FR
EN

26ème VENTE GARDEN PARTY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 409

Armand-Albert RATEAU (Paris, 1882-1938)PAIRE de CHAISES CHAUFFEUSES aux palmiersen hêtre...
Armand-Albert RATEAU (Paris, 1882-1938)PAIRE de CHAISES CHAUFFEUSES aux palmiersen hêtre...
Armand-Albert RATEAU (Paris, 1882-1938)PAIRE de CHAISES CHAUFFEUSES aux palmiersen hêtre...
Armand-Albert RATEAU (Paris, 1882-1938)PAIRE de CHAISES CHAUFFEUSES aux palmiersen hêtre...
Armand-Albert RATEAU (Paris, 1882-1938)PAIRE de CHAISES CHAUFFEUSES aux palmiersen hêtre...
Armand-Albert RATEAU (Paris, 1882-1938)PAIRE de CHAISES CHAUFFEUSES aux palmiersen hêtre...
Armand-Albert RATEAU (Paris, 1882-1938)PAIRE de CHAISES CHAUFFEUSES aux palmiersen hêtre...

Armand-Albert RATEAU (Paris, 1882-1938)
PAIRE de CHAISES CHAUFFEUSES aux palmiers

en hêtre mouluré, sculpté et doré, à dossier cabriolet en hotte, sobrement souligné d'une bordure imitant un plissé, repris et doublé sur tout le tour de la traverse. Elles reposent, à l'avant, sur deux pieds fuseaux sculptés à la manière d'un tronc de palmier, traités au naturel en partie haute et rainurés en corolle en partie basse, et, à l'arrière, sur deux pieds sabres.

Art Déco, c. 1920-1925.

Garniture en soie plissée capitonnée bleue.

Haut. 82, Larg. 53, Prof. 65 cm.
(petits manques à la dorure, qui a été restaurée par l'atelier Bouillon, Paris 15e, d'après la dorure d'origine).

Provenance : collection Armand Albert Rateau, par descendance.

Bibliographie : Franck Olivier-Vial et François Rateau, "Armand Albert Rateau", éd. de l'Amateur, Paris, 1992, la paire de chauffeuses de Jeanne Lanvin reproduite pp. 36-37.

Au début des années 1920 Rateau conçoit ses ensembles les plus ambitieux et les plus prestigieux. Notre paire de chauffeuses s'inspire de celle dessinée pour la chambre à coucher de Jeanne Lanvin, conservée aujourd'hui au musée des Arts Décoratifs. Elles ont les mêmes proportions, un plissé identique en ceinture et une garniture de soie similaire. Elles diffèrent par le motif des pieds antérieurs, et par la couleur de leur bois. Contrairement aux chauffeuses de Jeanne Lanvin, nos sièges ne sont pas peints en gris, mais entièrement dorés, comme le lit de repos de la Duchesse d'Albe.

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :