FR
EN

25ème VENTE AUX ENCHÈRES À CHEVERNY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 261

Jean GAUTHERIN (Ouroux-en-Morvan, 1840 - Paris, 1890)Clothilde de Surville, 1877.Bronze...
Jean GAUTHERIN (Ouroux-en-Morvan, 1840 - Paris, 1890)Clothilde de Surville, 1877.Bronze...
Jean GAUTHERIN (Ouroux-en-Morvan, 1840 - Paris, 1890)Clothilde de Surville, 1877.Bronze...
Jean GAUTHERIN (Ouroux-en-Morvan, 1840 - Paris, 1890)Clothilde de Surville, 1877.Bronze...
Jean GAUTHERIN (Ouroux-en-Morvan, 1840 - Paris, 1890)Clothilde de Surville, 1877.Bronze...

Jean GAUTHERIN (Ouroux-en-Morvan, 1840 - Paris, 1890)
Clothilde de Surville, 1877.

Bronze patiné signé et daté 1877, fondeur Barbedienne, réduction mécanique, numéroté 952. Gravé sur un cartel dans la plinthe :" O cher enfantelet vray portraict de ton père/ Dors sur le seyn que ta bouche a pressé !/ Dors, petiot, clos amy, sur le sein de ta mère/ Tien doulx oeillet par le somme oppressé/ CLOTILDE de SURVILLE 1421"

Haut. 68, Larg. 20, Prof. 25 cm.

Provenance : ancienne collection du château de la Bellière, Maine-et-Loire.

La publication en 1803 des poèmes inédits de Clothilde de Surville (1405-1498), poétesse médiévale, suscite une contestation parmi la critique, qui crie à l'imposture littéraire. L'appui de Joséphine de Beauharnais permet de passer outre les suspicions phallocrates. Le plâtre original de cette sculpture est présenté au Salon de 1877 (n°3808, acquis par l'Etat). Il est en dépôt au Musée de Reims. Le Musée d'Orsay à Paris conserve une épreuve en marbre. Le fondeur Barbedienne réalise les éditions dans huit tailles différentes.

Adjugé : 2 100 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :