FR
EN

Idoles et vases grecs d'un consul de France

Jeudi 23 juillet 2020

Pierre, terre et bronze du Néolithique à Rome, par Jean-Sylvain Caillou

IDOLE FÉMININE dite de VARNA

en pierre polie grise.

Personnification assise de la fécondité avec des formes généreuses et anguleuses. La tête et les bras sont simplement suggérés.

Indication à l’encre au dos : M. Commont, 1933, Coll. E. Licent. Varna – Bulgarie. Emile Licent (1876-1952), Jésuite et préhistorien français, connu notamment pour ses travaux en Chine.

Très probablement culture de Hamangia, période néolithique

Haut. 13,2 cm.
(collage sous la poitrine.)

GRAND CRATÈRE en cloche à FIGURES ROUGES.

Sur la face A, au centre, une femme tenant un thyrse se tourne à gauche vers un satyre porteur d'une situle et présentant un oiseau. A droite, un homme muni d'un thyrse, une coupe à la main. La face B est ornée de trois jeunes gens drapés

Apulie, début du IVe siècle av. J.-C. Peintre de Tarporley ou de Dolon ?

Haut. 39,5 Diam. 44.4 cm.

Provenance :
- galerie Sol invictus, Londres, 7 février 2000 (certificat d'authenticité),
- collection E. G . Seggelen Mayer, Pays-Bas.
- collection d'un consul honoraire de France, Touraine.

Large bell-shaped red-figure crater with thyrse carriers. Apulia, early 4th century BC. Painter of Tarporley or Dolon?

AMPHORE à COL à FIGURES NOIRES, avec ATHENA et DYONISOS

peinte sur deux registres.
Sur la face A, le registre principal, sur la panse, figure un homme avec son équipement militaire (casque sur les épaules et bouclier à ses pieds) tendant la main droite vers Athéna, elle-même armée et tendant sa main gauche. De part et d'autre une femme avec des palmes. Un cippe à l'extrême droite. Le registre supérieur, sur l'épaule, présente au centre un duel d'hoplites, avec à gauche une femme tenant une palme et à droite un homme barbu tenant un bâton (pédotribe). Le tout encadré par deux grands yeux.
Sur la face B, le registre principal est centré sur Dionysos, un canthare à la main, entouré de deux silènes portant un lièvre, des feuilles de lierre et une œnochoé. De part et d'autre, deux ménades avec du lierre dans les mains. Le registre supérieur représente un athlète, à une femme gauche et le pédotribe à droite avec un cheval derrière lui. Le tout encadré par deux grands yeux.

Grèce, région d'Athènes, entourage du peintre d'Antiménès, vers 530-500 av. J.-C.

Haut. 41,7 Diam col. 16,7 cm.
(cassures et collages visibles, sans manque notable. Mériterait une restauration).

Provenance :
- Hermann Historica, Munich, 24 mai 2012, n°3126,
- collection d'un consul honoraire de France, Touraine.

STATUETTE du DIEU MARS

en bronze, vêtu d'une cuirasse et du paludamentum, tenant de sa main gauche un glaive le long du bras, à la manière des Mars découverts à Blicquy et à Ambleteuse (une caractéristique de la Gaule belgique ?). Notre exemplaire s'éloigne des représentations classiques, inspirées par la statue du temple de Mars Ultor, construit à Rome par Auguste en mémoire de l'assassinat de son père adoptif, Jules César. Un large tenon de fixation présent à l'arrière indique que la statuette était un élément ornemental, inséré dans une composition.

Empire romain, II-IIIe siècle après J.-C.

Haut.14 cm.
(main droite manquante).

Provenance :
- Gorny & Mosch, Munich, 17 décembre 2014, n°25,
- collection d'un consul honoraire de France, Touraine.
Statuette of the god Mars in bronze. Roman Empire, 2nd-3rd century A.D.
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :