FR
EN

TABLEAUX et DESSINS ANCIENS

 
Consulter les détails de la vente

Lot 187

Alexandre Marie COLIN (Paris, 1798-1875)La fiancée d'Abydos.Toile.Haut. 45, Larg. 61...
Alexandre Marie COLIN (Paris, 1798-1875)La fiancée d'Abydos.Toile.Haut. 45, Larg. 61...
Alexandre Marie COLIN (Paris, 1798-1875)La fiancée d'Abydos.Toile.Haut. 45, Larg. 61...
Alexandre Marie COLIN (Paris, 1798-1875)La fiancée d'Abydos.Toile.Haut. 45, Larg. 61...
Alexandre Marie COLIN (Paris, 1798-1875)La fiancée d'Abydos.Toile.Haut. 45, Larg. 61...
Alexandre Marie COLIN (Paris, 1798-1875)La fiancée d'Abydos.Toile.Haut. 45, Larg. 61...

Alexandre Marie COLIN (Paris, 1798-1875)
La fiancée d'Abydos.

Toile.

Haut. 45, Larg. 61 cm. (rentoilée).

Rédigée en 1813 par Lord Biron, après sa traversée du détroit des Dardanelles à la nage entre Abydos et Sestos, le poème "The Bride of Abydos" est illustré en peintures par Alexandre Colin - peintures dont on retrouve les gravures par Reveil dans l'ouvrage "Historical illustration of Lord Byron's works" édité par Charles Tilt à Londres en 1833. La scène représentée sur notre toile est une variante de celle gravée par Reveil et illustre les chapitres 9 à 11 du chant premier du poème :

"Il continue de jeter ses regards à travers la jalousie de la fenêtre, pâle muet et tristement immobile. Le regard de Zuleika était fixé sur lui ; mais son attitude ne lui apprit peu de chose. Sa douleur était égale à la sienne, quoique cependant elle ne fut pas la même."

Dix ans plus tard, en 1843, Eugène Delacroix, contemporain et ami de d'Alexandre Colin, illustre ce poème dans le grand tableau conservé au musée du Louvre.

Adjugé : 20 000 €

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :