FR
EN

32ème VENTE GARDEN PARTY - II

 
Consulter les détails de la vente

Lot 248

TROIS CHAISES CANNÉES par TILLIARD

en hêtre mouluré et sculpté, le...
TROIS CHAISES CANNÉES par TILLIARD

en hêtre mouluré et sculpté, le...
TROIS CHAISES CANNÉES par TILLIARD

en hêtre mouluré et sculpté, le...
TROIS CHAISES CANNÉES par TILLIARD

en hêtre mouluré et sculpté, le...
TROIS CHAISES CANNÉES par TILLIARD

en hêtre mouluré et sculpté, le...
TROIS CHAISES CANNÉES par TILLIARD

en hêtre mouluré et sculpté, le...

TROIS CHAISES CANNÉES par TILLIARD

en hêtre mouluré et sculpté, le dossier de forme violonée décoré à l'amortissement de fleurettes entourées de guirlandes feuillagées, l'épaulement orné de rinceaux d'acanthe. La ceinture chantournée présentant au centre des fleurettes parées sur chacun des côtés de guirlandes végétales. Quatre pieds cambrés en console ornés en partie supérieure de fleurettes et se terminant par des feuilles d'acanthe.

Estampillées TILLIARD, pour Jean-Baptiste I TILLIARD père, reçu maître en 1717, ou Jean-Baptiste II TILLIARD fils, reçu maître le 16 juillet 1752.

Haut. 94, Larg. 50,5 Prof. 51 cm.
(accidents, restaurations et renforts métalliques, un pied anté).

Provenance : descendance de Jean Marie-Pie Michel Claret (1805-1886), architecte-décorateur de Napoléon III et protégé du baron James de Rothschild.

Three moulded beech caned chairs stamped by Tillard in the 18th century.

La dynastie des Tilliard naît avec Jean-Baptiste Tilliard Ier (1665-1766). Installant son atelier à Paris, rue de Cléry, il reçoit les commandes de prestigieux amateurs à commencer par le prince de Soubise, mais surtout le mobilier de la Couronne. La richesse de son vocabulaire esthétique associée aux nombreuses formes de siège proposées font de lui l'un des menuisiers les plus reconnus de son temps, à l'instar des Foliot. Sa production est prolongée par son fils Jean-Baptiste II Tilliard (1752-1797) qui se joint à l'atelier familial dans lequel il réalise son apprentissage. En raison des connaissances acquises auprès du père et la reprise de la même estampille, les productions personnelles des Tilliard père et fils sont difficilement distinguables.

Adjugé : 1 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :