FR
EN

25ème VENTE AUX ENCHÈRES À CHEVERNY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 94

PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...
PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen...

PAIRE d'ENCOIGNURES en laque de la Chine, et vernis européen à fond noir. Décor or de scènes de palais animées de personnages sur l'extérieur des vantaux. L'intérieur en placage de palissandre et marqueterie d'une étoile à huit branches pour les portes . Dessus de marbre brèche à double bec de corbin.

Estampillée à trois reprises sur l'une et une fois sur l'autre : FG.
L'une marquée N°1 à l'encre.

Louis XV, XVIIIe siècle.

Haut. 104,5, Larg. 88, Prof. 68 cm. (en l'état).

Provenance :
- Anciennes collections du château de Meslay en Vendômois, très probablement commandées par Jean-François de La Porte, fermier général.

Mentionnée dans l'inventaire des collections de Pierre Jean François de La Porte, conseiller d'Etat et intendant du Bourbonnais puis du Dauphiné, et de son épouse née Le Fèvre de Caumartin, au château de Meslay en Vendômois en 1785 : "Dans le salon. (...) Deux encoignures et leurs dessus de marbre."

L'estampille "F.G." peut-être attribuée, d'après Kjellberg, à François Garnier, actif à partir de 1730, mort en 1774. Une petite armoire basse de Garnier, à 2 portes ornées de laque de Chine noir et
or, a été vendue à Lyon en 1986. Nicolay attribue, pour sa part, cette estampille à un François Gaudreau, ébéniste qui n'aurait pas accédé à la maîtrise. Cette tradition est reprise par Salverte.

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :