TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
Manuscrit Andalou du Kitab al-tamhid


Exceptionnel MANUSCRIT ANDALOU du Kitab al-tamhid signé et daté de 695/1295.

Ce manuscrit est la plus ancienne copie connue de cet ouvrage.


Manuscrit de 257 pages contenant le 7ème chapitre du Kitab al-tamhid, en écriture maghribi sur papier fort, de 21 lignes de texte par page, à l'encre brune et rehauts rouges. Les titres sont écrits en caractères plus importants et certaines pages présentent un décor de petits médaillons carrés argentés. Des notes de différentes mains ont été ajoutées sur les deux premiers folios, témoignant des pérégrinations du manuscrit dans diverses collections, notes en naskhi auxquelles s'ajoute un index écrit en nast'aliq sur la première page, à l'encre rouge et noire.

La reliure à rabat en cuir ajoutée lors d'une restauration récente du manuscrit a été encollée d'une reliure plus ancienne également en cuir, à décor estampé d'une mandorle à fond de rinceaux fleuris. Cette première reliure n'est pas d'origine et date certainement de l'adjonction de l'index, soit au XVIIe-XVIIIe siècle en Iran/Empire Ottoman. L'ouvrage a été entièrement remonté et les marges sont endommagées par de nombreux trous de vers. Cependant, le texte est intact et la copie est extrêmement soignée. Le colophon porte l'indication suivante : " Le 7ème chapitre du livre [intitulé] Tamhid li-ma fi-l-muwatta min al-ma'ani wa-l-asanid a été achevé […] à la fin du mois de Rabî' II de l'année 695 par les mains d''Abd al-Faqir ila Rahmat Rabbi-hi Muhammad Abu al-Walid b. Ahmad b. Muhammad b. Muhammad b. 'Abd Allah al-Tujibi Ibn al-Hajj al-Qurtubi "

Cette copie a donc vraisemblablement été faite de la main du savant Abu al-Walid Muhammad al-Tujibi, né à Séville en 638/1240 et mort à Damas en 718/1318, de la descendance du célèbre juriste Ibn al-Hajj (m. 529/1134). Le passage de ce manuscrit vers l'Orient pourrait être le résultat du déplacement même de son copiste et propriétaire originel.

L'auteur du Tamhid est un juriste malékite andalou, dont le nom complet est Abu 'Umar Yusuf b. 'Abd Allah b. Muhammad b. 'Abd al-Barr Abu 'Umar al-Namari al-Andalusi al-Qurtubi al-Maliki. Né à Cordoue en 368/978, il s'est notamment formé auprès des grands juristes exerçant dans cette ville avant de voyager dans toute la Péninsule pour y occuper différentes charges officielles, notamment celle de cadi à Lisbonne et Santarem, avant de mourir à Jativa en 463/1070. Contemporain et ami d'Ibn Hazm, il partage avec lui une sensibilité zahirite avant de se tourner exclusivement vers le malikisme. Nous connaissons près d'une vingtaine d'ouvrages composés par ce savant polygraphe, dont l'objet est tout autant la jurisprudence, le hadith, la généalogie et même la littérature, témoignant du vaste champ de connaissances de l'auteur. Néanmoins, la science des hadiths ressort tout particulièrement dans l'inventaire de ses écrits qui compte notamment un commentaire de la Muwatta de Mâlik, ainsi qu'un abrégé de cet ouvrage rédigé quelques années plus tard, témoignant de son large succès. Ibn 'Abd al-Barr en effet, était considéré par ses contemporains comme le meilleur traditionniste de son temps.

L'ouvrage, présenté ici, correspond à ce commentaire, et est intitulé Tamhid li-ma fi-l-muwatta min al-ma'ani wa alasanid (" Facilitation des significations et des chaînes de transmission du Muwatta "). Il contient 20 chapitres et présente la spécificité d'être organisé par transmetteur, chacun étant introduit par des éléments biographiques, témoignant des connaissances étendues de l'auteur sur ce sujet. Une édition de cette source a été publiée entre 1967 et 1986 en 17 volumes par le Ministère des Affaires religieuses marocaines, par Mustafa b. Ahmad al-'Alawi et alii.

Voir notamment sur cet auteur Ibn Bashkuwal, Sila, II, p. 640, Ibn Hazm, Risâla cité in al-Andalus, XIX/1 (1954), p. 7-9 et l'article de l'Encyclopédie de l'Islam, III, p. 695, et sur la famille du copiste, Biblioteca de al-Andalus, t. III, p. 351-356.

Provenance : collection blésoise