FR
EN

Pistolets de duel de l'Empereur Thu Duc

Mardi 05 janvier 2021

par Ferdinand Claudin, c. 1850

FERDINAND CLAUDIN (armurier parisien actif au XIXe siècle)

Cassette nécessaire de pistolets de duel provenant du palais de Hué, c. 1850

Cassette nécessaire de pistolets de duel plaquée d’ébène, ornée sur le couvercle d’une plaque et d’un filet en laiton, sur le côté, un onglet et une plaque d’entrée de serrure en suite, gainée à l’intérieur de velours gaufré cramoisi, marquée dans le couvercle « Fd Claudin à Paris ».

Elle contient une belle paire de pistolets de duel à percussion.
Canons à pans, rayés, gravés aux bouches aux tonnerres et aux queues de platines de feuillages.
Platines avants à corps plats et chiens à corps ronds, entièrement ciselées en suite de rinceaux feuillagés et de masques, signées dans des banderoles « Fd Claudin à Paris ».
Pontets repose doigt, contre-platines et calottes octogonales découpés, ornés en suite.
Monture en ébène. Crosses rainurées et sculptées de torsades de feuillages. Futs décorés en suite.
Toutes les parties métalliques sont ciselées sur fond amati.

Et ses accessoires : Beau moule à balles à coupe jet, entièrement ciselé dans le même décor et signé sur les branches ; un tournevis et un démonte cheminée à manche tourné en ébène ; un maillet à joues plates ; une boite ronde à capsules en bois clair ; deux boites rondes pour les bourres et une pour la graisse ; une baguette de bourrage à embout en laiton ; une baguette de nettoyage à embout griffe en laiton.
Deux des angles de la boite sont garnis de couvercle à prise en ébène pour les logements des balles.
B.E.

Issu d’une dynastie d’arquebusiers, Ferdinand Claudin expose plusieurs fois à l’Exposition universelle.
Il était l’ami de Gambetta.

Historique :
Cette belle paire de pistolets, qui aurait appartenu à l’Empereur Thu Duc (1829-1883), a été prise dans le palais de Hué lors de l’expédition du Tonkin (1885). Elle pourrait avoir fait partie des cadeaux diplomatiques échangés lors de l'ambassade vietnamienne en France menée par Phan Thanh Gian conduisant au traité de Hué en 1863.

Provenance :
- Prise par Jean Boudin du 10e léger, qui participa au combat de la nuit du 4 au 5 juillet 1885 dans le palais de Hué (joint un courrier 20 juillet 1885 à son ami de Montay relatant ce combat).
- Cette paire de pistolets est ensuite envoyée par le lieutenant Louis Eugène Boudin (il s’agit surement d’un membre de la famille du premier) du 3e Zouaves (né en 1855, mort centenaire d’après sa fiche Légion d’honneur), dont la bravoure est citée à de nombreuses reprises dans l’historique du 3e Zouaves, au lieutenant Marie Louis Frédéric-Ferdinand Labbé de Montay (né en 1853) du 7e régiment de chasseurs à cheval, en poste à Batna en Algérie (joint un courrier du 10 juillet 1886 : "Il y a un peu plus d'un an, il faisaient l'ornement des salles du Palais royal à Hué (…), mais le 5 juillet 1885 après une nuit effroyable des soldats terribles habillés comme des Trucs s'emparèrent de la citadelle et du Palais royal et quelque jours après en souvenir de cet évènement le sus nommé Jean Boudin recevait les pistolets dont la crosse (était) toute tiède de l'étreinte royale").
- collection particulière, Touraine.

Beautiful cassette gathering a set of dueling pistols by Ferdinand Claudin around 1850, presumed to have belonged to the Emperor of Vietnam Thu Duc, taken during the fights at the Palace of Hué by a soldier of the French expeditionary corps in 1885.
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :