TOURS - VENDÔME - PARIS
COMMISSAIRES - PRISEURS
EXPERT PRÈS LA COUR D'APPEL
Abel GRIMMER

Abel GRIMMER (Anvers, 1570 - Anvers, avant 1619)
L'Eté.
L'Automne
.

Paire de panneaux parquetés.

50,5 x 65,5 cm. (restaurations).

Un certificat d'authenticité de Madame Reine de Bertier de Sauvigny, auteur du catalogue raisonné de Jacob et Abel Grimmer sera remis pour chacune des oeuvres.

Provenance :
- Galerie Xavier Goyet, Biennale des Antiquaires, Paris, 1998,
- Collection privée, Touraine.

Peintre anversois connu pour ses scènes champêtres, Abel Grimmer inscrit sa peinture dans la droite lignée des primitifs flamands. Fils du paysagiste Jacob Grimmer, il est reçu Maître de la Guilde de Saint-Luc en 1592. Il réalise, cette même année, son chef d'œuvre des douze mois pour la chapelle Notre-Dame de Montfaucon-en-Velay. Les activités saisonnières de l'homme sont le cadre, dans des paysages en mouvement de paraboles christiques. Il puise son inspiration dans les gravures de Bruegel et d'Hans Bol. Les Saisons et les Mois de l'année sont l'un de ses thèmes les plus répandus dans les musées et collections privées. Abel Grimmer partage, avec son père, la schématisation des figures et des paysages, l'harmonie des couleurs à partir d'une palette douce et une composition linéaire. Le rendu méticuleux des architectures et des perspectives distingue l'œuvre du fils de celle du père. Abel a en effet suivi une formation d'architecte dans sa jeunesse. Ses recherches sur ce thème inspirent une nouvelle génération de peintres comme Pieter Saenredam, célèbre pour ses intérieurs d'églises. Charmante, naïve et subtile, l'œuvre de Grimmer fils puise ses qualités dans les fondements de la peinture flamande. Elle marque un tournant vers le XVIIème siècle, le Siècle d'Or.