FR
EN

284 PIÈCES DE MOBILIER LIVRÉES PAR LES ROUILLAC POUR LE CHÂTEAU D’AZAY LE RIDEAU

Jeudi 06 Juillet 2017

Communiqué

À l’occasion de la « Renaissance d’Azay-le-Rideau », Aymeric et Philippe et Rouillac, Commissaires-priseurs, Expert près la cour d‘Appel, on le plaisir d’annoncer qu’ils ont livré depuis le début de ce chantier centennal un total de 284 pièces de mobilier au château pour le remeubler, soit lors de ventes aux enchères publiques, soit dans le cadre de négociations privée de gré-à-gré.

Depuis les batteries de cuisine en cuivre présentées lors d’une vente aux enchères entièrement consacrée aux souvenirs d’Azay-le-Rideau à Tours en 2012, jusqu’à la prestigieuse vaisselle en porcelaine armoriée du lion des Biencourt, en passant par un ménagère en argent de l’orfèvre Odiot, les arts de la table ont concentré l’essentiel du volume d’acquisition du Centre des Monuments Nationaux. Un grand nombre de ces souvenirs étaient restés dans la descendance des héritiers des Marquis de Biencourt. D’autre ont été « chassés » par les commissaires-priseurs pour répondre aux attentes du château.

Les objets en bronze créés par la Comtesse de Biencourt, sculptrice de grand talent, tels un bougeoir à main au dauphin font partie des plus émouvants retours in situ. La statue équestre de Louis XII qui trône aujourd’hui à gauche de la cheminée d’apparat du salon Biencourt a réservé le plus de surprises. Grace au département d’Histoire de l’Art de l’Université de Tours son historique a pu être reconstitué. Elle a été dessinée par la Manufacture de Sèvres d’après celle du château de Blois détruite pendant la Révolution Française ! En 2003 Philippe Rouillac avait déjà dispersé la bibliothèque des Marquis de Biencourt et cédé au Conseil Général d’Indre et Loire le fonds d’archives du château.

Au-delà de leurs records d’enchères, Philippe et Aymeric Rouillac s’enorgueillissent de fournir chaque année les plus grandes collections françaises et internationales, telles Le Louvre, les Palais de Versailles ou de Compiègne, le Rijksmuseum… Ils attachent un soin particulier à aider les châteaux du Val de Loire à se remeubler, chaque fois qu’ils identifient des objets s’inscrivant dans leur histoire, tel les châteaux de Chambord, Cheverny, Chaumont sur Loire, Blois, le Clos Lucé ou Villandry.

Renseignements 02.47.61.22.22
www.rouillac.com.
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :