FR
EN

22ème VENTE AUX ENCHÈRES À CHEVERNY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 142

Paul SIGNAC (1863-1935)Le Grand voilier dans le port de Paimpol.Fusain...
Paul SIGNAC (1863-1935)Le Grand voilier dans le port de Paimpol.Fusain...
Paul SIGNAC (1863-1935)Le Grand voilier dans le port de Paimpol.Fusain...
Paul SIGNAC (1863-1935)Le Grand voilier dans le port de Paimpol.Fusain...
Paul SIGNAC (1863-1935)Le Grand voilier dans le port de Paimpol.Fusain...

Paul SIGNAC (1863-1935)
Le Grand voilier dans le port de Paimpol.

Fusain et aquarelle signé et daté 1927 en bas à droite.
Mention manuscrite en bas à gauche "Glycine à Paimpol (?)".

27 x 42 cm (à vue).

Provenance :
- Vente du 26 novembre 1972, Hôtel des Ventes de Versailles, n°103.
- Collection bretonne.

Paul Signac se surnomme lui même " le baroudeur-aquarelliste-trotteur ". Féru de navigation, il aura trente-deux yachts au cours de sa vie. D'escale en escale, il dessine les bateaux des ports de Bretagne et d'ailleurs.

Notre oeuvre précède l'importante série des Ports de France. Projet qui lui tenait à coeur depuis longtemps et qui sera réalisé avec le soutien de Gaston Lévy : cent ports réalisés entre mars 1929 et le printemps 1931.

Cette aquarelle représente la goélette « la Glycine ». Ce voilier sort des chantiers Bonne en 1911 pour le compte de l´armateur Duffilhol de Paimpol. Il fait campagne à Terre-Neuve, puis est cédé en 1928 afin d´être armé pour la pêche en Islande. Malheureusement, il coule au large de Gibraltar en août 1939.

Signac pratique l'aquarelle sur le motif et note, avec une grande liberté, des impressions pleines de fraîcheur. C'est à la suite de sa rencontre avec Seurat, au Salon des Artistes Indépendants de 1884, que Signac élabore la célèbre théorie du néo-impressionnisme ou divisionnisme. Il en donnera plus tard la définition : " Les néo-impressionnistes n'usent que de couleur pure…se rapprochant de la couleur du prisme. …Ils les juxtaposeront en touches nettes et de petites dimensions, et, par le jeu du mélange optique, obtiendront la résultante recherchée…". Les fauves furent presque tous de ses amis ou de ses disciples. Sa redécouverte, au tournant du siècle, de l'école anglaise et en particulier de Turner, le fera s'imposer comme l'un des plus grands aquarellistes du XXe siècle.

Fabien DROUELLE

Adjugé : 53 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :