandis que le retrait avec celui de Blois (144 mm) est considérable. Il est donc probable que notre moule ne corresponde pas avec les médaillons de ce corpus. Il s’agirait donc d’un moule du XVIIIe d’une taille plus importante.

Estimation : 1 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :