FR
EN

31ème VENTE GARDEN PARTY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 140
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon et les muses, d'après Mignard, tissée à fils d'or par la Manufacture royale des Gobelins et livrée au Garde-Meuble de la Couronne en 1708

Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...
Exceptionnelle tapisserie dite de la galerie de Saint-Cloud figurant Apollon...

Manufacture Royale des Gobelins d'après Pierre MIGNARD (Troyes, 1612 - Paris, 1695)
Apollon et les Muses

en laine, soie et fils d'or à décor polychrome.
Tapisserie en basse lisse, dite " de la galerie de Saint-Cloud ", d'après des cartons de Pierre Mignard représentant sur le mont Parnasse " Apollon et les Muses ".
Riches bordures latérales ornées des attributs des Sciences et des Arts avec un cygne dans un médaillon et une sphère astronomique dans le bas, d'après Jean-Baptiste BLIN de FONTENAY (Caen, 1653 - Paris, 17515) et à l'imitation d'un cadre d'après Rodolphe PARENT.

Fin du XVIIe-début du XVIIIe.

Haut. 375, Larg. 572 cm.
(usures et liseré rapporté ; récente et importante restauration, dossier sur demande)

Provenance : livrée avec la tenture complète de la galerie de Saint-Cloud au Garde-Meuble de la Couronne sous le n°130 des tentures à or, le 23 octobre 1708 ; sortie avec trois autres pièces pendant le Directoire, vers 1795-1796.

Exceptional tapestry known as from the gallery of Saint-Cloud depicting Apollo and the muses after Mignard, woven with gold threads by the Royal Goblins Manufacture and delivered to the Garde-Meuble de la Couronne in 1708.

Certificat bien culturel de libre circulation hors du territoire français.

Pour prolonger sur rouillac.com :
- "La tenture d'Apollon et les saisons par la manufacture des Gobelins".

Compte-rendu de restauration :

Nettoyage.

Lavage traditionnel à l'eau courante, nettoyage de fond pour restitution des couleurs de la tapisserie qui à la base était très jaune. Elimination des soies et laines brûlées.
Passage à l'eau savonneuse pour ôter les particules grasses.
Rinçage à l'eau courante pour achever le nettoyage.
Séchage rapide de la tapisserie à plat, sur l’herbe à l'air libre.

Examen de l’état après lavage

Aucun dégorgement des couleurs n’a été observé, les restaurations XIXème qui sont souvent la cause de ces dégorgements sont peu nombreuses
Aucun réemploi de morceaux de tapisserie n’a été constaté
La tapisserie présente des lacunes importantes dans le ciel laissant apparaître les chaînes relativement bien conservées

Problématique de la restauration

Retrouver les nuances de bleu et de blanc du ciel
Respecter la finesse du tissage (10 files environ au cm pour la chaîne, 25 duites environ au cm pour la soie, 18 duites environ au cm pour la laine).
Retrouver la netteté d’origine dans les détails des costumes, chevelures, bordures (l’objectif étant d’avoir une netteté à partir de 30cm de recul).
Réinsérer les « voiles pudiques » en soie des angelots rajoutés au XVIIème (le dessous ayant été découpé à l’époque)

La restauration

Utilisation de métiers à tisser adaptés aux types de restauration à réaliser
Trois types d’opérations :
• Opération de remplacement des chaînes rompues ou disparues (quelques centaines) afin de garder la planimétrie de la tapisserie (pas de boursouflures recto et verso apparentes)
• Opération de consolidation des chaînes par la technique des points en quinconce (piquage)
• Opération de tissage fait à l'aiguille. Le choix des couleurs est essentiel. Respect des coloris de l’époque (nécessité de tinter des fils), utilisation de 4 fils de couleur différente dans la duite pour obtenir les nuances.
• Opération de remplacement des fils or argent, principalement ceux de la bordure inférieure.
Utilisations de fils début XXème

Doublage.

En toile de coton (toile bisonne) maintenue par des coutures pour une tenue régulière à l'ensemble. Pose d’une bande velcro pour permettre d'accrocher la tapisserie, les trois autres côtés restant libres.

Nombre d’heures de restauration : environ 3 000

Estimation : 80 000 € ~ 100 000 €

Pour aller plus loin
Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :