FR
EN

Retour de tableaux de Boucher à Sceaux par voie de préemption

Jeudi 12 Juillet 2018

L'Estampille - L'Objet d'Art, Armelle Baron

François Boucher (1703- 1770),
Scènes pastorales dans des encadrements rocaille.
Huiles sur toile, 274 x 70 cm.
Vente château d'Artigny, Rouillac, 10 juin 2018.
Estimé: 400 000/600 000 €
Adjugé : 496 000 € (frais inclus]
François Boucher (1703- 1770),
Scènes pastorales dans des encadrements rocaille.
Huiles sur toile, 274 x 70 cm.
Vente château d'Artigny, Rouillac, 10 juin 2018.
Estimé: 400 000/600 000 €
Adjugé : 496 000 € (frais inclus]


Le musée de Sceaux a préempté cet ensemble de huit cartons réalisés par Boucher et son atelier. Il s'agit de projets pour la Manufacture des Gobelins destinés à la réalisation de garnitures de sièges commandées par Madame de Pompadour pour le château de Crécy en 1751. Les cartons furent ensuite montés sur des châssis, deux par deux, entourés de bordures réalisées par Alexis Peyrotte, collaborateur de Boucher. Le duc de Penthièvre devint propriétaire du château de Crécy en 1757 puis hérita du château de Sceaux en 1775 ; il y plaça les décors de Boucher dans le boudoir de la Princesse de Conti. Pendant la Révolution, les autres toiles de cet ensemble réalisées par Peyrotte furent vendues et sont conservées à la Frick Collection, mais les quatre premières, comprenant les originaux de Boucher, furent acquises en 1872 par le duc de Trévise, alors propriétaire du château de Sceaux. À l'occasion de la cession du château au département, les toiles restèrent la propriété de la famille de Trévise ; elles réintègrent aujourd'hui leur ancienne demeure.
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :