TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
Plan de la baie de Cheasapeake et ses environs en 1781

[ROCHAMBEAU, Jean-Baptiste Donatien, de Vimeur comte de].États-Unis - Plan de la baie de Chesapeake et des environs, 1781.

Attribué à Jean-Nicolas DESANDROUINS (1729-1792).

« Plan des environs de Williamsbourgh, York, Hampton et Portsmouth ». [1781].

Plan manuscrit, dessiné à la plume et à l’encre sur un fin papier ocre filigrané, non daté et non signé en 4 sections montées sur toile et pliées. Au dos, inscriptions à l’encre « Plan des environs de Villiamsburgh, York, Hampton et Portsmouth – double ». Figurant l’embouchure de la baie de Chesapeake, qui inclut les villes de Williamsburg, d'York, de Hampton et de Portsmouth, en Virginie, ainsi que les régions environnantes du sud-est de ce même État. Le territoire représenté s'étend du cap Henry, dans l'océan Atlantique, à Williamsburg et au sud jusqu'aux Effroyables marais, figurant les fleuves James et Elizabeth, et les voies navigables de Hampton Roads. Sont signalés les villes, les routes, les rivières, les criques, les ponts, les moulins ainsi qu’un dépôt de sel. L'échelle est fournie en miles. Légendes en Américain.

Haut. 41,5 Larg. 33 cm.

Traces de plis, froissures, légère déchirure et petits manques.

CERTIFICAT DESORTIE DU TERRITOIRE FRANÇAIS

Provenance :

  • Jean-Baptiste de Vimeur, comte de Rochambeau (1725-1807).
  • Par descendance, dans la même famille.

Autres versionsconnues :

  • Library of Congres, Washington : un « Plan des environs de Williamsburg, York, Hampton, et Portsmouth » est conservé dans la collection Rochambeau (gm71002173).
  • Ministère de la Guerre, Paris : d’après l’inventaire de Karpinski (n°120), un plan attribué à Jean-Nicolas Desandrouins y était conservé avant 1928 sous le titre « Carte des Environs de Williamsburg en Virginie ou les Armées Françoise et Américaine ont Campés en Septembre 1781 ».
  • Service Hydrographique de la Marine, Paris : d’après l’inventaire de Karpinsky (n°151) un plan y était conservé avant 1928 sous le titre « Plan des Environs de Williamsburg,York, Hampton, et Portsmouth ».

LA BATAILLE DE CHESAPEAKE

La bataille de la baie de Chesapeake, aussi connue sous le nom de bataille des caps de Virginie, est une bataille cruciale de la guerre d'indépendance des États-Unis qui eut lieu près de l'embouchure de la baie de Chesapeake le 5 septembre 1781 entre la flotte du contre-amiral britannique Thomas Graves et celle du lieutenant-général des armées navales François Joseph Paul de Grasse. La précision du tir français en dommage suffisamment six vaisseaux britanniques pour forcer Graves à rompre le combat et à s’esquiver.

 La victoire de la flotte française empêche la Royal Navy de secourir les forces du général Charles Cornwallis à Yorktown. Elle évite également toute interférence avec les renforts et provisions envoyés depuis Newport et les Antilles françaises aux armées coalisées de George Washington, Rochambeau et La Fayette. Cette bataille amène ainsi la chute de Yorktown, puis l'indépendance des États-Unis. Par cette victoire, la France a pu récupérer certaines de ses colonies perdues en 1763 dont Sainte-Lucie et Tobago.