FR
EN

26ème VENTE GARDEN PARTY

 
Consulter les détails de la vente

Lot 405

Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)VASE CORNET monté en...
Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)VASE CORNET monté en...
Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)VASE CORNET monté en...
Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)VASE CORNET monté en...
Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)VASE CORNET monté en...
Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)VASE CORNET monté en...
Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)VASE CORNET monté en...
Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)VASE CORNET monté en...
Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)VASE CORNET monté en...
Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)VASE CORNET monté en...

Jean DUNAND (Lancy, 1877 - Paris, 1942)
VASE CORNET monté en LAMPE
en cuivre, sur piédouche. Travail de dinanderie, avec un décor de lignes sinuzoïdales et de points, en réserve de laque noire, à la façon de la calligraphie orientale.
Signé deux fois, sur le piédouche et sur une platine de montage.

Art Déco, c. 1920-1930.

Haut. 46, Diam. 34 cm.
(électrifié).

Provenance : collection Armand Albert Rateau, salle-à-manger du 17 quai Conti, par descendance.

Bibliographie : Franck Olivier-Vial et François Rateau, "Armand Albert Rateau", éd. de l'Amateur, Paris, 1992, reproduit p. 186.

rouillac.com, le plus :
- vue à 360° réalisée par le photographe Nicolas Roger.

Vente sous réserve de la faculté de réunion avec le lot suivant.

Tout au long des années 1920, Rateau et Dunand partagent un certain nombre de clients, que ce soit le couple de collectionneurs new-yorkais, Blumenthal, ou la couturière Jeanne Lanvin. Lors de l'Exposition de 1925, Rateau décore et meuble le pavillon de l'élégance, pour lequel Dunand prête quelque vases, afin d'agrémenter le stand de la modiste Madame Agnès. Notre vase est directement conçu pour servir de lampe, et être posé sur une gaine. C'est ce que fait Rateau dans sa salle à manger du 17 quai Conti, où ce vase trône comme le témoignage de l'amitié et d'une estime réciproque. Après la mort de Rateau, en 1939, Dunand signe un très émouvant portrait commémoratif du décorateur, consultant dans sa bibliothèque un ouvrage ancien d'architecture et de jardins.

Inscrivez-vous à notre newsletter :
Suivez-nous :