FR
EN

29ème VENTE GARDEN PARTY - II

 
Consulter les détails de la vente

Lot 401

Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à...
Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à...
Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à...
Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à...
Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à...
Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à...
Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à...
Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à...
Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à...
Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à...

Émile GALLÉ (Nancy, 1846 - 1904)
PAIRE de PICHETS AQUAMANILE à la CHIMÈRE
en faïence bleue et blanche. Le dragon assis sur ses quatre pattes recrache l'eau par sa gueule. Un collier pectoral est orné de fruits. La queue retournée forme l'anse.
Signature nouille sur la patte avant gauche.

Circa 1880-1890.

Haut. 28,5 cm.
(saut d'émail à l'intérieur de l'anse d'un des deux pichets).

A GALLE PAIR of white and blue ceramic PITCHERS figuring a CHIMAERA. Circa 1880-1890. Signed.

GALLÉ CÉRAMISTE

L'œuvre céramique d'Émile Gallé (1846-1904) n'est pas aussi connue que celle en verre. Elle résulte d'une tradition familiale héritée de son père Charles (1818-1902), peintre sur porcelaine de formation. Celui-ci développe son activité en s'associant notamment à partir de 1876 à la manufacture vosgienne d'Adolphe Muller.

Lorsqu'Émile reprend la tête de l'entreprise en 1885, il s'efforce à renouveler la céramique pour en faire un art à part entière, en se différenciant des multiples centres de production de l'époque. C'est à partir de ses dessins et de ses recommandations que sont conçues et élaborées les formes et les couleurs de chaque pièce. Il paraît bien difficile aujourd'hui d'attribuer à Gallé un style particulier tant son œuvre est multiple. Il s'illustre néanmoins dans la faïence stannifère, les services de table et les pièces de fantaisie.

S'il multiplie les expériences, en conjuguant à la fois la verrerie et la céramique, et propose également une suite de grès artistiques à l'Exposition universelle de 1889, il renonce à la fin de la décennie 1890 à son activité de céramiste en raison du désamour du public pour ce médium, se consacrant quasi exclusivement à l'art du verre.

Adjugé : 2 200 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :