TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
Pavillon chinois de style Ming


Original et élegant PAVILLON CHINOIS

du style et de la dynastie des Ming (1368-1644).


Colonnes en bois laqué rouge, toiture de tuiles en grès émaillé jaune, vert et rouge et tuiles de faîtage dont caractères "shou" stylisés, symbole de longévité.

Les céramiques vernissées en grés émaillé de couleur jaune en chûte du toit portent le cachet en creux : Émile Müller - Ivry - Paris. Seul un démontage des autres céramiques permettrait de dater le toit : production homogène de Muller, ou tuiles vernissées chinoises plus anciennes et importées.

Remonté (accidents, manques, fragilités, affaîssement) sur une plate-forme en ciment (haut. 40 cm.) en forme de L. Long. 300, Larg. 255 cm. Décrochement 135 par 100 et retour 100 cm. Haut. totale approximative : 420 cm.

Érigé dans le parc d'une propriété à Rambouillet (Yvelines).

Visible sur place, après RDV préalable à l'Étude : 02 54 80 24 24

Vente en l'état sur désignation, enlèvement à la charge de l'acquéreur.

Émile MÜLLER


né en 1823 à Altkirch, fonde en 1854 "la Grande Tuilerie" à Ivry Port (Seine) : une entreprise de " Produits céramiques pour constructions et industries. Céramiques d'art ".

L'année même de la mort d' Émile Müller, en 1889 triomphe la céramique architecturale lors de l'Exposition Universelle de Paris :
- il y participe avec la frise des lions et des archers de Darius pour le Pavillon de la Perse.
- il réalise les balustrades en grès de la Tour Eiffel.

En 1900 pour l'Exposition Universelle, c’est Louis Müller, son fils, qui assure la direction des affaires :
- il collabore pour la Porte monumentale de la Concorde par Binet, avec des bas-reliefs
- il réalise la toiture des dômes des Grand et Petit Palais ainsi que leurs frises.

Pluie de médailles, de distinctions les récompensent lors des Expositions Universelles : Amsterdam 1883, Anvers 1885, Paris 1889 et 1900, Chicago 1893, Bruxelles 1897…

Outre des œuvres conservées au musée d'Orsay (telle une plaque de revêtement mural), de véritables hymnes architecturaux à la culture asiatique ont été élevés - et décorés de grès émaillés, flammés par Muller :
- la salle des fêtes construite à Paris en 1895, pour l'un des directeurs du Bon Marché et devenue en 1931 le cinéma
La Pagode;
- les pavillons et kiosque chinois à Laeken près de Bruxelles érigés entre 1901 et 1909, à l'instigation du roi Léopold II.