TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
SALON AUX FABLES DE LA FONTAINE



SALON AUX FABLES DE LA FONTAINE ET AUX ENFANTS JARDINIERS.

Sept fauteuils et un canapé en hêtre mouluré, sculptés et rechampis gris. Dossier cabriolet en chapeau de gendarme et, feuilles d'acanthe à l'amortissement des montants. Les accotoirs se terminant en volutes reposent sur des consoles galbées. Dés de raccordement sculptés de fleurons. Pieds fuselés et cannelés.

Style Louis XVI, XIXème siècle.

Belle garniture combinée en tapisserie d'Aubusson. Les assises d'après les dessins des Fables de La Fontaine par Jean-Baptiste Oudry : le Renard et la Cigogne (2) ; le Corbeau et le Renard ; les deux Chèvres ; le Chien qui lâche sa proie pour l'ombre ; le Chat, la Belette et le Petit Lapin ; le Chat et les deux Moineaux. Les dossiers d'après les enfants jardiniers de François Boucher, dont Le petit architecte.

Louis XV - Louis XVI, XVIIIème siècle.

Canapé : Haut. 99, Larg. 134, Prof. 57 cm.
Fauteuils : Haut. 89,5, Larg. 58, Prof. 51 cm.
(usures, un pied restauré)

Provenance : château de La Sarthe.

Jean de La Fontaine (1621-1695) s'inspire de l'auteur antique Ésope pour livrer, au tournant du XVIIème siècle, l'un des chefs d'œuvre de la littérature française : Les Fables. Moraliste et poète, La Fontaine reste à l'écart de la vie de la Cour, mais fréquente les salons littéraires parisiens, avant d'entrer à l'Académie française en 1684. Ses fables sont reprises par de nombreux artistes, et notamment le grand peintre animalier du XVIIIème siècle : Jean-Baptiste Oudry (1686-1755). Peintre de Louis XV, Oudry travaille pour la Manufacture de Beauvais qu'il dirige par la suite, tout comme celle des Gobelins qui fournit exclusivement le domaine royal. Oudry dessine les Fables de La Fontaine entre 1729 et 1734. Une suite de ces dessins est convertie en cartons de tapisseries, et tissée seulement seize fois, entre 1736 et 1777. Après la mort d'Oudry, les dessins sont gravés en quatre volumes sous la direction de Cochin. La Manufacture d'Aubusson s'empare alors du thème, qu'elle diversifie, pour créer, à son tour, les merveilleuses assises de ces sièges, parangons de l'Art de Vivre à la Française.

Les figures enfantines que l'on retrouve sur les dossiers de ce salon ont été réalisées d'après les dessins de François Boucher (1703 - 1770). Le peintre développe le thème des enfants jardiniers à partir de 1750, sous l'influence de la Marquise de Pompadour et de son entourage. Les enfants vaquent à des occupations de grandes personnes, évoluant dans un univers idéalisé dont ils sont les maîtres. "Le Petit architecte" appuyé sur son instrument de mesure se retrouve sur l'un des quatre panneaux peints par Boucher pour le château de Sceaux, présentés en 2006 lors de la vente annuelle à Cheverny.

La même combinaison des fables de La Fontaine pour l'assise et des enfants jardiniers sur le dossier se retrouve sur un fauteuil Louis XV de 1765 conservé au musée des Arts Décoratifs de Bordeaux (numéro d'inventaire 11319). Le musée Jean de La Fontaine à Château-Thierry conserve une suite de six sièges d'époque Louis XV garnis d'une tapisserie de Beauvais représentant les fables d'après Oudry.