FR
EN

32ème VENTE GARDEN PARTY - II

 
Consulter les détails de la vente

Lot 220

IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...
IMPORTANTE COUPE de PRIX  par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée...

IMPORTANTE COUPE de PRIX par CHRISTOFLE, 1865

en argent, décernée par le ministère de l'agriculture, du commerce et des travaux publics.
Coupe circulaire à décor estampé de quatre scènes des travaux des champs légendées "PATURAGE, MOISSON, VENDANGE, LABOURAGE. "
Inscrite sur le pourtour " MINISTERE DE L'AGRICULTURE DU COMMERCE ET DES TRAVAUX PUBLICS MDCCCLXV ".
Surmontée au centre de la déesse Cérès tenant dans sa main droite une couronne de laurier et dans sa main gauche une corne d'abondance. Elle est dans la position debout sur un socle cylindrique orné de l'Aigle impérial.
La coupe pose sur un fût à collerette et nœud en forme d'urne, décoré de godrons, assorti de larges volutes et rinceaux terminés en feuilles de vigne et épis de blé.
La base circulaire à aile concave moulurée d'oves et au décor crénelé alternant épis de blé et feuilles de vigne, pose sur quatre pieds ajourés de gerbes de feuillages de plantes fourragères : trèfle, lotier, sainfoin, luzerne. Un bœuf, un bélier, une brebis, une faucille et des gerbes de plantes fourragères y sont représentés en ronde-bosse.
Doucine à décor d'une frise géométrisée alternant motifs de feuilles de vigne et d'épis de blé sur fond amati. Repose sur quatre pieds à enroulement feuillagé ajourés, richement décoré et ciselé de bouquets de feuilles.

Poinçon Minerve.
Oeuvre de Charles CHRISTOFLE (1805 -1863), Eugène CAPY (1829 - 1894) et Pierre ROUILLARD (1820 -1881).

Haut. 63, Diam. du plateau 41,5 cm.
Poids: 9.300 g.

Important Christofle silver prize cup with allegorical decoration of grazing, harvesting, yielding and ploughing.

Bibliographie : Yves BADETZ in Daniel ALCOUFFE (dir.), L'Art en France sous le Second Empire, cat. exp. Paris, Grand Palais, 11 mai - 13 août 1979, Paris, Ed. RMN, notice 79.

Le modèle de notre trophée est présenté pour la première fois à l'Exposition universelle de Londres de 1862. Outre Charles Christofle, qui obtient à l'occasion de cette manifestation une nouvelle distinction, les sculpteurs Eugène Capy et Pierre-Louis Rouillard collaborent à la réalisation de cette importante pièce d'orfèvrerie. Le premier livre le modèle de Cérès, tandis que le second s'investit dans la réalisation des animaux et vraisemblablement des bas-reliefs. Il semble cependant que le prototype de cette pièce ait été conçu au moins un an auparavant, comme le laisse suggérer les recueils photographiques des pièces d'orfèvreries de la maison Christofle (archives Christofle). Au Salon de 1861, Charles Christofle expose effectivement une " coupe or et argent " qui est donnée par le Ministère de l'Agriculture aux concours régionaux de la même année. Comme pour notre trophée, Eugène Capy participe à ce projet. En revanche, le sculpteur Auguste Madroux qui prête son concours au prototype, est remplacé par Pierre-Louis Rouillard.

La figure de Cérès est traitée dans le style néo-classique. Les drapés aux plis tombant ou la couronne de laurier, entre autres, rappellent l'art de l'antiquité. Cette coupe offre ainsi un répertoire stylistique composite. Les bas-reliefs apposés sur le pourtour de la coupe sont traités avec réalisme, tandis que le bœuf et les moutons sont figurés avec naturalisme. Dans tous les cas comme le souligne Yves Badetz, conservateur en chef du patrimoine, les motifs figuratifs de ce trophée se retrouvent dans d'autres pièces destinées à être offertes à l'occasion de concours agricoles. Par exemple, la Cérès a été éditée seule pour être placée sur un marbre, alors que la scène de labour se retrouve sur le socle d'un prix coiffé d'une figure de laboureur.

Notre coupe figure parmi la quinzaine d'exemplaires recensés par Anne Gros, conservateur du patrimoine de la Maison Christofle. Une est conservée au Musée d'Orsay (OAO 2083), tandis qu'une autre datée de 1866 est présentée au Musée d'Auxerre. D'autres exemplaires sont passés en ventes publiques, à l'exemple d'une coupe réalisée pour le concours régional agricole d'Épinal de 1864 (Christie's, 1er décembre 2016, n°389 et Delon-Hoebanx, 20 juin 2018, n°261) ou pour le concours régional de Rennes de 1863 (Rennes enchères, 6 mars 2017, n°50), ou de Caen de 1867 (Bordeaux, 29 novembre 2017, n°217). Des exemplaires similaires ont aussi été remis à l'occasion des concours de Narbonne de 1870 et de Chartres en 1877.

Estimation : 10 000 € ~ 15 000 €

Pour aller plus loin
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :