FR
EN

Le souvenir de Napoléon, de Vendôme à New York

Lundi 11 janvier 2021
Précédent

La Nouvelle République

Le 5 mai prochain, on célébrera le bicentenaire de la mort de Napoléon, en 1821 à Sainte-Hélène. Une année « impériale » à laquelle les commissaires-priseurs Philippe et Aymeric Rouillac ne pouvaient rester insensibles. Le 24 janvier, un fauteuil de l’empereur au château d’Eu, réalisé vers 1812 par l’ébéniste Jacob, sera vendu aux enchères à Vendôme. « En raison de son état de conservation dégradé, la mise à prix ne sera que de 1.000 euros… ou la promesse d’une résurrection impériale ! », annonce Philippe Rouillac.

Par ailleurs, l’épée en or réalisée par l’orfèvre de Napoléon, Biennais, qui avait été découverte et vendue par les Rouillac en 2015 a rejoint les collections du Metropolitan Museum of Art à New York. Son actuelle propriétaire, Irene Roosevelt Aitken, en a fait don au célèbre musée. C’est le deuxième objet labellisé Rouillac qui rejoint la prestigieuse institution américaine, après une tapisserie royale anglaise de Don Quichotte en 2011.
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :