FR
EN

arts + design

 
Cliquez ici pour afficher les détails

Lot 81

Nadia SABOURIN (née à Chauvigny en 1960)
"Les évanouis n°6", 2008.

Robe...

Nadia SABOURIN (née à Chauvigny en 1960)
"Les évanouis n°6", 2008.

Robe en biscuit de porcelaine, pièce unique non moulée.

Haut. 19, Diam. 33 cm

Nadia Sabourin est une artiste présentée par Patricia Laigneau au château du Rivau.
www.nadiasabourin.com

Cette robe fait partie d’une série évoquant les « objets de deuil » et la « présence par l’absence ». L’objet de référence est une véritable robe d’enfant, enduite de barbotine de porcelaine à l’intérieur, comme à l’extérieur, puis cuite à 1400°. La cuisson a détruit la robe en tissu au profit d’un objet métamorphosé « désincarné ». Un léger espace vide entre l’extérieur de l’objet et l’intérieur demeure le seul témoignage fantomatique de l’existence passée de la robe. Seule son empreinte en porcelaine demeure visible.

Le travail de Nadia Sabourin est enraciné depuis les années 1980 dans le rapport les vivants AVEC la mort. Les formes qui la préoccupent sont des " objets de deuil " et par extension ce qui évoque la " présence par l'absence ". Leur transformation par empêchement ou par l'épreuve du feu fait système dans un processus de transmutation. En utilisant la performance, le dessin, ainsi qu'une grande variété de matériaux, elle crée des situations absurdes et composites autour de son autoportrait.

L'utilisation de matériaux subissant l'épreuve du feu s'est imposée comme une réponse radicale à sa préoccupation. Elle permet par la carbonisation ou par la cuisson d'altérer à cœur ou de détruire les objets de référence au profit d'un objet métamorphosé " désincarné ". Ce choix prométhéen implique une finalité logée dans l'égarement, le renversement et le risque d'une folie imprudente.

Estimation : 1 000 € ~ 1 500 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :