FR
EN

32ème VENTE GARDEN PARTY - II

 
Consulter les détails de la vente

Lot 236

HORLOGE RÉVEIL LANTERNE 

en laiton, coiffée d'une toupie supportée par...
HORLOGE RÉVEIL LANTERNE 

en laiton, coiffée d'une toupie supportée par...
HORLOGE RÉVEIL LANTERNE 

en laiton, coiffée d'une toupie supportée par...
HORLOGE RÉVEIL LANTERNE 

en laiton, coiffée d'une toupie supportée par...
HORLOGE RÉVEIL LANTERNE 

en laiton, coiffée d'une toupie supportée par...
HORLOGE RÉVEIL LANTERNE 

en laiton, coiffée d'une toupie supportée par...
HORLOGE RÉVEIL LANTERNE 

en laiton, coiffée d'une toupie supportée par...
HORLOGE RÉVEIL LANTERNE 

en laiton, coiffée d'une toupie supportée par...

HORLOGE RÉVEIL LANTERNE

en laiton, coiffée d'une toupie supportée par quatre autres réunies par une entretoise au-dessus de la cloche. Chacune repose sur une colonne dorique. Trois frontons à décor de dauphins aux corps entrecroisés entourés de rinceaux et fleurs. Le cadran principal à décor de deux tulipes affrontées indique les heures par des chiffres romains en alternance d'un décor végétal, les minutes signalées par un chemin de fer. Le cadran tournant du réveil, orné d'une fleur épanouie, présente les heures en chiffres arabes. Repose sur quatre pieds toupies.
Marquée "William Speakman in / Hatton Garden London ".

Travail anglais de la fin du XVIIe, début du XVIIIe siècle.

Haut. 39, Larg. 14,7 Prof. 14,7 cm.
(en l'état).

Lantern alarm clock by an English horologist from the end of the 17th and beginning of the 18th century.

William Speakman est l'apprenti de William Colson. Il est reçu maître à la Compagnie des Horlogers en 1701. Il installe son atelier à Westminster puis à Hatton Garden, où cette horloge lanterne a d'ailleurs été réalisée, comme l'indique les inscriptions relevées sur son cadran. La production de Speakman en particulier s'inscrit pleinement dans la production britannique des horloges lanternes. Elles tirent leur nom de leur forme caractéristique et sont le premier type d'horloge apparaissant dans la sphère civile en Grande-Bretagne à partir de la fin du XVe siècle. Toutefois, l'usage de ces pièces ne devient courant qu'à partir du début du XVIIe siècle.

Estimation : 1 000 € ~ 1 500 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :