TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
Autel château de coquille


EXCEPTIONNEL AUTEL

en pierre calcaire dédié à Saint-Michel.


En forme de sarcophage, la partie centrale est sculptée de l'Archange Saint Michel terrassant un dragon - dans un riche médaillon orné de coquilles stylisées, acanthes, canaux et enroulements. Les montants antérieurs sont à décor en haut-relief d'angelots et de fleurs.
Régence, début XVIIIe siècle.

Haut. 103, Long. 235, Prof. 50 cm.

L'arrière de l'autel est en bois sculpté et mouluré à décor d'épées enflammées, volutes et coquilles.

Provenance : château du Grand Coquille, près d’Orléans.

Visible sur place, après RDV préalable à l'Etude : 02 54 80 24 24. Chapelle du château du Grand Coquille, près d'Orléans (Loiret), à 1 heure 30 de Paris et 1 heure de Cheverny.

Vente en l'état sur désignation, enlèvement à la charge de l'acquéreur.

Cet autel est situé dans la Chapelle faisant partie d'un ensemble appelé château du Grand Coquille. Ce nom de "coquille" provient de la disposition des allées du parc rappelant la forme d'une coquille. Mais également du fait que la propriété est sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

L'abbé PATRON, curé de Saint-Jean-de-Braye durant quatre ans, écrivait en 1864 : " Le chef-d'œuvre de Saint Jean de Braye, du grand architecte des campagnes et des jardins au XVIIe siècle Le Nôtre, est le grand parc de la maison de l'antique famille Colas des Francs, le Château du Coquille, orné de bassins, de jets d'eau et de réservoirs, et de ces grandes allées qui partant de vastes ronds-points, s'étendent ensuite dans toutes les directions pour se perdre dans la forêt d'Orléans.

Quand on passe sous ces grands arbres, dont les branches forment à leur sommet une voûte admirable et que l'on voit de toutes parts les statues, les vases, et les colonnes qui décorent les ronds-points et les angles des chemins, on se rappelle les jardins de Versailles et de Saint-Cloud.

Autrefois, cette campagne appartenait à la famille de Gallifret, dont le nom illustre a acquis un nouvel éclat par le courage héroïque du marquis de Gallifret au siège de Puebla, pendant la guerre du Mexique en 1862."