FR
EN

arts + design #2

 
Consulter les détails de la vente

Lot 10

Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...
Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)Paire de tabourets dits "...

Charlotte PERRIAND (Paris, 1903 - 1999)
Paire de tabourets dits " Berger ", c. 1956

de forme tripode basse en bois massif à assise circulaire légèrement creuse.
Édition Steph Simon.

Haut. 28, Diam. 31 cm.
Haut. 27,5, Diam. 32 cm.

Provenance : collection Robert et Paulette Wolfelsberger, membres de la Haute coiffure française, pour leur maison de Chènevières-sur-Marne (Val-de-Marne) après 1955 (photos d'archives) ; par descendance, Tours.

Bibliographie : Jacques Barsac, "Charlotte Perriand, L'œuvre complète, Vol. 2 : 1940-1955", Paris, 2015, pp. 349, 443-444, 467, 473 et 515

En 1948 Charlotte Perriand dessine un tabouret haut tripode pour l'hôtel "Le Doron" à Méribel, en s'inspirant d'un siège de berger aperçu pendant une ballade en montagne. À la suite d'un séjour au Japon en 1953, elle élabore cette variante avec les pieds raccourcis.

Adjugé : 12 500 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :