TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
Sabre donné par Bonaparte à Marengo


Ensemble brevet et sabre d'honneur

pour le Citoyen BLOU (Jean Nicolas Bruno).


a) " Au nom du Peuple Français. Bonaparte Premier Consul ". BREVET D'HONNEUR avec vignette sur parchemin " Bonaparte, premier Consul de la République, d'après le compte qui lui a été rendu de la conduite distinguée et de la bravoure éclatante du Cen Blou, Capitaine à la suite du 2e Régiment de chasseurs à cheval à l'affaire du 25 Prairial An Huit, à Marengo, Armée de Réserve en Italie ". Lui décerne, à titre de récompense nationale, un sabre d'honneur. Il jouira des prérogatives attachées à ladite récompense par l'arrêté du 4 nivose An VIII. Donné à Paris le 12 Nivose An 9 de la République Française. " Signé du Premier Consul Bonaparte, du Ministre de la Guerre Berthier, du Secrétaire d'État Hugues Maret.

Sur parchemin. Cachet sec " Au nom du Peuple Français, Bonaparte 1er Consul.
" 35 x 44 cm. Au dos, cachet à l'encre rouge " SECRETAT PART ER " et à l'encre " Sabre d'honneur ".

b) SABRE D'HONNEUR par Boutet, Directeur Artiste de la Manufre à Versailles, donné par Bonaparte. Monture en laiton doré. Poignée en ébène sculptée en écailles. Pommeau à courte jupe droite. Garde à une branche mouvementée en partie évidée, deux demi oreillons ciselés sur la base du nœud de corps et quillons en suite, inversés vers le bas, se terminant en cachet.

Lame courbe en damas à dos plat doré et signé " Pierre Guillaume KNECHT. Fabricant à Solingen. ", contre tranchant et pans creux, orné de deux cartouches dorés, dans le goût oriental. Fourreau en tôle de fer bleui avec inscription en partie haute.

Sur une face : " SABRE D'HONNEUR donné par le 1er Consul au Cen BROU Captne au 2ème Regmt de Chasseur à cheval pour sestre distingué à la bataille de Marengo. "

Sur l'autre face : " BOUTET. Directeur Artiste Manufre à Versailles. " Orné de garnitures en laiton doré, deux larges bracelets à faces arrondies à double rainure portant des pitons taillés à pans maintenant les anneaux en laiton. Longue bouterolle à dard lyre en fer ajouré. B.E. d'usage, dorure d'origine, bleui d'origine avec trace d'oxydation. Trois légers enfoncements (relevables).

Provenance : Jean Nicolas Bruno, Comte de Blou, par descendance. Propriété de Touraine

Jean Nicolas BRUNO, Comte de BLOU (1774-1832).


Fils du Général de division Blou de Chadenac, tué au Siège de Mayence en 1793, le Capitaine Blou se distingue durant la Campagne d'Italie de 1800 au sein du 2e Régiment de chasseurs à cheval. À Marengo, il a alors 24 ans, il enfonce un bataillon ennemi à la tête de 14 cavaliers, dont il arrache le drapeau. Le matin de la bataille, il est le premier à informer Bonaparte des dispositions prises par l'ennemi. Il reçoit ce sabre d'honneur le 12 Nivose de l'An IX (2 janvier 1801) pour sa conduite distinguée et sa bravoure lors de la bataille de Marengo. Marengo permet à Bonaparte d’assoir son pouvoir politique en France et conclut la guerre contre l’Autriche. Chevalier de la Légion d'honneur, le 24 septembre 1803, puis officier le 14 juin 1804. Blou quitte l'armée, le 1er février 1806, à l'age de 31 ans, et meurt le 12 mai 1832, à Nevers.