TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
CHOMO

Roger CHOMEAUX, dit CHOMO (Berlaimont, 1907 - Achères-la-Forêt, 1999)

Encensée par les Surréalistes, ignorée pendant un demi-siècle par le marché, l'œuvre de Chomo fait l'objet d'une redécouverte spectaculaire : celle d'un artiste protéiforme, à l'avant-garde plastique, esthétique et politique de la création. Étudiant à l'École des Beaux-Arts de Paris, Roger Chomeaux (1907-1999) reçoit une formation académique, distinguée par plusieurs prix (Tête d’Expression, Figure modelée d'après l'Antique…). Travaillant à ses débuts comme décorateur, il créé notamment de nombreux motifs textiles. Il revient révolté des camps de prisonniers allemands en Pologne, lors de la seconde guerre mondiale, et se réfugie pour créer dans la forêt de Fontainebleau. Sa première exposition de "Bois brûlés", chez Camion, à Paris en 1960, est un succès populaire et critique : Michaux, Breton, Alix de Rothschild, Cocteau s'y pressent... Ses sculptures remontent aux sources primitives de l'Art, questionnant de façon poétique la relation de l'Homme à la Nature. Mais l'intransigeance de l'artiste empêche la réussite commerciale de la manifestation. Chomeaux se retire alors définitivement à Achères-la-Forêt, où il crée un "village d'Art Préludien". Protégées par André Malraux, sur un rapport de Clara, ses architectures de bois, de verre et de plâtre font de lui un maître verrier hors norme. Il met en place un système expérimental d'écriture phonétique divinatoire et signe désormais Chomo. Résolu à se "défaire des académies", il explore de nouvelles frontières de l'art : projection de plastique en fusion sur des sculptures de grillages, tôles froissées, peinture sur d'immenses panneaux de contreplaqué, détournement de morceaux d'aluminium, sculpture de béton cellulaire – ou siporex... Ses thèmes d'inspiration sont tournés vers l'infiniment grand (cosmos, mutants, étoiles) et vers l'infiniment petit (art cellulaire) ; ils sont transfigurés par l'absolu de sa retraite en ermite au milieu de la Nature. Les "Singuliers de l'art" s'approprient aujourd'hui les recherches de Chomo, qui dépassent cependant toutes les écoles et les clivages, portant un message prophétique aux générations futures.



"La mer de Some".

           Grand Totem, 1960.                             La corde à sauter, c.1979.                     L'Ange du matin, 1983-1985.